Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Vidéos

Sur la plage de Narbonne, une action pour l’abolition des armes nucléaires

13 août 2018 | 937 vues




Dans le cadre des Rencontres d’été antinucléaires et internationales qui se déroulaient du 6 au 12 août dans le Narbonnais, un groupe de militants a choisi d’aller au plus près des vacanciers pour les informer sur les armes nucléaires.



Le vendredi 10 août 2018, au lendemain de la commémoration du bombardement de Nagasaki, un groupe de militants a mené une action estivale. Sur la plage de Narbonne, le groupe a distribué tracts et brochures d’information au plus grands et ballons d’hélium estampillés "Abolition des armes nucléaires" aux plus petits. L’objectif : informer les vacanciers sur la dissuasion nucléaire, son coût, ses dangers et son inefficacité et sensibiliser sur la nécessité pour la France de signer et ratifier le TIAN (Traité d’interdiction des armes nucléaires), adopté à l’unanimité en 2017 à l’ONU, et que Emmanuel Macron refuse de signer. Didier Latorre, président d’Arrêt du nucléaire 34, répond au micro de France 3 Régions.

Le vendredi 10 août 2018, au lendemain de la commémoration du bombardement de Nagasaki, un groupe de militants a mené une action estivale. Sur la plage de Narbonne, le groupe a distribué tracts et brochures d’information au plus grands et ballons d’hélium estampillés "Abolition des armes nucléaires" aux plus petits. L’objectif : informer les vacanciers sur la dissuasion nucléaire, son coût, ses dangers et son inefficacité et sensibiliser sur la nécessité pour la France de signer et ratifier le TIAN (Traité d’interdiction des armes nucléaires), adopté à l’unanimité en 2017 à l’ONU, et que Emmanuel Macron refuse de signer. Didier Latorre, président d’Arrêt du nucléaire 34, répond au micro de France 3 Régions.




Thèmes
Nucléaire militaire