Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Echos des luttes antinucléaires

Article Le Dauphiné

Sortir du Nucléaire veut plus de transparence

24 février 2016 |




Hier, l’association SDN (Sortir Du Nucléaire) Bugey, a mené une action dans la commune de Saint-Romain-de-Jalionas, afin d’interpeller les élus et d’alerter la population sur le risque permanent d’accident lié à la centrale de Bugey. Cette commune se situe à l’intérieur du périmètre concerné par le PPI, (Plan Particulier d’Intervention).




La plupart des personnes ignorent qu’elles devraient quitter leur logement et leur travail du jour au lendemain, si le pire advenait… SDN Bugey demande aux élus, au-delà de cette action, qu’un panneau avec le même message, (“ zone à évacuer d’urgence en cas d’accident nucléaire majeur “), soit installé définitivement dans toutes les communes dans le bassin de vie de la centrale, à commencer par toutes celles appartenant au périmètre du PPI, par souci de transparence vis-à-vis de la population.

SDN Bugey, comme l’ANCCLI, (agence nationale de commissions locales d’information), demande d’ailleurs que le plan d’intervention soit étendu à un minimum de 80 km. Il inclurait ainsi des dizaines de communes du bassin de la centrale, notamment l’agglomération lyonnaise qui n’est qu’à 35 km de Bugey à « vol d’oiseau », et qui est donc directement concernée par une pollution radioactive en cas de catastrophe.

Alors qu’une grande inspection est actuellement menée sur la tranche 5 de Bugey, reconnue fuyarde par l’ASN « et pourtant prolongée jusqu’en 2022 », SDN Bugey demande la fermeture du site, jugé très dangereux pour l’environnement et la population.

Source de l’article : http://www.ledauphine.com/isere-nord/2016/02/24/sortir-du-nucleaire-veut-plus-de-transparence


La plupart des personnes ignorent qu’elles devraient quitter leur logement et leur travail du jour au lendemain, si le pire advenait… SDN Bugey demande aux élus, au-delà de cette action, qu’un panneau avec le même message, (“ zone à évacuer d’urgence en cas d’accident nucléaire majeur “), soit installé définitivement dans toutes les communes dans le bassin de vie de la centrale, à commencer par toutes celles appartenant au périmètre du PPI, par souci de transparence vis-à-vis de la population.

SDN Bugey, comme l’ANCCLI, (agence nationale de commissions locales d’information), demande d’ailleurs que le plan d’intervention soit étendu à un minimum de 80 km. Il inclurait ainsi des dizaines de communes du bassin de la centrale, notamment l’agglomération lyonnaise qui n’est qu’à 35 km de Bugey à « vol d’oiseau », et qui est donc directement concernée par une pollution radioactive en cas de catastrophe.

Alors qu’une grande inspection est actuellement menée sur la tranche 5 de Bugey, reconnue fuyarde par l’ASN « et pourtant prolongée jusqu’en 2022 », SDN Bugey demande la fermeture du site, jugé très dangereux pour l’environnement et la population.

Source de l’article : http://www.ledauphine.com/isere-nord/2016/02/24/sortir-du-nucleaire-veut-plus-de-transparence



Thèmes
Luttes et actions