Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Congrès du mouvement antinucléaire

Réunions régionales



Pour bien préparer le Congrès, des réunions régionales ont été organisées partout en France. Il s’agissait pour les différents groupes de se retrouver en coordination et de partager ensemble les réflexions sur les aspects stratégiques et structurels du Réseau Sortir du nucléaire. Un Appel est lancé aux groupes leur demandant de s’inscrire dans l’organisation de ces réunions régionales.

Pour aider à démarrer les échanges et les débats, plusieurs thèmes de réflexion seront ouverts, et des textes d’orientation seront proposés. Ces textes seront repris comme fil de discussion sur la liste rezo-congrès, afin qu’ils puissent être discutés, amendés et enrichis, puis publiés dans le journal Atomes crochus. Plusieurs villes sont proposées afin que des réunions régionales s’y tiennent, et une réunion nationale de synthèse sera organisée à Paris en décembre afin d’aboutir et formaliser les textes qui seront proposés mi-février au Congrès.



APPEL aux groupes antinucléaires pour tenir des réunions régionales

En février 2015, un nouveau conseil d’administration du réseau "Sortir du nucléaire" a été élu pour dépasser la crise ouverte en 2010, et un mandat lui a été conféré à une très large majorité [1] afin :

  • d’engager un processus de régionalisation du réseau, pour rapprocher le réseau des actions et luttes locales,
  • d’organiser un Congrès du renouveau du mouvement antinucléaire, pour repenser, débattre et décider d’un autre fonctionnement du réseau.

Ce 1er Congrès se tiendra les 12, 13 et 14 février 2016 à Angers.

Il sera ouvert à tous les groupes et mouvements antinucléaires pour enclencher une nouvelle dynamique, mettre en commun les compétences et les propositions de chacun pour décider de manière démocratique de l’avenir du réseau. Il aura toute latitude pour définir les bases d’un nouveau fonctionnement et décider des futures orientations stratégiques et structurelles. La question se pose en particulier pour que des représentants issus des régions puissent se déclarer candidats au CA, afin d’asseoir un fonctionnement décentralisé à l’issue de ce Congrès.

Ce premier Congrès remplacera l’AG ordinaire du réseau qui se tient traditionnellement en début d’année et un temps d’AG extraordinaire permettra de l’inscrire dans les statuts comme décisionnaire, afin de permettre de consacrer un temps plus long aux réflexions et aux échanges. Un temps court d’AG ordinaire aura également lieu pour répondre aux obligations statutaires (votes des rapports moraux et financiers).

Afin de préparer ce Congrès, engager les débats, réfléchir sur des pistes de refondation du réseau, et écrire les textes d’orientation structurels et stratégiques qui seront observés en février 2016, des réunions régionales sont à tenir, d’ici fin novembre, aux quatre coins de la France. Ces réunions régionales s’inscrivent dans le processus de régionalisation / décentralisation, et participeront à la redynamisation des groupes en leur donnant toute leur place au réseau.

Nous appelons les groupes à prendre l’initiative d’organiser ces réunions régionales ouvertes à tous les antinucléaires, membres ou non du réseau.

Que faire et comment ?

Une liste de villes susceptibles d’accueillir les réunions régionales est proposée aux groupes. Il s’agira pour un groupe organisateur de prendre l’initiative d’y organiser une réunion régionale, si possible en concertation avec les autres groupes locaux, de trouver une salle, faire connaître les date et lieu choisis, voir les possibilités d’hébergements militants, et préparer un texte d’appel avec les informations nécessaires pour inviter les groupes locaux [2]. Le CA du réseau relayera les invitations aux assemblées régionales à l’aide des listes de diffusion en sa possession. Ces réunions régionales devront, autant que possible, viser l’auto-organisation (covoiturage, gratuité des salles, hébergements solidaires...). Une demande de subvention pourra cependant, en cas de besoin, être effectuée par les groupes organisateurs.

Des outils informatiques permettront de proposer au débat les textes d’orientation dont les thèmes seront soulevés lors des réunions de coordinations régionales : une liste de discussion pour mener les débats : rezo-congres@sortirdunucleaire.org ; un espace Intranet pour archiver les synthèses et les évolutions des textes proposés ; et un journal, Atomes crochus, pour diffuser aux groupes les premières contributions. Les informations sur le Congrès sont regroupées sur le site du réseau à cette adresse : http://www.sortirdunucleaire.org/Congres-du-Reseau

Une réunion nationale de synthèse des textes et amendements sera organisée avant la fin de l’année afin de débattre des thèmes et des questions soulevés, mettre en commun et finaliser la rédaction des textes et amendements proposés. Il dépend de nous que le Congrès soit un succès. Les réunions régionales, nourries des expériences et des luttes locales, en seront les premières pierres. Les conditions sont réunies pour que les groupes antinucléaires se saisissent de leur outil, dans un esprit de coopération, d’écoute et de partage. L’enjeu est la construction d’un puissant mouvement qui s’oppose au lobby et permette de fissurer l’édifice de l’industrie de l’atome... !

Le réseau Sortir du nucléaire contact-congres@sortirdunucleaire.org

Villes et dates programmées pour les réunions régionales

L’idée est de proposer aux groupes des points focaux de rendez-vous pour les réunions régionales, plutôt que de définir arbitrairement les frontières des régions. Le choix de ces villes est provisoire (d’où plusieurs propositions optionnelles), et soumis aux réflexions et possibilités des groupes qui s’impliqueront dans le processus. Les dates des réunions dores et déjà programmées sont précisées entre parenthèses :

  • Angers
    Réunion région Vallée de la Loire le 9 janvier de 9h à 13h à la MATP, 312 av. René Gasnier à Angers - Arrêt Tram : Terra Botanica http://bustram.irigo.fr
    Ordre du jour : Point d’information et débat sur les différentes options et propositions faites sur rezo-congrès / quel regroupement régional pour la vallée de la Loire / candidatures au CA
  • Rennes / Saint-Brieuc / Vannes
  • Rouen
    (date fixée le : 02 décembre à partir de 19 h à la Maison des Associations et de la solidarité)
  • Lille
  • Paris
    (date fixée : le 16 novembre)
  • Orléans
    (8 décembre - date à confirmer)
  • Troyes / Châlons-en-Champagne
  • Metz
  • Strasbourg / Colmar
  • Besançon / Dijon
  • Lyon
    (date fixée : le 31 octobre de 10h à 18h)
  • Bordeaux
    date fixée : le 31 octobre - annulée
  • Avignon
    (date fixée : le 31 octobre)
  • Montpellier
    (date fixée : le 11 octobre)
  • Poitiers / Angoulême
  • Clermont-Ferrand
  • Toulouse
    (date fixée : le 21 novembre de 10h à 19h)
  • La Flèche (72)
    (date fixée 3 octobre 2016)
  • Montluçon, St Pourçain-sur-Sioule, ou Clermont-Ferrand

Réunion nationale de synthèse des rencontres régionales à Paris (date fixée le 13 décembre)

Comptes-rendus des réunions

  • Réunion du 3 octobre à La Flèche
    PDF - 57.9 ko
    Compte-rendu de la réunion régionale à La Flèche (72)
  • Réunion du 11 octobre à Montpellier
    PDF - 137.1 ko
    Compte-rendu de la réunion régionale à Montpellier (34)
  • Réunion du 16 novembre à Paris
    PDF - 113.7 ko
    Compte-rendu de la réunion régionale à Paris (75)
  • Réunion du 2 décembre - région Haute-Normandie
    PDF - 515.8 ko
    Compte-rendu de la réunion régionale de Haute-Normandie

Notes

[1Rappel des décisions de l’AG 2015 : http://ag.sortirdunucleaire.org/IMG/pdf/Releve-decisions-AG-2015.pdf - un compte-rendu synthètique de l’AG est ici : http://www.sortirdunucleaire.org/IMG/pdf/cr-synthetique-ag2015.pdf

Motion « Pour un Congrès de réseau Sortir du nucléaire : L’Assemblée Générale réunie ce jour décide d’organiser courant 2015 un 1er Congrès du Réseau ouvert à tous les groupes et mouvements antinucléaires pour enclencher une nouvelle dynamique dans le Réseau. Ce Congrès définira les bases d’un nouveau fonctionnement : orientation stratégique, statuts, élections du CA, territorialité... Le Conseil d’Administration élu à cette Assemblée Générale aura pour mission l’organisation de ce Congrès conjointement avec tous les groupes volontaires.

Motion régionalisation-décentralisation : Lors de l’AG 2014, la commission refondation a présenté trois scénarios. Celui qui s’est avéré majoritaire proposait une régionalisation associée à un processus de décentralisation. Cette proposition doit être approfondie et rediscutée lors du Congrès du Réseau en 2015 afin de donner plus de représentativité et d’efficacité aux régions et/ou aux bassins de lutte ainsi qu’aux groupes thématiques.

[2Bonjour, Vous êtes les correspondants d’un groupe antinucléaire de la région (...), adhérent ou non du réseau national "sortir du nucléaire".

Depuis janvier 2015, un nouveau conseil d’administration du réseau a été élu avec pour objectif d’organiser un Congrès du renouveau du mouvement antinucléaire et d’engager un processus de régionalisation du réseau "sortir du nucléaire" afin de rapprocher le réseau des actions et luttes locales.

Ce congrès - qui aura lieu du 12 au 14 février 2016 à Angers - sera un moment très important puisqu’il permettra des débats, des rencontres, l’impulsion d’initiatives, d’actions et des prises de décision concernant l’organisation et la structuration du réseau.

Nous souhaitons en faire un moment d’élan et de créativité dans la lutte antinucléaire, afin de permettre la convergence des énergies pour des alternatives au "système nucléaire".

Le groupe (...) prend l’initiative d’une réunion régionale afin de préparer le Congrès, dans la logique du processus de régionalisation.

Cette réunion se tiendra le (...) à (...). Après un temps de présentation des actions de chaque groupe, nous débattrons des thèmes et des questions que nous souhaitons voir adopter au congrès. Vous pouvez participer à cette réunion régionale même si vous ne pensez pas être présent au Congrès.

Pouvez vous nous indiquer si vous êtes intéressés par cette démarche et si vous pensez pouvoir participer à cette 1ère réunion régionale. Si vous connaissez d’autres groupes antinucléaires de la région, ils sont les bienvenus. A très bientôt, antinucléairement vôtre, pour le groupe (...) + contact

APPEL aux groupes antinucléaires pour tenir des réunions régionales

En février 2015, un nouveau conseil d’administration du réseau "Sortir du nucléaire" a été élu pour dépasser la crise ouverte en 2010, et un mandat lui a été conféré à une très large majorité [1] afin :

  • d’engager un processus de régionalisation du réseau, pour rapprocher le réseau des actions et luttes locales,
  • d’organiser un Congrès du renouveau du mouvement antinucléaire, pour repenser, débattre et décider d’un autre fonctionnement du réseau.

Ce 1er Congrès se tiendra les 12, 13 et 14 février 2016 à Angers.

Il sera ouvert à tous les groupes et mouvements antinucléaires pour enclencher une nouvelle dynamique, mettre en commun les compétences et les propositions de chacun pour décider de manière démocratique de l’avenir du réseau. Il aura toute latitude pour définir les bases d’un nouveau fonctionnement et décider des futures orientations stratégiques et structurelles. La question se pose en particulier pour que des représentants issus des régions puissent se déclarer candidats au CA, afin d’asseoir un fonctionnement décentralisé à l’issue de ce Congrès.

Ce premier Congrès remplacera l’AG ordinaire du réseau qui se tient traditionnellement en début d’année et un temps d’AG extraordinaire permettra de l’inscrire dans les statuts comme décisionnaire, afin de permettre de consacrer un temps plus long aux réflexions et aux échanges. Un temps court d’AG ordinaire aura également lieu pour répondre aux obligations statutaires (votes des rapports moraux et financiers).

Afin de préparer ce Congrès, engager les débats, réfléchir sur des pistes de refondation du réseau, et écrire les textes d’orientation structurels et stratégiques qui seront observés en février 2016, des réunions régionales sont à tenir, d’ici fin novembre, aux quatre coins de la France. Ces réunions régionales s’inscrivent dans le processus de régionalisation / décentralisation, et participeront à la redynamisation des groupes en leur donnant toute leur place au réseau.

Nous appelons les groupes à prendre l’initiative d’organiser ces réunions régionales ouvertes à tous les antinucléaires, membres ou non du réseau.

Que faire et comment ?

Une liste de villes susceptibles d’accueillir les réunions régionales est proposée aux groupes. Il s’agira pour un groupe organisateur de prendre l’initiative d’y organiser une réunion régionale, si possible en concertation avec les autres groupes locaux, de trouver une salle, faire connaître les date et lieu choisis, voir les possibilités d’hébergements militants, et préparer un texte d’appel avec les informations nécessaires pour inviter les groupes locaux [2]. Le CA du réseau relayera les invitations aux assemblées régionales à l’aide des listes de diffusion en sa possession. Ces réunions régionales devront, autant que possible, viser l’auto-organisation (covoiturage, gratuité des salles, hébergements solidaires...). Une demande de subvention pourra cependant, en cas de besoin, être effectuée par les groupes organisateurs.

Des outils informatiques permettront de proposer au débat les textes d’orientation dont les thèmes seront soulevés lors des réunions de coordinations régionales : une liste de discussion pour mener les débats : rezo-congres@sortirdunucleaire.org ; un espace Intranet pour archiver les synthèses et les évolutions des textes proposés ; et un journal, Atomes crochus, pour diffuser aux groupes les premières contributions. Les informations sur le Congrès sont regroupées sur le site du réseau à cette adresse : http://www.sortirdunucleaire.org/Congres-du-Reseau

Une réunion nationale de synthèse des textes et amendements sera organisée avant la fin de l’année afin de débattre des thèmes et des questions soulevés, mettre en commun et finaliser la rédaction des textes et amendements proposés. Il dépend de nous que le Congrès soit un succès. Les réunions régionales, nourries des expériences et des luttes locales, en seront les premières pierres. Les conditions sont réunies pour que les groupes antinucléaires se saisissent de leur outil, dans un esprit de coopération, d’écoute et de partage. L’enjeu est la construction d’un puissant mouvement qui s’oppose au lobby et permette de fissurer l’édifice de l’industrie de l’atome... !

Le réseau Sortir du nucléaire contact-congres@sortirdunucleaire.org

Villes et dates programmées pour les réunions régionales

L’idée est de proposer aux groupes des points focaux de rendez-vous pour les réunions régionales, plutôt que de définir arbitrairement les frontières des régions. Le choix de ces villes est provisoire (d’où plusieurs propositions optionnelles), et soumis aux réflexions et possibilités des groupes qui s’impliqueront dans le processus. Les dates des réunions dores et déjà programmées sont précisées entre parenthèses :

  • Angers
    Réunion région Vallée de la Loire le 9 janvier de 9h à 13h à la MATP, 312 av. René Gasnier à Angers - Arrêt Tram : Terra Botanica http://bustram.irigo.fr
    Ordre du jour : Point d’information et débat sur les différentes options et propositions faites sur rezo-congrès / quel regroupement régional pour la vallée de la Loire / candidatures au CA
  • Rennes / Saint-Brieuc / Vannes
  • Rouen
    (date fixée le : 02 décembre à partir de 19 h à la Maison des Associations et de la solidarité)
  • Lille
  • Paris
    (date fixée : le 16 novembre)
  • Orléans
    (8 décembre - date à confirmer)
  • Troyes / Châlons-en-Champagne
  • Metz
  • Strasbourg / Colmar
  • Besançon / Dijon
  • Lyon
    (date fixée : le 31 octobre de 10h à 18h)
  • Bordeaux
    date fixée : le 31 octobre - annulée
  • Avignon
    (date fixée : le 31 octobre)
  • Montpellier
    (date fixée : le 11 octobre)
  • Poitiers / Angoulême
  • Clermont-Ferrand
  • Toulouse
    (date fixée : le 21 novembre de 10h à 19h)
  • La Flèche (72)
    (date fixée 3 octobre 2016)
  • Montluçon, St Pourçain-sur-Sioule, ou Clermont-Ferrand

Réunion nationale de synthèse des rencontres régionales à Paris (date fixée le 13 décembre)

Comptes-rendus des réunions

  • Réunion du 3 octobre à La Flèche
    PDF - 57.9 ko
    Compte-rendu de la réunion régionale à La Flèche (72)
  • Réunion du 11 octobre à Montpellier
    PDF - 137.1 ko
    Compte-rendu de la réunion régionale à Montpellier (34)
  • Réunion du 16 novembre à Paris
    PDF - 113.7 ko
    Compte-rendu de la réunion régionale à Paris (75)
  • Réunion du 2 décembre - région Haute-Normandie
    PDF - 515.8 ko
    Compte-rendu de la réunion régionale de Haute-Normandie