Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°31

Juin 2006

Evenement

Rencontre internationale antinucléaire d’été en Dordogne du 13 au 20 août 2006

Juin 2006




Pour des échanges militants et interculturels dans un esprit de fête



Quelles sont les intentions d’une telle rencontre ?

- Se découvrir et se connaître un peu mieux en tant que militants de différents pays

- Activer et renforcer le lien entre nous

- Travailler ensemble sur diverses actions européennes, en cours ou en préparation (Pétition 1 million d’Européens exigent l’abandon du nucléaire, possible marche sur Bruxelles ?)

Dates : du 13 au 20 août 2006

Langues : en français et en anglais

Equipe de préparation :

Bue Alred, Christelle Lanoë, Christophe Elain et André Larivière

(Evénement créé et soutenu par le Réseau “Sortir du nucléaire”).

Lieu : En Dordogne (sur la limite de département avec la Gironde).

Beau Champ est une petite communauté qui existe depuis 15 ans pour une recherche de la vie simple.

Il y a 8 hectares de forêts et de champs (parfait pour camping) à 40 km de Libourne et 60 km de Bordeaux. A 70 mètres au-dessus du niveau de la mer. A 6 km de la rivière Dordogne. Et presque à mi-chemin entre les centrales nucléaires du Blayais et de Golfech.

Structures sur place :

- Au rez-de-chaussée, une grande cuisine + 2 grandes pièces qui peuvent servir autant de salle à manger que de lieu de réunion

- A l’étage, un grand dortoir avec à peu près 10 lits + d’autres chambres (inachevées mais habitables)

- 2 douches à l’intérieur et une autre solaire à l’extérieur

- 1 toilette sèche à l’intérieur et 2 à l’extérieur + la possibilité de 4 autres.

Contenu de cette rencontre :

- Jeux de présentation

- Présentation de la situation nucléaire (et antinucléaire) actuelle, pays par pays.

- Comment fonctionnent démocraties et associations dans divers pays.

- Réflexions sur les stratégies envisageables pour le mouvement anti-nucléaire français plus spécifiquement pour les participants français à cette rencontre. L’équivalent pourra être organisé par les groupes d’autres pays. Et suivi d’une plénière pour partage de l’information.

- De quelques problèmes internationaux urgents pour nous tous :

* Quel futur énergétique pour la planète ?

* Développement et manque de ressources. Les renouvelables.

* Prolifération des armes nucléaires.

- Comment arriver à bâtir plus de liens internationaux et à travailler plus ensemble par-delà les frontières ?

- Infos sur la pétition 1 Million d’Européens ; et action finale prévue…

- Réflexions sur une éventuelle marche en étoile (avec des branches démarrant de Paris, Amsterdam, Luxembourg…) vers Bruxelles en mars 07 pour les 50 ans d’ EURATOM que l’on aimerait voir disparaître.

- Théorie et pratique de la non-violence active.

- Expressions culturelles diverses au travers des arts, de la cuisine...

- De nombreux jeux de groupe coopératifs sur des thèmes en lien avec notre rencontre.

- Spectacles improvisés et/ou préparés.

- Eventuelles interviews (radio et vidéo) réalisées par une participante.

- Formation d’un groupe préparant des scènes du théâtre de l’opprimé selon A. Boal ; et présentation aux autres.

- Observations, réflexions et analyses interculturelles.

- Découverte de la nature alentour avec des personnes-ressources.

- Possibilité d’une action sur un des sites nucléaires proches dans cette région.

- Propositions d’ateliers jour après jour par les participants.


Inscrivez-vous auprès d’André Larivière

andrelariviere@sortirdunucleaire.fr

04 71 76 36 40 / 06 76 69 54 98

Quelles sont les intentions d’une telle rencontre ?

- Se découvrir et se connaître un peu mieux en tant que militants de différents pays

- Activer et renforcer le lien entre nous

- Travailler ensemble sur diverses actions européennes, en cours ou en préparation (Pétition 1 million d’Européens exigent l’abandon du nucléaire, possible marche sur Bruxelles ?)

Dates : du 13 au 20 août 2006

Langues : en français et en anglais

Equipe de préparation :

Bue Alred, Christelle Lanoë, Christophe Elain et André Larivière

(Evénement créé et soutenu par le Réseau “Sortir du nucléaire”).

Lieu : En Dordogne (sur la limite de département avec la Gironde).

Beau Champ est une petite communauté qui existe depuis 15 ans pour une recherche de la vie simple.

Il y a 8 hectares de forêts et de champs (parfait pour camping) à 40 km de Libourne et 60 km de Bordeaux. A 70 mètres au-dessus du niveau de la mer. A 6 km de la rivière Dordogne. Et presque à mi-chemin entre les centrales nucléaires du Blayais et de Golfech.

Structures sur place :

- Au rez-de-chaussée, une grande cuisine + 2 grandes pièces qui peuvent servir autant de salle à manger que de lieu de réunion

- A l’étage, un grand dortoir avec à peu près 10 lits + d’autres chambres (inachevées mais habitables)

- 2 douches à l’intérieur et une autre solaire à l’extérieur

- 1 toilette sèche à l’intérieur et 2 à l’extérieur + la possibilité de 4 autres.

Contenu de cette rencontre :

- Jeux de présentation

- Présentation de la situation nucléaire (et antinucléaire) actuelle, pays par pays.

- Comment fonctionnent démocraties et associations dans divers pays.

- Réflexions sur les stratégies envisageables pour le mouvement anti-nucléaire français plus spécifiquement pour les participants français à cette rencontre. L’équivalent pourra être organisé par les groupes d’autres pays. Et suivi d’une plénière pour partage de l’information.

- De quelques problèmes internationaux urgents pour nous tous :

* Quel futur énergétique pour la planète ?

* Développement et manque de ressources. Les renouvelables.

* Prolifération des armes nucléaires.

- Comment arriver à bâtir plus de liens internationaux et à travailler plus ensemble par-delà les frontières ?

- Infos sur la pétition 1 Million d’Européens ; et action finale prévue…

- Réflexions sur une éventuelle marche en étoile (avec des branches démarrant de Paris, Amsterdam, Luxembourg…) vers Bruxelles en mars 07 pour les 50 ans d’ EURATOM que l’on aimerait voir disparaître.

- Théorie et pratique de la non-violence active.

- Expressions culturelles diverses au travers des arts, de la cuisine...

- De nombreux jeux de groupe coopératifs sur des thèmes en lien avec notre rencontre.

- Spectacles improvisés et/ou préparés.

- Eventuelles interviews (radio et vidéo) réalisées par une participante.

- Formation d’un groupe préparant des scènes du théâtre de l’opprimé selon A. Boal ; et présentation aux autres.

- Observations, réflexions et analyses interculturelles.

- Découverte de la nature alentour avec des personnes-ressources.

- Possibilité d’une action sur un des sites nucléaires proches dans cette région.

- Propositions d’ateliers jour après jour par les participants.


Inscrivez-vous auprès d’André Larivière

andrelariviere@sortirdunucleaire.fr

04 71 76 36 40 / 06 76 69 54 98