Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°27

Juillet 2005

Bravo

Quelques messages d’encouragement et autres critiques

Juillet 2005




Un mot pour vous dire combien j’apprécie votre travail et votre efficacité. On ne prend jamais le temps de féliciter les gens mais pour la critique alors on est bon...
Liliane

Sur la forme, je trouve la nouvelle présentation de la revue très bien. Il me semble qu’elle apporte un plus de crédibilité vis-à-vis du lobby nucléaire. En effet, il faut oser sortir un journal ainsi fait, sur un sujet aussi ardu.
Par cette forme, nous nous installons durablement dans le paysage anti-nucléaire. (…) Ce journal est digne de paraître dans un kiosque à côté d’autres revues scientifiques ou écologiques.
Lucien B

La nouvelle maquette est bien plus attractive qu’avant. Les articles sont aussi très intéressants. Bon courage pour la suite de la lutte.
Yann

La dernière revue était très intéressante et toujours très documentée. Continuons d’éveiller les consciences pour qu’elles se traduisent en acte.
V.R.

Personnellement je n’aime pas la nouvelle maquette, mais je vais faire un peu tourner et voir si j’arrive à m’y habituer...
Nicolas

La comparaison avec les premiers bulletins permet de mesurer le chemin parcouru...
Même s’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir (je parle de la lutte, pas du journal !)
Pierre

J’admire votre travail, rigoureux et déterminé. Pour moi, la forme est secondaire.
De coeur avec vous,
Paul

Suggestion : sortir des textes plus courts -tous les antinucleaires ne sont pas de brillants intellectuels. De plus, malgré les RTT, et le confort de la vie moderne, les gens n’ont pas le temps -des textes plus courts et plus primaires -sans l’accent péjoratif que certains donnent a cet adjectif sinon,vous n’aurez que les écolos type soixante-huitards en retraite et nostalgiques.
Philippe J.

Bravo. J’ai été agréablement surpris par la nouvelle mouture. Je la trouve aérée, agréable et reposante à lire, ce qui selon moi est important même si je n’oublie pas qu’il s’agit avant tout d’un outil d’infos militantes. On attendrait presque le prochain numéro avec impatiente. Merci,
Jocelyn D.

Bien pour les pages intérieures mais carrément pas bien du tout pour les publicités.
Carrément choquant.
Jean-Yvon

Bravo pour la nouvelle revue, super claire, super pro, elle parait quand en kiosque ?
Corinne

Beau travail et facile à lire, félicitations pour la mise en page. Une revue associative de qualité est plus facile à faire circuler et peut surtout intéresser un public qui n’est pas forcément acquis à la cause antinucléaire.Mais ne soyez pas trop radical et militant !
Rémy

Avis tres favorable, la richesse du contenu et la masse d’info est d’excellent niveau,pour moi c’est comme ça qu’il faut continuer : mille bravos.
Luc S.

Je n’aime pas trop la couverture( la matière) qui rappelle trop celle d’un magazine “normal”...
Nathalie P

Bonjour, Felicitations ! le fond, la forme, tout est très pro bravo et merci.
Thierry B.

Sur le fond : j’ai pas tout lu, mais votre ligne éditoriale est bonne : infos, alternatives, peut-être manque-t-il des choses un peu plus légères…
Bernard I.

Nous avons effectivement reçu la dernière revue “sortir du nucléaire” et nous avons été très agréablement surpris par la nouvelle forme de la revue. Bravo à l’équipe rédactionnelle et merci au Réseau.
Anne et Erik

On sent que nous avons un véritable magasine ; bonne impression la 1ere lecture rapide. J’ajouterai que plusieurs articles de ce nouveau magazine m’ont inspiré pour
étayer certaines de mes réactions pro énergies renouvelables.
Christophe

Très bien pour la nouvelle maquette, très claire , facile à lire.
C.M-R. Valence

Votre revue me plait toujours autant continuez, on vous soutient.
Damien
On peut rire de tout mais pas se foutre de tout
La mort dramatique de Sébastien Briat du 7 novembre 2004 avait inspiré à Cabu un dessin paru dans Charlie Hebdo représentant le jeune antinucléaire, caricaturé en soixante-huitard, ficelé sur les rails, alors que le conducteur de la locomotive lui crie : “Cours camarade, le vieux monde est derrière toi !”. Le dessin de Cabu a causé un réel émoi chez une bonne part des antinucléaires. S’il est vrai que “l’on peut rire de tout, mais pas se foutre de tout” (Coluche). S’il est vrai que “l’on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui” (Desproges). Il est également vrai que ce dessin peut être interprété comme insultant à la mémoire d’un jeune qui a donné sa vie pour ses idées...
Il n’en reste pas moins que pour nous, qui nous battons chaque jour pour un droit complet à l’information sur les questions du nucléaire, la liberté de la presse ne doit pas, ne peut pas connaître de limites. A part celles, peut-être, qu’elle s’imposera elle-même dès lors qu’il s’agit de la vie ou de mémoire de quelqu’un de bien.

Un mot pour vous dire combien j’apprécie votre travail et votre efficacité. On ne prend jamais le temps de féliciter les gens mais pour la critique alors on est bon...
Liliane

Sur la forme, je trouve la nouvelle présentation de la revue très bien. Il me semble qu’elle apporte un plus de crédibilité vis-à-vis du lobby nucléaire. En effet, il faut oser sortir un journal ainsi fait, sur un sujet aussi ardu.
Par cette forme, nous nous installons durablement dans le paysage anti-nucléaire. (…) Ce journal est digne de paraître dans un kiosque à côté d’autres revues scientifiques ou écologiques.
Lucien B

La nouvelle maquette est bien plus attractive qu’avant. Les articles sont aussi très intéressants. Bon courage pour la suite de la lutte.
Yann

La dernière revue était très intéressante et toujours très documentée. Continuons d’éveiller les consciences pour qu’elles se traduisent en acte.
V.R.

Personnellement je n’aime pas la nouvelle maquette, mais je vais faire un peu tourner et voir si j’arrive à m’y habituer...
Nicolas

La comparaison avec les premiers bulletins permet de mesurer le chemin parcouru...
Même s’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir (je parle de la lutte, pas du journal !)
Pierre

J’admire votre travail, rigoureux et déterminé. Pour moi, la forme est secondaire.
De coeur avec vous,
Paul

Suggestion : sortir des textes plus courts -tous les antinucleaires ne sont pas de brillants intellectuels. De plus, malgré les RTT, et le confort de la vie moderne, les gens n’ont pas le temps -des textes plus courts et plus primaires -sans l’accent péjoratif que certains donnent a cet adjectif sinon,vous n’aurez que les écolos type soixante-huitards en retraite et nostalgiques.
Philippe J.

Bravo. J’ai été agréablement surpris par la nouvelle mouture. Je la trouve aérée, agréable et reposante à lire, ce qui selon moi est important même si je n’oublie pas qu’il s’agit avant tout d’un outil d’infos militantes. On attendrait presque le prochain numéro avec impatiente. Merci,
Jocelyn D.

Bien pour les pages intérieures mais carrément pas bien du tout pour les publicités.
Carrément choquant.
Jean-Yvon

Bravo pour la nouvelle revue, super claire, super pro, elle parait quand en kiosque ?
Corinne

Beau travail et facile à lire, félicitations pour la mise en page. Une revue associative de qualité est plus facile à faire circuler et peut surtout intéresser un public qui n’est pas forcément acquis à la cause antinucléaire.Mais ne soyez pas trop radical et militant !
Rémy

Avis tres favorable, la richesse du contenu et la masse d’info est d’excellent niveau,pour moi c’est comme ça qu’il faut continuer : mille bravos.
Luc S.

Je n’aime pas trop la couverture( la matière) qui rappelle trop celle d’un magazine “normal”...
Nathalie P

Bonjour, Felicitations ! le fond, la forme, tout est très pro bravo et merci.
Thierry B.

Sur le fond : j’ai pas tout lu, mais votre ligne éditoriale est bonne : infos, alternatives, peut-être manque-t-il des choses un peu plus légères…
Bernard I.

Nous avons effectivement reçu la dernière revue “sortir du nucléaire” et nous avons été très agréablement surpris par la nouvelle forme de la revue. Bravo à l’équipe rédactionnelle et merci au Réseau.
Anne et Erik

On sent que nous avons un véritable magasine ; bonne impression la 1ere lecture rapide. J’ajouterai que plusieurs articles de ce nouveau magazine m’ont inspiré pour
étayer certaines de mes réactions pro énergies renouvelables.
Christophe

Très bien pour la nouvelle maquette, très claire , facile à lire.
C.M-R. Valence

Votre revue me plait toujours autant continuez, on vous soutient.
Damien
On peut rire de tout mais pas se foutre de tout
La mort dramatique de Sébastien Briat du 7 novembre 2004 avait inspiré à Cabu un dessin paru dans Charlie Hebdo représentant le jeune antinucléaire, caricaturé en soixante-huitard, ficelé sur les rails, alors que le conducteur de la locomotive lui crie : “Cours camarade, le vieux monde est derrière toi !”. Le dessin de Cabu a causé un réel émoi chez une bonne part des antinucléaires. S’il est vrai que “l’on peut rire de tout, mais pas se foutre de tout” (Coluche). S’il est vrai que “l’on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui” (Desproges). Il est également vrai que ce dessin peut être interprété comme insultant à la mémoire d’un jeune qui a donné sa vie pour ses idées...
Il n’en reste pas moins que pour nous, qui nous battons chaque jour pour un droit complet à l’information sur les questions du nucléaire, la liberté de la presse ne doit pas, ne peut pas connaître de limites. A part celles, peut-être, qu’elle s’imposera elle-même dès lors qu’il s’agit de la vie ou de mémoire de quelqu’un de bien.