Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Agenda

13
sep
Actions

Pique-nique de protestation contre les lignes THT

MARGUERAY (50) - Basse-Normandie


Dimanche 13 septembre 2015


Dimanche 13 septembre 2015 - 12 H 30 PIQUE-NIQUE de protestation contre la revente des maisons RTE sous les lignes THT

Carrefour de la Jolletière, MARGUERAY (50) Ancienne route de Caen D975, entre Villedieu et Pont Farcy. (En venant par l’A84, sortie 39 direction Pont-Farcy, puis à droite direction Villedieu jusqu’au carrefour avec la D455 ou sortie 38 direction Vire sur 1 km puis à gauche direction Colombes-Pont Farcy, suivre Pont-Farcy jusqu’au carrefour avec la D455)



Pique-nique sous tente Info-kiosque

Ne pouvant certifier qu’il n’y a aucun risque à vivre sous les lignes THT, et pour calmer la contestation grandissante, RTE a racheté au prix fort une soixantaine de maisons à moins de 100 m de la ligne THT Cotentin-Maine.

Et pourtant début juin, les maisons RTE de Notre-Dame-de-Cenilly sont mises en vente entre 15 000 et 20 000 €, attirant beaucoup de monde en ces temps difficiles : à ces prix-là, la santé a une valeur secondaire. Nous avons dénoncé et médiatisé ces ventes, obligeant RTE à raser ses maisons rachetées entre 150 000 et 300 000 €.

Mais depuis, dans le canton de Percy, d’autres maisons RTE sous les lignes ont été mises en vente, certes à des prix moins attractifs mais quand même en moyenne 2 fois moins cher que le prix d’achat. Et d’autres auraient déjà été vendues dans ce couloir de la mort.

Nous voulons informer les acheteurs potentiels des risques sanitaires engendrés par ces lignes THT. Pour cela, retrouvons-nous lors de ce pique-nique pour empêcher RTE de mettre en danger de nouveaux riverains.

Contact Association : POPULATION SOUS TENSION : 06 72 08 55 04

Pique-nique sous tente Info-kiosque

Ne pouvant certifier qu’il n’y a aucun risque à vivre sous les lignes THT, et pour calmer la contestation grandissante, RTE a racheté au prix fort une soixantaine de maisons à moins de 100 m de la ligne THT Cotentin-Maine.

Et pourtant début juin, les maisons RTE de Notre-Dame-de-Cenilly sont mises en vente entre 15 000 et 20 000 €, attirant beaucoup de monde en ces temps difficiles : à ces prix-là, la santé a une valeur secondaire. Nous avons dénoncé et médiatisé ces ventes, obligeant RTE à raser ses maisons rachetées entre 150 000 et 300 000 €.

Mais depuis, dans le canton de Percy, d’autres maisons RTE sous les lignes ont été mises en vente, certes à des prix moins attractifs mais quand même en moyenne 2 fois moins cher que le prix d’achat. Et d’autres auraient déjà été vendues dans ce couloir de la mort.

Nous voulons informer les acheteurs potentiels des risques sanitaires engendrés par ces lignes THT. Pour cela, retrouvons-nous lors de ce pique-nique pour empêcher RTE de mettre en danger de nouveaux riverains.

Contact Association : POPULATION SOUS TENSION : 06 72 08 55 04




Proposer votre événement