Présentée comme un "cycle vertueux" par le lobby de l’atome, l’industrie de l’uranium cache en réalité une chaîne du combustible sale, polluante et non-maîtrisée, de la mine jusqu’aux déchets.
Chaque mois, nous vous dévoilerons cet envers du décor !
Accédez au site de la campagne : Nucléaire, de la mine au déchets : tou-te-s concerné-e-s
logo Une infographie interactive proposée par : Réseau “Sortir du nucléaire” Direction artistique & design : Waprod Lyon - Studio graphique Développement : Agence 14bis

Extraction

L’extraction de l’uranium est une activité très polluante.

Elle engendre la contamination des sols,

des nappes phréatiques et des rivières.

fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img

Transformation

Pour être utilisé dans les centrales nucléaires,

l’uranium doit subir de nombreuses transformations

qui engendrent de lourdes pollutions.

fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img

Centrales nucléaires

Avec ses 58 réacteurs répartis sur 19 centrales,

la France est le pays le plus nucléarisé au monde,

qui compte le plus de réacteurs par habitant.

fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img

Transports

Transportées entre les mines, les usines, les centrales

et les centres de stockage, des matières radioactives

sillonnent en permanence la France entière.

fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img

Déchets

À chaque étape de la chaîne de l’uranium, l’industrie de

l’atome engendre des déchets en grande quantité.

fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img

Usages militaires

Nucléaire "civil", nucléaire "militaire" ?

entre les deux, la séparation est virtuelle.

fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img fleche-img
Faites un don !