Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout


Trier par :

En dehors de catastrophes telles que celles de Tchernobyl et de Fukushima, les médias ne relaient pas, ou peu, les incidents et accidents qui surviennent régulièrement au sein des installations nucléaires dans le monde.

Cette page a pour but de pointer du doigt le risque nucléaire à travers les différents continents en vous présentant une liste la plus exhaustive possible des évènements nucléaires dans le monde entier.

 Pour nous aider à alimenter cette page, participez à la surveillance citoyenne des installations nucléaires.

La carte ci-dessus indique la répartition des incidents/accidents nucléaires dans le Monde. Les chiffres indiquent le nombre d’incidents/accidents recensés dans une zone considérée. Cliquez sur ces chiffres pour voir le détail de ces incidents/accidents.

Ci-dessous, les incidents et accidents sont classés par date et une pastille de couleur indique leur niveau de gravité selon notre propre classement : noir (catastrophe), rouge (grave), orange (moyen), jaune (bas).

En dehors de catastrophes telles que celles de Tchernobyl et de Fukushima, les médias ne relaient pas, ou peu, les incidents et accidents qui surviennent régulièrement au sein des installations nucléaires dans le monde.

Cette page a pour but de pointer du doigt le risque nucléaire à travers les différents continents en vous présentant une liste la plus exhaustive possible des évènements nucléaires dans le monde entier.

 Pour nous aider à alimenter cette page, participez à la surveillance citoyenne des installations nucléaires.

La carte ci-dessus indique la répartition des incidents/accidents nucléaires dans le Monde. Les chiffres indiquent le nombre d’incidents/accidents recensés dans une zone considérée. Cliquez sur ces chiffres pour voir le détail de ces incidents/accidents.

Ci-dessous, les incidents et accidents sont classés par date et une pastille de couleur indique leur niveau de gravité selon notre propre classement : noir (catastrophe), rouge (grave), orange (moyen), jaune (bas).


1696 incidents/accidents

Trier par date d'ajoutTrier par date d'accident

14 novembre 2012
France : Paluel : Détection tardive d’une indisponibilité des vannes d’isolement vapeur
Le 14 novembre 2012, lors des essais de redémarrage du réacteur après un arrêt pour rechargement du combustible et opérations de maintenance, EDF a mis en évidence une défaillance matérielle affectant la manœuvrabilité des quatre vannes d’isolement du circuit de vapeur vive principale (VVP), alors que le (...)
12 novembre 2012
France : Paluel : Ecart de montage d’une électrovanne ayant rendu indisponible une vanne du circuit d’eau d’alimentation de secours des générateurs de vapeur
EDF a informé l’ASN avoir découvert le 12 novembre 2012 un dysfonctionnement d’une vanne du circuit d’eau d’alimentation de secours des générateurs de vapeur (ASG) alors que la disponibilité de celle-ci était requise au titre des règles générales d’exploitation (RGE). Les RGE sont un recueil de règles (...)
11 novembre 2012
France : Cattenom : Blocage d’une grappe de commande lors des essais de redémarrage
Le 11 novembre 2012, à l’issue de l’arrêt pour simple rechargement du réacteur n°2, un dysfonctionnement a été détecté sur une grappe de contrôle lors des essais de redémarrage. La grappe de contrôle n’était plus manoeuvrable : elle était bloquée en position haute hors du cœur. Pour conduire les (...)
9 novembre 2012
France : Blayais : Détection tardive d’une erreur de positionnement des grappes de commande du réacteur
Le 9 novembre 2012, alors que le réacteur n° 2 de la centrale du Blayais était en production à pleine puissance, l’exploitant a constaté qu’un groupe de grappes de commande du réacteur était trop inséré. Les grappes de commande permettent de réguler la puissance du réacteur par un contrôle de la réaction (...)
9 novembre 2012
France : Tricastin : Indisponibilité de la ligne de charge du circuit primaire
Le 13 novembre 2012, l’exploitant de la centrale nucléaire du Tricastin a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à une indisponibilité de la ligne de charge du circuit primaire du réacteur n° 4. Le 13 novembre 2012, l’exploitant de la centrale nucléaire (...)
9 novembre 2012
Etats-Unis : Susquehanna : Unit 2 manual scram due to loss of the integrated control system
A 1h18, les opérateurs ont mis le réacteur n° 2 à l’arrêt d’urgence suite à la perte de du système intégré (Integrated Control system ou ICS) qui contrôle les retours de donnée du réacteur ainsi que les systèmes de recirculation. Malgré l’absence de ce système, le passage à l’arrêt se serait passé (...)
7 novembre 2012
France : Gravelines : Non respect des conditions de fonctionnement du dispositif de détection de fuite mis en place sur la cuve du réacteur
Le 7 novembre 2012, EDF a informé l’ASN d’une défaillance de calibration du dispositif de détection de fuite éventuelle mis en place, avant le redémarrage du réacteur, au niveau d’une pénétration en fond de cuve du réacteur. Le 19 janvier 2012, pendant la troisième visite décennale du réacteur, l’ASN a (...)
7 novembre 2012
France : Fontenay-aux-Roses : Dysfonctionnement des balises d’alarme criticité
Le 7 novembre 2012, le service du CEA de Fontenay-aux-Roses (FAR) en charge de l’exploitation de l’INB n° 165 est informé par le service du CEA en charge de leur contrôle, du dysfonctionnement, depuis septembre, de deux des balises lumineuses d’alarme criticité du centre. Ces balises sont pourvues (...)
4 novembre 2012
Etats-Unis : Fitzpatrick : Automatic reactor scram from full power following turbine trip
Le réacteur a été automatiquement mis à l’arrêt d’urgence suite à un problème sur la turbine principale. L’origine du problème est en cours de recherche. Available in english only. Les barres de contrôles sont bien introduites et les circuits d’injection haute pression ont été mis en route. L’isolement du (...)
3 novembre 2012
Etats-Unis : Nine Mile Point : Automatic scram on low reactor water level
Le réacteur n° 1 s’est arrêté en urgence automatiquement suite à la détection de niveau bas de son eau de refroidissement. Les barres de contrôle ont été correctement insérées et le processus d’arrêt s’est déroulé normalement avec une injection haute pression de liquide de refroidissement primaire également (...)



Thèmes
Incidents / Accidents