Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

"Nucléaire bon marché" : la fin du mythe

En janvier 2012, un premier rapport de la Cour des Comptes sur les coûts du nucléaire avait jeté un pavé dans la mare des débats sur le nucléaire. Malgré plusieurs impasses, il mettait à mal le mythe du nucléaire bon marché et des coûts maîtrisés de l’atome, plaçant les décideurs dans l’obligation d’effectuer des choix. Qu’il s’agisse de poursuivre à grand frais avec les centrales actuelles ou d’opter pour un virage décisif vers des énergies moins polluantes et infiniment moins chères, le statu quo n’est plus possible !

Le 27 mai 2014, à la demande de la Commission d’Enquête sur les Coûts du nucléaire, la Cour des Comptes a sorti un nouveau rapport, actualisant le précédant et attestant d’une augmentation de coûts de production de 21% en 3 ans !

Enfin, le 10 juin 2014, un rapport parlementaire renchérit et confirme l’explosion des coûts à venir. Il serait temps d’en tirer des leçons !

En janvier 2012, un premier rapport de la Cour des Comptes sur les coûts du nucléaire avait jeté un pavé dans la mare des débats sur le nucléaire. Malgré plusieurs impasses, il mettait à mal le mythe du nucléaire bon marché et des coûts maîtrisés de l’atome, plaçant les décideurs dans l’obligation d’effectuer des choix. Qu’il s’agisse de poursuivre à grand frais avec les centrales actuelles ou d’opter pour un virage décisif vers des énergies moins polluantes et infiniment moins chères, le statu quo n’est plus possible !

Le 27 mai 2014, à la demande de la Commission d’Enquête sur les Coûts du nucléaire, la Cour des Comptes a sorti un nouveau rapport, actualisant le précédant et attestant d’une augmentation de coûts de production de 21% en 3 ans !

Enfin, le 10 juin 2014, un rapport parlementaire renchérit et confirme l’explosion des coûts à venir. Il serait temps d’en tirer des leçons !


Thèmes
Nucléaire et économie