Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Projet Cigéo à Bure : non à l’enfouissement des déchets radioactifs !

Bure : c’est dans ce petit village de la Meuse que l’industrie nucléaire veut enfouir ses déchets les plus dangereux, qui resteront radioactifs pendant des centaines de milliers d’années.


Archives > Débat public

Faux débat public, nouvelle version : zéro !

10 juillet 2013 |




Communiqué de la coordination BURE-STOP - 9 juillet 2013



BureStop 55 (Collectif Meuse contre l’enfouissement des déchets nucléaires), _ Bure Zone Libre,
EODRA (Association des élus opposés à l’enfouissement des déchets radioactifs),
Les Habitants vigilants de Gondrecourt-le-Château,
Mirabel Lorraine Nature Environnement, Meuse Nature Environnement

www.burestop.eu - http://burezoneblog.over-blog.com/ - http://pandor.at

Faux débat public Bure/Cigeo, nouvelle version : zéro !

Lundi 8 juillet, la Commission particulière du Débat Public Bure/Cigéo a inauguré son nouveau mode de consultation de la population à Rachecourt-sur-Marne (Haute-Marne) sous la forme d’une permanence ouverte à tous (de 16h à 18h30).

Résultat : ZERO visiteur ! La trentaine d’opposants présents a pu le constater : personne n’a franchi le seuil de la salle A Camus. Il faut reconnaître que la CPDP avait frappé fort : une affiche en mairie, une autre à la pharmacie et une au garage de la commune ! C’est le nouveau concept de la permanence publique secrète. Les habitants n’étaient pas au courant, la CPDP ayant décidé de se passer de la presse et d’internet pour communiquer. Un adjoint au maire d’une commune proche concernée par la réunion témoigne : quelques affiches et quelques tracts arrivés dans sa mairie vendredi et point final. Et elle ajoute : "On suppose que cette permanence couvre les communes du canton ou de la communauté de communes."

La conclusion ? Grande réunion publique où s’exprime une colère toujours grandissante ou petites permanences locales à la peine, ce faux débat est un énorme fiasco et sur le fond et sur la forme.

Les associations de la Coordination Bure Stop continueront dans les prochains jours et prochaines semaines à être présentes sur le terrain et à marquer leur opposition à ce faux débat public.

Si une prochaine permanence ou audition publique ou réunion s’annoncent près de chez vous, prévenez la maison de la Résistance à Bure au 03 29 45 41 77 ou au 06 52 85 73 59. Faîtes passer l’info svp !


Le seul débat aujourd’hui, c’est comment sortir du nucléaire au plus vite et pas comment enterrer ses déchets au plus vite. Aucune discussion sereine sur la gestion des déchets existants ne pourra être entreprise tant que l’arrêt du nucléaire ne sera pas prononcé. Une nouvelle politique, basée sur la sobriété et l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables est une condition indispensable pour remettre le dossier à plat et lancer la réflexion sur les voies les moins pénalisantes pour la gestion des déchets existants. En attendant, les projets de stockage en cours, dont Cigéo/BURE ou les sites d’enfouissement FAVL doivent être stoppés.

Une quarantaine d’associations et organisations soutiennent notre appel à boycott actif.


Contacts :
Burestop 55 : 06 86 74 85 11 - 06 85 50 02 77 - www.burestop.eu
Bure Zone Libre : 03 29 45 41 77 - http://burezoneblog.over-blog.com/
EODRA : 06 22 05 09 24
Mirabel Lorraine Nature Environnement : 03 29 75 19 72 - 09 81 98 30 12 - http://pandor.at

BureStop 55 (Collectif Meuse contre l’enfouissement des déchets nucléaires), _ Bure Zone Libre,
EODRA (Association des élus opposés à l’enfouissement des déchets radioactifs),
Les Habitants vigilants de Gondrecourt-le-Château,
Mirabel Lorraine Nature Environnement, Meuse Nature Environnement

www.burestop.eu - http://burezoneblog.over-blog.com/ - http://pandor.at

Faux débat public Bure/Cigeo, nouvelle version : zéro !

Lundi 8 juillet, la Commission particulière du Débat Public Bure/Cigéo a inauguré son nouveau mode de consultation de la population à Rachecourt-sur-Marne (Haute-Marne) sous la forme d’une permanence ouverte à tous (de 16h à 18h30).

Résultat : ZERO visiteur ! La trentaine d’opposants présents a pu le constater : personne n’a franchi le seuil de la salle A Camus. Il faut reconnaître que la CPDP avait frappé fort : une affiche en mairie, une autre à la pharmacie et une au garage de la commune ! C’est le nouveau concept de la permanence publique secrète. Les habitants n’étaient pas au courant, la CPDP ayant décidé de se passer de la presse et d’internet pour communiquer. Un adjoint au maire d’une commune proche concernée par la réunion témoigne : quelques affiches et quelques tracts arrivés dans sa mairie vendredi et point final. Et elle ajoute : "On suppose que cette permanence couvre les communes du canton ou de la communauté de communes."

La conclusion ? Grande réunion publique où s’exprime une colère toujours grandissante ou petites permanences locales à la peine, ce faux débat est un énorme fiasco et sur le fond et sur la forme.

Les associations de la Coordination Bure Stop continueront dans les prochains jours et prochaines semaines à être présentes sur le terrain et à marquer leur opposition à ce faux débat public.

Si une prochaine permanence ou audition publique ou réunion s’annoncent près de chez vous, prévenez la maison de la Résistance à Bure au 03 29 45 41 77 ou au 06 52 85 73 59. Faîtes passer l’info svp !


Le seul débat aujourd’hui, c’est comment sortir du nucléaire au plus vite et pas comment enterrer ses déchets au plus vite. Aucune discussion sereine sur la gestion des déchets existants ne pourra être entreprise tant que l’arrêt du nucléaire ne sera pas prononcé. Une nouvelle politique, basée sur la sobriété et l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables est une condition indispensable pour remettre le dossier à plat et lancer la réflexion sur les voies les moins pénalisantes pour la gestion des déchets existants. En attendant, les projets de stockage en cours, dont Cigéo/BURE ou les sites d’enfouissement FAVL doivent être stoppés.

Une quarantaine d’associations et organisations soutiennent notre appel à boycott actif.


Contacts :
Burestop 55 : 06 86 74 85 11 - 06 85 50 02 77 - www.burestop.eu
Bure Zone Libre : 03 29 45 41 77 - http://burezoneblog.over-blog.com/
EODRA : 06 22 05 09 24
Mirabel Lorraine Nature Environnement : 03 29 75 19 72 - 09 81 98 30 12 - http://pandor.at