Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Vidéos

Nos porte-paroles à la Commission d’enquête sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires

20 février 2018 | 1768 vues




Le jeudi 15 février 2018, Charlotte MIJEON (chargée de communication médias et des relations extérieures) et Martial CHATEAU (administrateur) ont été auditionnés par la Commission d’enquête sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires, présidée par Paul Christophe (UDI).



L’intervention des porte-paroles aborde notamment :

  • le vieillissement des installations nucléaires,
  • le projet Cigéo prévu à Bure,
  • l’EPR de Flamanville et sa cuve défectueuse,
  • la filière de retraitement des déchets radioactifs à l’usine Orano de La Hague,
  • les failles du système de contrôle de la sûreté (entre mauvaise foi des exploitants et place ambiguë de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), qui joue plus un rôle d’"accompagnatrice" que de "gendarme").
  • le recours à la sous-traitance et les conditions de travail des travailleurs du nucléaire.

Ils font notamment référence à des informations contenues dans l’ouvrage La farce cachée du nucléaire de Nozomi SHIHIRO.

L’intervention des porte-paroles aborde notamment :

  • le vieillissement des installations nucléaires,
  • le projet Cigéo prévu à Bure,
  • l’EPR de Flamanville et sa cuve défectueuse,
  • la filière de retraitement des déchets radioactifs à l’usine Orano de La Hague,
  • les failles du système de contrôle de la sûreté (entre mauvaise foi des exploitants et place ambiguë de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), qui joue plus un rôle d’"accompagnatrice" que de "gendarme").
  • le recours à la sous-traitance et les conditions de travail des travailleurs du nucléaire.

Ils font notamment référence à des informations contenues dans l’ouvrage La farce cachée du nucléaire de Nozomi SHIHIRO.




Thèmes
Risque nucléaire Nucléaire et démocratie