Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Vidéos

Mobilisation nationale pour les 70 ans d’Hiroshima-Nagasaki

10 août 2015 | 80 vues




Action et rassemblement à Paris :

Reportage France 3 IDF

Action au Ministère des finances pour demander l’abolition des armes nucléaires. Rassemblement place de la République.


Reportage AFP :


Seconde partie de l’alterJT

Une émission présentée par Yahia Bounouar, enregistrée place de la République à Paris, lors des commémorations des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki. Avec en invité :

  • Dominique Lalanne, ancien directeur de recherche en physique nucléaire au CNRS.
  • Patrick Bouveret de l’Observatoire des Armements
  • Françoise Ducloux de l’association des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire
  • Emmanuel Hugonnard, jeûneur
  • Rémi Fillau des désobéissants
  • Serge Perrin du Mouvement pour une Alternative non-violente et Komandant Simi OL pour finir en musique

70 ans Hiroshima-Nagasaki : Un collectif anti-nucléaire a manifesté devant le site de Valduc

Un collectif anti-nucléaire a manifesté ce samedi matin 8 août devant le site du CEA de Valduc (Côte-d’Or). A l’occasion des commémorations des 70 ans des bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki, les manifestants anti-nucléaire exigent le désarmement nucléaire total.

Reportage France 3 Bourgogne

Ce 8 août, on commémore les 70 ans du bombardement atomique de Hiroshima et de Nagasaki. Le collectif anti-nucléaire, composé de Collectif Sortir du Nucléaire Côte-d’Or, les Amis de la Terre Côte-d’Or, le MAN21, avec le soutien du Mouvement de la Paix 21, du CANVA (Commission de l’Action Non Violente de Lanza Del Vasto) a réclamé un traité d’interdiction de l’arme atomique. Pour eux, le principe de la dissuasion nucléaire n’a plus lieu d’être. Un jeûne pour l’interdiction de l’arme atomique
Certains militants jeûnent depuis trois jours : un défi à la hauteur des enjeux sanitaires qui pourraient se jouer sur la zone du CEA de Valduc. C’est à Valduc que la France fabrique ses têtes nucléaires, et beaucoup redoutent les répercussions de cette activité sur la santé. Des rejets de tritium (gaz radioactif) ont été détectés par le passé, et les militants insistent sur la nocivité de la fabrication de l’arme nucléaire sur l’environnement et les personnes.


Du 6 au 9 août à Gramat (46) Projection du film Le Voyage de Peter Watkins

Reportage France 3 sur les commémorations des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki à Gramat dans le Lot. Ces moments de recueil ont été accompagnés de la projection du film Le Voyage de Peter Watkins, d’une durée de 14h30.

Les Journées de Gramat, qui se sont terminées dimanche soir après un marathon de 4 jours, ont été un grand succès grâce à la qualité des animations proposées et des débats qui s’y sont tenus.. Une cinquantaine de personnes ont assisté à la projection de la première partie du film Le Voyage, et c’est une moyenne d’une quarantaine de personnes qui a assisté à la suite de la projection les jours suivants.

Les débats fructueux et dynamiques ouverts après chaque module ont permis d’aborder une réflexion fructueuse, tant sur le film, sur la forme cinématographique très originale adoptée par Peter Watkins, sur le rôle des médias et de la communication, que sur la lutte antinucléaire. De nombreux témoignages ont enrichi les discussions, en particulier sur l’armement nucléaire avec des témoins des essais nucléaires français dans le Pacifique.

Militantes et festives, ces Journées ont été un grand moment de convivialité et d’échange, avec un plateau d’une dizaine de groupes et musiciens, une conférence sur Citoyens du Monde et un ciné-concert sur la guerre civile espagnole.

Malgré la discrétion habile des médias et des relais d’information locaux, qui ont tenu à ne pas trop mettre en avant cette problématique sensible dans leurs supports respectifs, FR3 a pour sa part fait le choix de consacrer la "Une" à l’événement. Ainsi Le Voyage à Gramat et les commémorations des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki ont fait samedi l’ouverture et le gros titre de l’édition Midi-Pyrénées du 19/20 du journal télévisé, avec un reportage très percutant, ce qui est plutôt rare et à souligner.

Événement proposé par le Collectif « Route sans frontières » et Sortir du nucléaire Lot

Action et rassemblement à Paris :

Reportage France 3 IDF

Action au Ministère des finances pour demander l’abolition des armes nucléaires. Rassemblement place de la République.


Reportage AFP :


Seconde partie de l’alterJT

Une émission présentée par Yahia Bounouar, enregistrée place de la République à Paris, lors des commémorations des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki. Avec en invité :

  • Dominique Lalanne, ancien directeur de recherche en physique nucléaire au CNRS.
  • Patrick Bouveret de l’Observatoire des Armements
  • Françoise Ducloux de l’association des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire
  • Emmanuel Hugonnard, jeûneur
  • Rémi Fillau des désobéissants
  • Serge Perrin du Mouvement pour une Alternative non-violente et Komandant Simi OL pour finir en musique

70 ans Hiroshima-Nagasaki : Un collectif anti-nucléaire a manifesté devant le site de Valduc

Un collectif anti-nucléaire a manifesté ce samedi matin 8 août devant le site du CEA de Valduc (Côte-d’Or). A l’occasion des commémorations des 70 ans des bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki, les manifestants anti-nucléaire exigent le désarmement nucléaire total.

Reportage France 3 Bourgogne

Ce 8 août, on commémore les 70 ans du bombardement atomique de Hiroshima et de Nagasaki. Le collectif anti-nucléaire, composé de Collectif Sortir du Nucléaire Côte-d’Or, les Amis de la Terre Côte-d’Or, le MAN21, avec le soutien du Mouvement de la Paix 21, du CANVA (Commission de l’Action Non Violente de Lanza Del Vasto) a réclamé un traité d’interdiction de l’arme atomique. Pour eux, le principe de la dissuasion nucléaire n’a plus lieu d’être. Un jeûne pour l’interdiction de l’arme atomique
Certains militants jeûnent depuis trois jours : un défi à la hauteur des enjeux sanitaires qui pourraient se jouer sur la zone du CEA de Valduc. C’est à Valduc que la France fabrique ses têtes nucléaires, et beaucoup redoutent les répercussions de cette activité sur la santé. Des rejets de tritium (gaz radioactif) ont été détectés par le passé, et les militants insistent sur la nocivité de la fabrication de l’arme nucléaire sur l’environnement et les personnes.


Du 6 au 9 août à Gramat (46) Projection du film Le Voyage de Peter Watkins

Reportage France 3 sur les commémorations des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki à Gramat dans le Lot. Ces moments de recueil ont été accompagnés de la projection du film Le Voyage de Peter Watkins, d’une durée de 14h30.

Les Journées de Gramat, qui se sont terminées dimanche soir après un marathon de 4 jours, ont été un grand succès grâce à la qualité des animations proposées et des débats qui s’y sont tenus.. Une cinquantaine de personnes ont assisté à la projection de la première partie du film Le Voyage, et c’est une moyenne d’une quarantaine de personnes qui a assisté à la suite de la projection les jours suivants.

Les débats fructueux et dynamiques ouverts après chaque module ont permis d’aborder une réflexion fructueuse, tant sur le film, sur la forme cinématographique très originale adoptée par Peter Watkins, sur le rôle des médias et de la communication, que sur la lutte antinucléaire. De nombreux témoignages ont enrichi les discussions, en particulier sur l’armement nucléaire avec des témoins des essais nucléaires français dans le Pacifique.

Militantes et festives, ces Journées ont été un grand moment de convivialité et d’échange, avec un plateau d’une dizaine de groupes et musiciens, une conférence sur Citoyens du Monde et un ciné-concert sur la guerre civile espagnole.

Malgré la discrétion habile des médias et des relais d’information locaux, qui ont tenu à ne pas trop mettre en avant cette problématique sensible dans leurs supports respectifs, FR3 a pour sa part fait le choix de consacrer la "Une" à l’événement. Ainsi Le Voyage à Gramat et les commémorations des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki ont fait samedi l’ouverture et le gros titre de l’édition Midi-Pyrénées du 19/20 du journal télévisé, avec un reportage très percutant, ce qui est plutôt rare et à souligner.

Événement proposé par le Collectif « Route sans frontières » et Sortir du nucléaire Lot




Thèmes
Luttes et actions Nucléaire militaire