Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°34

Mars à mai 2007

Témoignage

Mobilisation historique le 17 mars

Mars à mai 2007




Avec 62 000 manifestants dans toute la France, le Réseau “Sortir du nucléaire” se félicite de cette mobilisation historique pour un autre avenir énergétique. Le nouveau président de la République doit entendre une grande majorité de l’opinion publique qui ne veut pas de relance du nucléaire en France.
Retrouvez toutes les photos, la revue de presse et les vidéos des 5 manifestations du 17 mars (dont tous les journaux télévisés) sur le site : www.stop-epr.org
Vous trouverez également sur ce site le bilan financier des manifestations et de la campagne STOP EPR. Il manque encore quelques sous pour équilibrer le budget : merci pour votre générosité.

Et maintenant, à vous la parole avec quelques-uns de vos nombreux témoignages.
Merci chaleureusement de votre formidable mobilisation !



La relève est assurée !

On peut se féliciter d’une telle réussite. En ce qui me concerne je suis un adhérent du Réseau depuis mes 16 ans environ (21 ans aujourd’hui). On a organisé un départ en car de Savenay, commune de 6000 habitants. Le pari était risqué, on a réussi à remplir notre car de 53 personnes !! Il y avait de toutes les générations, beaucoup d’anciens militants qui avaient lutté contre les projets de centrales du Pellerin puis du Carnet dans les années 80 et 90. A la fois, ils étaient déçus d’en être toujours au même point mais contents de voir qu’il y avait de la relève.
En tous cas, tous les échos que j’ai eus sont très positifs, nous allons tenter de relancer le mouvement anti-nucléaire dans ce coin de l’estuaire de la Loire. J’ai vraiment du mal à trouver des critiques sur la manif et toute l’organisation. Tout le monde m’a dit que c’était très bien organisé, le programme bien tenu, ambiance très conviviale.
Je me suis rendu compte que l’on pouvait faire des choses concrètement pour agir sur notre avenir. A mon niveau j’ai fait ce que j’ai pu et ça c’est vraiment une satisfaction de savoir que l’on sert à quelque chose ! Que l’on se bat pour une cause juste, pour des milliers d’années, pour nos enfants.
Bon courage à toi, le combat ne fait que commencer.

Emmanuel C. (Savenay)


Bravo, Bravo et encore Bravo pour ce fabuleux samedi Anti-EPR...

Grüny


Merci d’être debout !

Merci aux Toulousains du Comité antinucléaire toulousain, des Amis de la Terre, de Sortir du nucléaire 31 qui se sont démultipliés, merci à tous ceux qui ont donné de leur temps, de leur efficacité, de leurs chansons, de leur sono, merci à ceux qui font le Réseau, merci à tous de créer cette journée de lutte et de fête.
Merci par votre vitalité et votre insolence de faire un rempart actif contre le lobby nucléaire qui veut tout verrouiller une nouvelle fois.
Continuez à interpeler les candidats, les médias. Il faut définitivement envoyer à la poubelle ce nucléaire, symbole du monde qu’on rejette.
Merci par vos pas joyeux, unis, inventifs d’impulser le seul chemin à suivre, celui des alternatives, multiples, au nucléaire et à l’effet de serre, alternatives qui mettent l’énergie au service des populations des Nords et des Suds, qui préservent la Terre pour les générations futures.
Merci d’être déterminés et solidaires ; que nos pensées aillent vers Bandajevsky et Nesterenko qui font face aux lobby, courageusement, aux côtés des liquidateurs et des 500 000 enfants malades que l’Europe de l’Euratom nie criminellement.

"Il n’est pas un seul mur qui soit infranchissable
ni le moindre fossé qui ne soit dans nos têtes,
mais ne peut le passer que celui qui s’entête"
(1)

Merci à tous d’être des entêtés...

(1) Citations de Y. Youlountas


Le retour des grandes manifestations antinucléaires !

Allez, je me laisse un peu aller, je suis archi content de cette superbe manifestation de Lille dans une région peu réputée pour sa perméabilité aux thématiques écologistes.
Organisation impeccable (dixit les parisiens ... c’est tout dire !) et à mon tour de louer toutes et tous les militants bénévoles qui ont passé des heures, de l’intelligence, de la sueur, du téléphone, du stress, des complicités et de la joie dans la réalisation d’un grand projet collectif.
Entente impeccable aussi entre des individus, des associations, des organisations qui se croisent, se partagent, se critiquent des fois mais s’accordent sur l’essentiel : nos finalités communes.
Mobilisation impeccable et historique, le retour de grandes mobilisations antinucléaires. Mais pas seulement : la nouveauté est notre capacité à démontrer, chiffres en mains, la nocivité de ce mode de production énergétique et guerrière et ce que l’on peut faire aujourd’hui, concrètement pour en sortir.

On refait la fête quand ?
Amitiés écologistes,

Bernard D. (Nord Pas de Calais)


Jamais vu une telle foule !

Il y a des lustres que les rues de la capitale alsacienne n’avaient vu une telle foule de citoyens, militants et sympathisants de notre grande cause... Depuis les années 70 où le peuple alsacien s’était levé contre la construction de Fessenheim, et dans les années 80 quand les citoyens allemands juste en face occupaient un terrain jour et nuit s’opposant à la construction de la centrale de Wyll juste devant Freiburg et Mulhouse... Seule Fessenheim a été construite...

Fessenheim doit être fermée, elle est non conforme aux règles de sécurité en matière de risques sismiques (fréquents dans notre région), elle ne résisterait pas à la chute d’un avion, et n’est pas à l’abri d’une inondation en cas de rupture des digues d’un fleuve capricieux qu’est le Rhin !!!

Le dôme en béton de Fessenheim ne protègerait en aucun cas les populations du Rhin supérieur (13 millions d’habitants du Nord au Sud des trois frontières) en cas d’explosion d’hydrogène gazeux...

Notre région est à la pointe des énergies renouvelables (éolien, solaire, biomasse, géothermie...), il faut poursuivre notre combat en ce sens et mobiliser pour la fermeture de toutes nos centrales françaises par un moratoire comme l’on fait les Allemands... et qui espérons-le poursuivront ce programme..."

Guy C.


Pour une politique énergétique responsable

J’ai entendu sur Radio France un message de ce genre "ce samedi , les antinucléaires ont défilé". Je pense qu’on pourrait répondre à ce genre de message : Les gens qui défilent sont des Françaises et des Français, des parents, des membres d’associations, des actifs dans les entreprises, des jeunes et des retraités. Ils réclament une politique énergétique responsable et non pas un bourrage de crâne et du chantage !

Une amie me disait au retour de la manifestation que dans des manuels scolaires on présente le nucléaire comme une solution d’avenir en glissant vite sur les problèmes. Donc malgré des publicités infâmes d’EDF, des faux débats de concertation, des expos peu médiatisées "visibles une semaine et situées au fond du couloir à droite", etc., des gens se bougent pour dire : ne nous refaîtes pas le coup du progrès avec l’EPR qui coûte plus de 3 milliars d’euros alors que les questions de déchets, de risques et d’évaluation n’avancent pas !
Merci aux organisateurs,

Anne (Val d’Oise)


Choqués !

Nous, un couple franco-allemand plus très jeune, avons été choqués, quand nous avons quitté le cortège des manifestants après l’arrêt Place de la République, que les forces de l’ordre nous somment, aimablement mais fermement, d’enlever immédiatement les badges, par ailleurs plutôt discrets, de nos vestes, avant de passer ce qu’on pourrait appeler le périmètre de sécurité - et d’être autorisés à nous mouvoir librement au centre-ville.
Alors à quand l’interdiction de parler à haute voix dans le tram ou autre lieu public d’une telle manifestation ?
A quand l’interdiction d’apposer des affiches sur les vitrines de nos magasins ou des autocollants sur nos voitures personnelles ?
De lire sur un banc public "Les silences de Tchernobyl" au risque qu’un passant quelconque nous dénonce comme portant atteinte à l’ordre établi ?

Christiane et Siegfried Karg, Alexanderschanze 4, D-77652 Offenburg

PS. Si au nom de la démocratie vous étiez disposés à publier cette lettre, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir nous faire parvenir d’éventuelles réactions de vos lecteurs et lectrices à l’adresse ci-dessus.


De 7 à 77 ans !

Manif de Strasbourg très familiale, de 7 mois à 77 ans et bonne ambiance. Dommage que la police nous ai maintenus sur la périphérie du centre-ville,
où nous aurions eu un impact plus significatif auprès de la population...
Maintenons la pression.

Patrice D.
(Vandœuvre lès Nancy 54500)


Les choses avancent !

En tout cas bravo pour l’organisation, le sérieux des documents.
Les choses avancent, il faut continuer.

Bon courage,
Cordialement,

Frédéric R.(29)


BRAVO pour le succès des manifs du 17 mars !

Bravo a Philippe, Stephane, et tous les autres !

Raymond Z.


Faible mobilisation au regard des enjeux !

J’ai participé à la manif de Toulouse en provenance de Bordeaux où seulement deux bus soit 100 personnes environ pour un département qui en compte plus d’un million.
J’aurais beaucoup à dire sur l’origine de cette faible mobilisation qui me parait très faible au regard des enjeux.
Amicalement

Christian R.(33)


Une très grande réussite !

Cette journée a été marquée par une très grande réussite et a montré la qualité du travail effectué depuis de très nombreuses semaines.
Souhaitons que la question du nucléaire soit abordée longtemps dans la campagne électorale actuelle, mais aussi dans la campagne pour les législatives qui commencera bientôt.

Encore merci pour la fraîcheur de cette manifestation.

Xavier D. S. (Toulouse)


Le plein d’énergie !

Bravo et merci à toi et à tous les militant-e-s qui ont préparé cette manifestation.

Autant de monde qu’à Cherbourg le 15 avril dernier, peut-être plus ! Nous sommes rentrés dans notre Cotentin avec plein d’énergie (renouvelable) pour continuer la lutte.
Sincèrement, merci.

Christiane D.


Bon relai des médias !

Comme vous, j’ai noté avec satisfaction que les médias avaient bien relayé cette action du 17 mars en donnant des explications pour la compréhension par le grand public. J’étais à Lille, j’ai bien apprécié l’organisation.
Bravo

Pierre-Emile G.


Travail considérable et foin important !

Je voudrais vous remercier chaleureusement pour ces moments. Cela confirme l’excellente productivité que l’on attribue aux Français : à très peu nombreux, on a fait un travail considérable et un foin important. A une trentaine de bénévoles organisateurs, nous avons accueilli et coordonné 4000 personnes sur la Prairie des Filtres et 6000 dans les rues de Toulouse.

Vous avez du caractère, et le caractère, c’est la solide trempe des facultés.

Une chose est certaine, nous pouvons gagner l’EPR mais une chose est encore plus sûre, ce n’est pas encore gagné ! Donc, la suite va être importante.

A bientôt

Frederic B. (Toulouse)


La vitalité des antinucléaires !

J’étais à Toulouse et j’habite Leucate, entre Perpignan et Narbonne : que d’énergie humaine investie dans ces rassemblements !

Il y a des jours où l’on se sent moins isolé, et ces manifestations démontrent la vitalité des anti nucléaires.

La couverture des médias n’a pas été à la hauteur des manifestations qui sont un succès de mobilisation associative.

Sur Toulouse, manifestations qui ressemblent à une grande mosaïque d’anti nucléaires mais avec des objectifs différents : anarchistes, les Verts, et associations occitanes, décroissance, greenpeace, anti ogm, anti capitaliste... ce qui permet de constater qu’il est souhaitable de renforcer la composante unitaire, à savoir les énergies nouvelles renouvelables contre le nucléaire.

Y aura-t-il de prochaines actions ? Contre l’EPR, je souhaite que chacun reste mobilisé pour continuer à se défendre contre les agressions polluantes du nucléaire.
Amicalement

Beriac


La révolution "Soleil" est en marche.

Allons-nous aller enfin vers une économie solaire et non plus fossile comme l’écrivait Hermann Scheer en 2001 ? Il ne reste plus qu’à continuer à mettre le sujet du nucléaire et des renouvelables dans le débat présidentiel et législatif.

Chantal C.


Manifester chaque jour !

Désolée, mais je n’ai pas pu participer à cette manif comme je l’avais prévu, pour des raisons professionnelles de dernière heure. Mais, je manifesterai à ma façon, chaque jour de pluie, en utilisant le parapluie que je vous ai acheté.

Liliane R.


Contrecarrer le lavage de cerveau d’EDF !

J’étais à Lyon avec 8 à 10 000 personnes. Le temps était beau et les gens très sympas.

Seule surprise : j’ai été abordé par un passant furieux me demandant comment je me chaufferais sans le nucléaire.
Difficile d’engager la conversation dans ces conditions, mais cela signifie que nous devons travailler pour contrecarrer le lavage de cerveau d’EDF.

J’aurais souhaité qu’on parle des 800 000 à 1 000 000 de liquidateurs de Tchernobyl qui y ont laissé leur peau lors de l’accident. Si cela était su, il est certain que cela ébranlerait plus d’un partisan de l’électricité nucléaire.

Bien cordialement.

Michel R.


Plein de jeunes super motivés !

Merci pour toute l’organisation. Impeccable à Lille en tout cas où nous étions et où nous avons découvert plein de jeunes super motivés. Cela fait du bien.

On continue.

M.G., présidente du Grappe


De l’énergie !

Bravo à vous pour votre ténacité et toute l’énergie que vous apportez à ce mouvement.
Cordialement.

Anne G. (Paris)


Super moment !

On a passé un super moment, festif et plein d’espoir, toutes générations confondues, les collègues allemands étaient là aussi, les militants de Bure et ceux de Fessenheim.
Merci à tous !

Pascale T.


Vivement le prochain rendez-vous militant !

Allez, moi aussi je mets un petit mot, surtout pour féliciter tous les bénévoles qui se sont impliqués et ont fait un super travail.
C’était un plaisir de bosser avec vous tous.
Pas mal de super souvenirs comme les tentes montées en une heure par une troupe de lève-tôt motivés, Patrick Topart en super chef acordéonniste, Gildas et Paulo-Serge à donf au micro toute l’après-midi, le pull orange d’Alain trop pratique pour le trouver dans la foule et cette batucada qui a mis le sourire à tout le monde....
Bref, vivement le prochain rendez-vous militant.

A bientôt

Sophie V.


Continuons le combat !

Manif de Rennes
Rien de spécial à témoigner, sauf que nous étions nombreux à avoir fait preuve d’imagination pour nos tenues jaunes et festives, mais le lapin tout blanc était magnifique même s’il n’ avait pas pu jaunir au soleil.
Je regrette qu’il y ait eu si peu de monde dans les autres villes, mais il faut me comprendre, j’entame ma 37ème année de manifs de diverses défenses de l’environnement. En 1970, j’espérais un monde meilleur que celui que nous avons et des citoyens plus militants et s’intéressant un peu plus au devenir de la planète qu’ils laisseront à leurs descendants.
Satisfaction pour Rennes (et donc la région Ouest), on était encore pas mal de vieux militants à défiler et les jeunes et les enfants étaient très nombreux à avoir pris la relève.
Continuons le combat sur tout ce qui ne va pas.

Réjane D. B.


Dégoûtée le lendemain !

Le lendemain de la manifestation de Lyon, où nous étions enchantés par le grand nombre des participants et la bonne marche de la manifestation, c’est très décevant de ne plus rien entendre dans les médias (radio), sauf un vague topo payé très probablement par Edf, expliquant, tout de suite après l’annonce du nombre de manifestants par ville, que l’avènement de l’EPR est inéluctable, et que c’est que le début d’une longue série !
Bel exemple d’une information impartiale !
Je suis dégoûtée, aujourd’hui, alors que j’étais si enthousiaste hier encore.
Amicalement,

Christine O.


Pub pour Fessenheim le dimanche !

Dans le journal les Dernières Nouvelles d’Alsace de ce dimanche relatant les manifs nationales contre l’Epr... "comme par hasard", il y a un supplément 4 pages intitulées : "Centrale nucléaire de Fessenheim depuis 30 ans la centrale produit votre électricité en toute sûreté sans émission de gaz à effet de serre" .

Sébastien L. P. d’Attac Strasbourg


Occitans et antinucléaires : ensemble dans l’action !

Cette mobiliation est une excellente chose.

Pour ma part, j’étais à Beziers à la manif pour l’occitan. Nous étions 20 000, ce qui est aussi une très bonne mobilisation. Pour notre part, nous avons présenté les manifs anti EPR et la manif pour l’occitan de manière complémentaire et non en opposition. Nous avons fixé une nouvelle manif pour l’occitan en 2009. La date n’est pas encore totalement arrêtée. On se tiendra au courant.

@micalement

Philippe E.


Les routiers sont sympas !


Nous étions à Rennes hier. Ce fut une journée formidable. Beaucoup de monde, sans incidents, bon enfant, bon accueil du public. Après la manif, nous sommes allés dans un café, et des clients nous ont spontanément posé des questions. Même chose dans le métro. Puis sur une aire de repos, sur l’autoroute, en rentrant à Tours, j’ai entendu un camionneur qui se disait "agacé par ces c... qui manifestaient contre le nucléaire avant d’aller reprendre le volant de leur 4X4". Comme je ne me sentais pas du tout visée, j’ai engagé la conversation. Un échange très intéressant, avec des personnes qui, comme beaucoup d’entre nous, sont tout à fait d’accord pour agir, mais déplorent le coût beaucoup trop élevé des équipements en énergies nouvelles. Finalement, les routiers sont sympas !

Bon courage à vous tous, (ou plutôt à nous tous !)

Y. et Jeanne J.


Belle et grande journée !

C’est vrai ce fut une belle et grande journée à Rennes...
Partis d’Angers à 10h... et retour à 21h bien passées... nous en avons pris plein les yeux et les oreilles.
C’est un bonheur de voir toutes ces personnes mobilisées : du berceau... à un âge très avancé, avec un nombre impressionnant de jeunes et c’est tant mieux... vive l’avenir.
Dommage les discours ont été parfois un peu difficile à entendre, mais les rencontres et les échanges valent quelques fois tous les discours du monde !
J’ai juste le regret de n’avoir pu emmener avec moi mes enfants car c’est dans des moments comme ceux-ci que le message est encore plus significatif pour eux !!!
Vraiment nous espérons que les candidats à la présidentielle vont avoir entendu le message et reconsidérer ce projet et la politique de développement du nucléaire.

Elisabeth B.


La relève est assurée !

On peut se féliciter d’une telle réussite. En ce qui me concerne je suis un adhérent du Réseau depuis mes 16 ans environ (21 ans aujourd’hui). On a organisé un départ en car de Savenay, commune de 6000 habitants. Le pari était risqué, on a réussi à remplir notre car de 53 personnes !! Il y avait de toutes les générations, beaucoup d’anciens militants qui avaient lutté contre les projets de centrales du Pellerin puis du Carnet dans les années 80 et 90. A la fois, ils étaient déçus d’en être toujours au même point mais contents de voir qu’il y avait de la relève.
En tous cas, tous les échos que j’ai eus sont très positifs, nous allons tenter de relancer le mouvement anti-nucléaire dans ce coin de l’estuaire de la Loire. J’ai vraiment du mal à trouver des critiques sur la manif et toute l’organisation. Tout le monde m’a dit que c’était très bien organisé, le programme bien tenu, ambiance très conviviale.
Je me suis rendu compte que l’on pouvait faire des choses concrètement pour agir sur notre avenir. A mon niveau j’ai fait ce que j’ai pu et ça c’est vraiment une satisfaction de savoir que l’on sert à quelque chose ! Que l’on se bat pour une cause juste, pour des milliers d’années, pour nos enfants.
Bon courage à toi, le combat ne fait que commencer.

Emmanuel C. (Savenay)


Bravo, Bravo et encore Bravo pour ce fabuleux samedi Anti-EPR...

Grüny


Merci d’être debout !

Merci aux Toulousains du Comité antinucléaire toulousain, des Amis de la Terre, de Sortir du nucléaire 31 qui se sont démultipliés, merci à tous ceux qui ont donné de leur temps, de leur efficacité, de leurs chansons, de leur sono, merci à ceux qui font le Réseau, merci à tous de créer cette journée de lutte et de fête.
Merci par votre vitalité et votre insolence de faire un rempart actif contre le lobby nucléaire qui veut tout verrouiller une nouvelle fois.
Continuez à interpeler les candidats, les médias. Il faut définitivement envoyer à la poubelle ce nucléaire, symbole du monde qu’on rejette.
Merci par vos pas joyeux, unis, inventifs d’impulser le seul chemin à suivre, celui des alternatives, multiples, au nucléaire et à l’effet de serre, alternatives qui mettent l’énergie au service des populations des Nords et des Suds, qui préservent la Terre pour les générations futures.
Merci d’être déterminés et solidaires ; que nos pensées aillent vers Bandajevsky et Nesterenko qui font face aux lobby, courageusement, aux côtés des liquidateurs et des 500 000 enfants malades que l’Europe de l’Euratom nie criminellement.

"Il n’est pas un seul mur qui soit infranchissable
ni le moindre fossé qui ne soit dans nos têtes,
mais ne peut le passer que celui qui s’entête"
(1)

Merci à tous d’être des entêtés...

(1) Citations de Y. Youlountas


Le retour des grandes manifestations antinucléaires !

Allez, je me laisse un peu aller, je suis archi content de cette superbe manifestation de Lille dans une région peu réputée pour sa perméabilité aux thématiques écologistes.
Organisation impeccable (dixit les parisiens ... c’est tout dire !) et à mon tour de louer toutes et tous les militants bénévoles qui ont passé des heures, de l’intelligence, de la sueur, du téléphone, du stress, des complicités et de la joie dans la réalisation d’un grand projet collectif.
Entente impeccable aussi entre des individus, des associations, des organisations qui se croisent, se partagent, se critiquent des fois mais s’accordent sur l’essentiel : nos finalités communes.
Mobilisation impeccable et historique, le retour de grandes mobilisations antinucléaires. Mais pas seulement : la nouveauté est notre capacité à démontrer, chiffres en mains, la nocivité de ce mode de production énergétique et guerrière et ce que l’on peut faire aujourd’hui, concrètement pour en sortir.

On refait la fête quand ?
Amitiés écologistes,

Bernard D. (Nord Pas de Calais)


Jamais vu une telle foule !

Il y a des lustres que les rues de la capitale alsacienne n’avaient vu une telle foule de citoyens, militants et sympathisants de notre grande cause... Depuis les années 70 où le peuple alsacien s’était levé contre la construction de Fessenheim, et dans les années 80 quand les citoyens allemands juste en face occupaient un terrain jour et nuit s’opposant à la construction de la centrale de Wyll juste devant Freiburg et Mulhouse... Seule Fessenheim a été construite...

Fessenheim doit être fermée, elle est non conforme aux règles de sécurité en matière de risques sismiques (fréquents dans notre région), elle ne résisterait pas à la chute d’un avion, et n’est pas à l’abri d’une inondation en cas de rupture des digues d’un fleuve capricieux qu’est le Rhin !!!

Le dôme en béton de Fessenheim ne protègerait en aucun cas les populations du Rhin supérieur (13 millions d’habitants du Nord au Sud des trois frontières) en cas d’explosion d’hydrogène gazeux...

Notre région est à la pointe des énergies renouvelables (éolien, solaire, biomasse, géothermie...), il faut poursuivre notre combat en ce sens et mobiliser pour la fermeture de toutes nos centrales françaises par un moratoire comme l’on fait les Allemands... et qui espérons-le poursuivront ce programme..."

Guy C.


Pour une politique énergétique responsable

J’ai entendu sur Radio France un message de ce genre "ce samedi , les antinucléaires ont défilé". Je pense qu’on pourrait répondre à ce genre de message : Les gens qui défilent sont des Françaises et des Français, des parents, des membres d’associations, des actifs dans les entreprises, des jeunes et des retraités. Ils réclament une politique énergétique responsable et non pas un bourrage de crâne et du chantage !

Une amie me disait au retour de la manifestation que dans des manuels scolaires on présente le nucléaire comme une solution d’avenir en glissant vite sur les problèmes. Donc malgré des publicités infâmes d’EDF, des faux débats de concertation, des expos peu médiatisées "visibles une semaine et situées au fond du couloir à droite", etc., des gens se bougent pour dire : ne nous refaîtes pas le coup du progrès avec l’EPR qui coûte plus de 3 milliars d’euros alors que les questions de déchets, de risques et d’évaluation n’avancent pas !
Merci aux organisateurs,

Anne (Val d’Oise)


Choqués !

Nous, un couple franco-allemand plus très jeune, avons été choqués, quand nous avons quitté le cortège des manifestants après l’arrêt Place de la République, que les forces de l’ordre nous somment, aimablement mais fermement, d’enlever immédiatement les badges, par ailleurs plutôt discrets, de nos vestes, avant de passer ce qu’on pourrait appeler le périmètre de sécurité - et d’être autorisés à nous mouvoir librement au centre-ville.
Alors à quand l’interdiction de parler à haute voix dans le tram ou autre lieu public d’une telle manifestation ?
A quand l’interdiction d’apposer des affiches sur les vitrines de nos magasins ou des autocollants sur nos voitures personnelles ?
De lire sur un banc public "Les silences de Tchernobyl" au risque qu’un passant quelconque nous dénonce comme portant atteinte à l’ordre établi ?

Christiane et Siegfried Karg, Alexanderschanze 4, D-77652 Offenburg

PS. Si au nom de la démocratie vous étiez disposés à publier cette lettre, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir nous faire parvenir d’éventuelles réactions de vos lecteurs et lectrices à l’adresse ci-dessus.


De 7 à 77 ans !

Manif de Strasbourg très familiale, de 7 mois à 77 ans et bonne ambiance. Dommage que la police nous ai maintenus sur la périphérie du centre-ville,
où nous aurions eu un impact plus significatif auprès de la population...
Maintenons la pression.

Patrice D.
(Vandœuvre lès Nancy 54500)


Les choses avancent !

En tout cas bravo pour l’organisation, le sérieux des documents.
Les choses avancent, il faut continuer.

Bon courage,
Cordialement,

Frédéric R.(29)


BRAVO pour le succès des manifs du 17 mars !

Bravo a Philippe, Stephane, et tous les autres !

Raymond Z.


Faible mobilisation au regard des enjeux !

J’ai participé à la manif de Toulouse en provenance de Bordeaux où seulement deux bus soit 100 personnes environ pour un département qui en compte plus d’un million.
J’aurais beaucoup à dire sur l’origine de cette faible mobilisation qui me parait très faible au regard des enjeux.
Amicalement

Christian R.(33)


Une très grande réussite !

Cette journée a été marquée par une très grande réussite et a montré la qualité du travail effectué depuis de très nombreuses semaines.
Souhaitons que la question du nucléaire soit abordée longtemps dans la campagne électorale actuelle, mais aussi dans la campagne pour les législatives qui commencera bientôt.

Encore merci pour la fraîcheur de cette manifestation.

Xavier D. S. (Toulouse)


Le plein d’énergie !

Bravo et merci à toi et à tous les militant-e-s qui ont préparé cette manifestation.

Autant de monde qu’à Cherbourg le 15 avril dernier, peut-être plus ! Nous sommes rentrés dans notre Cotentin avec plein d’énergie (renouvelable) pour continuer la lutte.
Sincèrement, merci.

Christiane D.


Bon relai des médias !

Comme vous, j’ai noté avec satisfaction que les médias avaient bien relayé cette action du 17 mars en donnant des explications pour la compréhension par le grand public. J’étais à Lille, j’ai bien apprécié l’organisation.
Bravo

Pierre-Emile G.


Travail considérable et foin important !

Je voudrais vous remercier chaleureusement pour ces moments. Cela confirme l’excellente productivité que l’on attribue aux Français : à très peu nombreux, on a fait un travail considérable et un foin important. A une trentaine de bénévoles organisateurs, nous avons accueilli et coordonné 4000 personnes sur la Prairie des Filtres et 6000 dans les rues de Toulouse.

Vous avez du caractère, et le caractère, c’est la solide trempe des facultés.

Une chose est certaine, nous pouvons gagner l’EPR mais une chose est encore plus sûre, ce n’est pas encore gagné ! Donc, la suite va être importante.

A bientôt

Frederic B. (Toulouse)


La vitalité des antinucléaires !

J’étais à Toulouse et j’habite Leucate, entre Perpignan et Narbonne : que d’énergie humaine investie dans ces rassemblements !

Il y a des jours où l’on se sent moins isolé, et ces manifestations démontrent la vitalité des anti nucléaires.

La couverture des médias n’a pas été à la hauteur des manifestations qui sont un succès de mobilisation associative.

Sur Toulouse, manifestations qui ressemblent à une grande mosaïque d’anti nucléaires mais avec des objectifs différents : anarchistes, les Verts, et associations occitanes, décroissance, greenpeace, anti ogm, anti capitaliste... ce qui permet de constater qu’il est souhaitable de renforcer la composante unitaire, à savoir les énergies nouvelles renouvelables contre le nucléaire.

Y aura-t-il de prochaines actions ? Contre l’EPR, je souhaite que chacun reste mobilisé pour continuer à se défendre contre les agressions polluantes du nucléaire.
Amicalement

Beriac


La révolution "Soleil" est en marche.

Allons-nous aller enfin vers une économie solaire et non plus fossile comme l’écrivait Hermann Scheer en 2001 ? Il ne reste plus qu’à continuer à mettre le sujet du nucléaire et des renouvelables dans le débat présidentiel et législatif.

Chantal C.


Manifester chaque jour !

Désolée, mais je n’ai pas pu participer à cette manif comme je l’avais prévu, pour des raisons professionnelles de dernière heure. Mais, je manifesterai à ma façon, chaque jour de pluie, en utilisant le parapluie que je vous ai acheté.

Liliane R.


Contrecarrer le lavage de cerveau d’EDF !

J’étais à Lyon avec 8 à 10 000 personnes. Le temps était beau et les gens très sympas.

Seule surprise : j’ai été abordé par un passant furieux me demandant comment je me chaufferais sans le nucléaire.
Difficile d’engager la conversation dans ces conditions, mais cela signifie que nous devons travailler pour contrecarrer le lavage de cerveau d’EDF.

J’aurais souhaité qu’on parle des 800 000 à 1 000 000 de liquidateurs de Tchernobyl qui y ont laissé leur peau lors de l’accident. Si cela était su, il est certain que cela ébranlerait plus d’un partisan de l’électricité nucléaire.

Bien cordialement.

Michel R.


Plein de jeunes super motivés !

Merci pour toute l’organisation. Impeccable à Lille en tout cas où nous étions et où nous avons découvert plein de jeunes super motivés. Cela fait du bien.

On continue.

M.G., présidente du Grappe


De l’énergie !

Bravo à vous pour votre ténacité et toute l’énergie que vous apportez à ce mouvement.
Cordialement.

Anne G. (Paris)


Super moment !

On a passé un super moment, festif et plein d’espoir, toutes générations confondues, les collègues allemands étaient là aussi, les militants de Bure et ceux de Fessenheim.
Merci à tous !

Pascale T.


Vivement le prochain rendez-vous militant !

Allez, moi aussi je mets un petit mot, surtout pour féliciter tous les bénévoles qui se sont impliqués et ont fait un super travail.
C’était un plaisir de bosser avec vous tous.
Pas mal de super souvenirs comme les tentes montées en une heure par une troupe de lève-tôt motivés, Patrick Topart en super chef acordéonniste, Gildas et Paulo-Serge à donf au micro toute l’après-midi, le pull orange d’Alain trop pratique pour le trouver dans la foule et cette batucada qui a mis le sourire à tout le monde....
Bref, vivement le prochain rendez-vous militant.

A bientôt

Sophie V.


Continuons le combat !

Manif de Rennes
Rien de spécial à témoigner, sauf que nous étions nombreux à avoir fait preuve d’imagination pour nos tenues jaunes et festives, mais le lapin tout blanc était magnifique même s’il n’ avait pas pu jaunir au soleil.
Je regrette qu’il y ait eu si peu de monde dans les autres villes, mais il faut me comprendre, j’entame ma 37ème année de manifs de diverses défenses de l’environnement. En 1970, j’espérais un monde meilleur que celui que nous avons et des citoyens plus militants et s’intéressant un peu plus au devenir de la planète qu’ils laisseront à leurs descendants.
Satisfaction pour Rennes (et donc la région Ouest), on était encore pas mal de vieux militants à défiler et les jeunes et les enfants étaient très nombreux à avoir pris la relève.
Continuons le combat sur tout ce qui ne va pas.

Réjane D. B.


Dégoûtée le lendemain !

Le lendemain de la manifestation de Lyon, où nous étions enchantés par le grand nombre des participants et la bonne marche de la manifestation, c’est très décevant de ne plus rien entendre dans les médias (radio), sauf un vague topo payé très probablement par Edf, expliquant, tout de suite après l’annonce du nombre de manifestants par ville, que l’avènement de l’EPR est inéluctable, et que c’est que le début d’une longue série !
Bel exemple d’une information impartiale !
Je suis dégoûtée, aujourd’hui, alors que j’étais si enthousiaste hier encore.
Amicalement,

Christine O.


Pub pour Fessenheim le dimanche !

Dans le journal les Dernières Nouvelles d’Alsace de ce dimanche relatant les manifs nationales contre l’Epr... "comme par hasard", il y a un supplément 4 pages intitulées : "Centrale nucléaire de Fessenheim depuis 30 ans la centrale produit votre électricité en toute sûreté sans émission de gaz à effet de serre" .

Sébastien L. P. d’Attac Strasbourg


Occitans et antinucléaires : ensemble dans l’action !

Cette mobiliation est une excellente chose.

Pour ma part, j’étais à Beziers à la manif pour l’occitan. Nous étions 20 000, ce qui est aussi une très bonne mobilisation. Pour notre part, nous avons présenté les manifs anti EPR et la manif pour l’occitan de manière complémentaire et non en opposition. Nous avons fixé une nouvelle manif pour l’occitan en 2009. La date n’est pas encore totalement arrêtée. On se tiendra au courant.

@micalement

Philippe E.


Les routiers sont sympas !


Nous étions à Rennes hier. Ce fut une journée formidable. Beaucoup de monde, sans incidents, bon enfant, bon accueil du public. Après la manif, nous sommes allés dans un café, et des clients nous ont spontanément posé des questions. Même chose dans le métro. Puis sur une aire de repos, sur l’autoroute, en rentrant à Tours, j’ai entendu un camionneur qui se disait "agacé par ces c... qui manifestaient contre le nucléaire avant d’aller reprendre le volant de leur 4X4". Comme je ne me sentais pas du tout visée, j’ai engagé la conversation. Un échange très intéressant, avec des personnes qui, comme beaucoup d’entre nous, sont tout à fait d’accord pour agir, mais déplorent le coût beaucoup trop élevé des équipements en énergies nouvelles. Finalement, les routiers sont sympas !

Bon courage à vous tous, (ou plutôt à nous tous !)

Y. et Jeanne J.


Belle et grande journée !

C’est vrai ce fut une belle et grande journée à Rennes...
Partis d’Angers à 10h... et retour à 21h bien passées... nous en avons pris plein les yeux et les oreilles.
C’est un bonheur de voir toutes ces personnes mobilisées : du berceau... à un âge très avancé, avec un nombre impressionnant de jeunes et c’est tant mieux... vive l’avenir.
Dommage les discours ont été parfois un peu difficile à entendre, mais les rencontres et les échanges valent quelques fois tous les discours du monde !
J’ai juste le regret de n’avoir pu emmener avec moi mes enfants car c’est dans des moments comme ceux-ci que le message est encore plus significatif pour eux !!!
Vraiment nous espérons que les candidats à la présidentielle vont avoir entendu le message et reconsidérer ce projet et la politique de développement du nucléaire.

Elisabeth B.



MENU

Thèmes
Luttes et actions EPR