Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Revue de presse

Avril 2016 / Les nouvelles de Sablé

Mobilisation de Sortir du Nucléaire face au seul site nucléaire de la Sarthe : Ionisos, ce samedi



Sablé-sur-Sarthe

Sortir du Nucléaire 72 veut faire connaître Ionisos à Sablé, le seul site nucléaire en Sarthe. Une mobilisation est prévue à 15 h ce samedi 23 avril.

22/04/2016 à 12:31 par Julie Hurisse



S’il est une entreprise très discrète à Sablé, c’est bien Ionisos. L’association Sortir du Nucléaire 72 a décidé d’organiser un rassemblement samedi 23 avril à 15 h, sur le rond-point à proximité de l’entreprise mais aussi de Valéo et de LDC, pour donner un coup de projecteur sur la société dans le cadre des 30 ans de la catastrophe de Tchernobyl.

Martial Château, coprésident de Sortir du Nucléaire 72, détaille l’activité de l’entreprise sabolienne. « Ionisos est équipé d’un irradiateur. Construite en 1993, près du rond-point à la sortie de la ville de Sablé en direction de La Flèche, l’usine applique un traitement ionisant à des denrées alimentaires, du matériel médical et des cosmétiques. » Il poursuit : « À l’intérieur d’un blockhaus, les palettes de produits à irradier passent devant une source radioactive de cobalt 60 afin de détruire les bactéries. Cette usine est une installation nucléaire de base et comme une centrale nucléaire, elle est soumise au contrôle de l’Autorité de Sûreté Nucléaire. »

Martial Château veut alerter sur la présence de l’entreprise en pays sabolien mais aussi sur les dangers de l’irradiation des aliments. « L’irradiation supprime les bactéries et insectes présents sur les aliments et permet d’en allonger la durée de conservation. Elle présente toutefois de nombreuses menaces : l’irradiation détruit une grande partie des vitamines et des nutriments ; des radicaux libres sont produits et ils se recombinent pour former des molécules indésirables aux effets cancérigènes. »

Il pointe aussi un danger pour l’environnement : « Les installations d’irradiation aggravent le risque d’accidents liés aux transports et à l’utilisation de matière radioactive. » Il dénonce également l’absence d’indication sur les emballages des aliments irradiés.

Outre le rassemblement de ce samedi, l’association organise mercredi 11 mai au Mans un débat sur l’irradiation ave Roland Desbordes, président du Criirad (Commission de recherche et d’information indépendante sur la radioactivité).

> Voir la source


Thèmes
Luttes et actions Sites nucléaires