Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Agenda

22
oct
Actions


Tchernobyl, Fukushima, plus jamais ça !

Manifestons notre solidarité avec les victimes de la catastrophe de Fukushima !

Paris (75) - Ile-de-France


Samedi 22 octobre 2016


Appel à rassemblement ce 22 octobre à 11h devant l’Ambassade du Japon à Paris (7 avenue Hoche) en solidarité avec avec les victimes de la catastrophe de Fukushima que le gouvernement japonais veut forcer à retourner sur des terres contaminées.



Le gouvernement japonais veut obliger les habitant(e)s de Fukushima à rentrer chez eux.

En mars 2011, suite à la catastrophe nucléaire de Fukushima, près de 100 000 habitant(e)s ont dû être évacué(e)s. Plus de 5 ans après, le gouvernement japonais oblige ces habitant(e)s à retourner vivre dans les zones irradiées en leur annonçant que les indemnités qu’ils(elles) touchaient depuis la catastrophe pour se loger et vivre leur seraient supprimées à compter du 1er mars 2017. Le gouvernement japonais veut ainsi prouver au monde que le Japon peut accueillir les Jeux olympiques en 2020, que tout danger serait écarté et qu’il n’y aurait plus de risque d’irradiation.

Le scandale :

Suite à Tchernobyl, le seuil de 1mSv de radiation par an avait été retenu. A Fukushima, le gouvernement japonais, lui, a décrété les zones sûres sous le seuil de 20mSv ! 20 fois plus que les critères habituellement retenus jusqu’à présent par les institutions internationales.

Les familles se sont organisées et une manifestation aura lieu en plein centre de Tokyo le 22 octobre avec comme revendication : « Non à la suppression des aides au logement pour les populations évacuées après l’accident nucléaire ».

Manifestons notre solidarité avec ces familles le samedi 22 octobre à 11h00 devant l’ambassade du Japon en France, 7 avenue Hoche, 75008 Paris

Le Réseau "Sortir du nucléaire" est co-signataire de cet appel à manifester à Paris le 22/10 et apporte également son soutien à la manifestation qui a lieu le jour même à Tokyo contre la politique de retour des populations dans les zones faiblement contaminées de Fukushima, l’irradiation imposée, l’arrêt des subventions de logement et contre la normalisation.

Le gouvernement japonais veut obliger les habitant(e)s de Fukushima à rentrer chez eux.

En mars 2011, suite à la catastrophe nucléaire de Fukushima, près de 100 000 habitant(e)s ont dû être évacué(e)s. Plus de 5 ans après, le gouvernement japonais oblige ces habitant(e)s à retourner vivre dans les zones irradiées en leur annonçant que les indemnités qu’ils(elles) touchaient depuis la catastrophe pour se loger et vivre leur seraient supprimées à compter du 1er mars 2017. Le gouvernement japonais veut ainsi prouver au monde que le Japon peut accueillir les Jeux olympiques en 2020, que tout danger serait écarté et qu’il n’y aurait plus de risque d’irradiation.

Le scandale :

Suite à Tchernobyl, le seuil de 1mSv de radiation par an avait été retenu. A Fukushima, le gouvernement japonais, lui, a décrété les zones sûres sous le seuil de 20mSv ! 20 fois plus que les critères habituellement retenus jusqu’à présent par les institutions internationales.

Les familles se sont organisées et une manifestation aura lieu en plein centre de Tokyo le 22 octobre avec comme revendication : « Non à la suppression des aides au logement pour les populations évacuées après l’accident nucléaire ».

Manifestons notre solidarité avec ces familles le samedi 22 octobre à 11h00 devant l’ambassade du Japon en France, 7 avenue Hoche, 75008 Paris

Le Réseau "Sortir du nucléaire" est co-signataire de cet appel à manifester à Paris le 22/10 et apporte également son soutien à la manifestation qui a lieu le jour même à Tokyo contre la politique de retour des populations dans les zones faiblement contaminées de Fukushima, l’irradiation imposée, l’arrêt des subventions de logement et contre la normalisation.




Proposer votre événement