Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Campagnes et mobilisations 2010

Campagnes et mobilisations nationales du Réseau "Sortir du nucléaire" en 2010


27 avril - 7 mai 2010 : Jeûne-action pour l’abolition des armes nucléaires

Les jeûneurs à l’Hôtel de Ville




Les jeûneurs s’invitent à l’Hôtel de Ville de Paris et obtiennent, par hasard, des soutiens de plusieurs dessinateurs de presse.



Ce matin à 11h, les jeûneurs se sont invités à la Mairie de Paris pour solliciter un entretien avec M. Delanoé. Ce dernier avait été sollicité à 2 reprises pour une rencontre dans le cadre des maires pour la paix (dont une lettre de Jacques BOUTAULT Maire du 2ème). M. Delanoé n’ayant pas daigné répondre aux jeûneurs, il a été décidé de s’inviter à l’Hôtel de Ville. Bien entendu nous n’avons pas pu entrer, les vigiles à l’entrée ont rapidement bloqués l’entrée. Le Directeur de Cabinet est rapidement descendu discuter avec les jeûneurs. Ces derniers lui ont remis une lettre et un dossier l’appelant à exprimer son soutien (voir doc. ci-dessous). Une promesse de rencontre d’ici lundi 3 mai à 12h a été donné oralement, ce qui n’a que moyennement contenter les jeûneurs. Mais dans le jeu des hasards, à midi se tenait place de l’Hôtel de Ville l’inauguration d’une fresque en soutien aux journalistes étrangers emprisonnés et/ou empêchés de faire leur travail dans leur pays d’origine. Les jeûneurs accompagnés d’une dizaine de sympathisants ont donc patiemment attendu le discours d’inauguration puis ont déployé 2 banderoles, sans déranger pour autant l’inauguration de la fresque la liberté de la presse étant une lutte tout aussi noble que la lutte antinucléaire. Lors de cette présence de nombreux journalistes sont venus à la rencontre des jeûneurs et nous avons également reçu le soutien de dessinateurs tels que Cabu, Riss, Honoré, Jul et de dessinateurs réfugiés dont Mesli Ahmed (Algérie), Samy Daina (Tchad) et Adjim Danngar (Tchad) qui ont tous dédicacé à leur façon la banderole « Abolition des armes nucléaires ».

Pendant ce temps 3 des jeûneurs réussirent à « coincer » le Maire adjoint responsable des relations internationales et un rendez-vous fut pris pour lundi 3 mai à 11h du matin pour parler de l’adhésion de la Ville de Paris à l’association internationale « Mayor for Peace » (Les maires pour la paix).

Photos ci-dessous ©Martin LEERS 2010 Tous droits réservés.

Ce matin à 11h, les jeûneurs se sont invités à la Mairie de Paris pour solliciter un entretien avec M. Delanoé. Ce dernier avait été sollicité à 2 reprises pour une rencontre dans le cadre des maires pour la paix (dont une lettre de Jacques BOUTAULT Maire du 2ème). M. Delanoé n’ayant pas daigné répondre aux jeûneurs, il a été décidé de s’inviter à l’Hôtel de Ville. Bien entendu nous n’avons pas pu entrer, les vigiles à l’entrée ont rapidement bloqués l’entrée. Le Directeur de Cabinet est rapidement descendu discuter avec les jeûneurs. Ces derniers lui ont remis une lettre et un dossier l’appelant à exprimer son soutien (voir doc. ci-dessous). Une promesse de rencontre d’ici lundi 3 mai à 12h a été donné oralement, ce qui n’a que moyennement contenter les jeûneurs. Mais dans le jeu des hasards, à midi se tenait place de l’Hôtel de Ville l’inauguration d’une fresque en soutien aux journalistes étrangers emprisonnés et/ou empêchés de faire leur travail dans leur pays d’origine. Les jeûneurs accompagnés d’une dizaine de sympathisants ont donc patiemment attendu le discours d’inauguration puis ont déployé 2 banderoles, sans déranger pour autant l’inauguration de la fresque la liberté de la presse étant une lutte tout aussi noble que la lutte antinucléaire. Lors de cette présence de nombreux journalistes sont venus à la rencontre des jeûneurs et nous avons également reçu le soutien de dessinateurs tels que Cabu, Riss, Honoré, Jul et de dessinateurs réfugiés dont Mesli Ahmed (Algérie), Samy Daina (Tchad) et Adjim Danngar (Tchad) qui ont tous dédicacé à leur façon la banderole « Abolition des armes nucléaires ».

Pendant ce temps 3 des jeûneurs réussirent à « coincer » le Maire adjoint responsable des relations internationales et un rendez-vous fut pris pour lundi 3 mai à 11h du matin pour parler de l’adhésion de la Ville de Paris à l’association internationale « Mayor for Peace » (Les maires pour la paix).

Photos ci-dessous ©Martin LEERS 2010 Tous droits réservés.


MENU