Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°41

Février 2009

Société

Les gitans comparés à des déchets nucléaires !

Février 2009




Quand un élu dérape pour justifier un projet injustifiable.



Interviewé samedi 27 septembre 2008 dans le 12/13 de France 3 Lorraine(1), M. Philippe Leroy, Sénateur et Président du Conseil général de la Moselle, a comparé les gitans et les déchets nucléaires. Curieuse promotion de la “nécessité” de l’implantation d’un nouveau site d’enfouissement de déchets radioactifs, destiné aux déchets dits “de faible activité à vie longue (FA-VL)”, bien plus dangereux que cette appellation peut le laisser croire.

C’est ainsi que M. Leroy a tenu les propos suivants : “Vous savez, on est embêté aussi avec les populations de gitans, personne n’en veut”. Puis : “On est embêté avec les politiques de traitement de déchets ménagers, personne n’en veut. Et pourtant, le civisme, pour tout le monde, c’est de savoir que nous avons à accueillir, sur nos territoires, des populations difficiles, des logements sociaux dans des quartiers protégés, les déchets nucléaires, les déchets industriels et ménagers...”.

Le Réseau "Sortir du nucléaire", qui est mobilisé sur des valeurs éthiques et humanistes, se déclare profondément choqué par ces propos : il n’y a aucune comparaison possible entre les déchets radioactifs, qui sont de véritables horreurs environnementales, et des êtres humains quels qu’ils soient.

Pour le Réseau "Sortir du nucléaire", il n’est pas si étonnant que des propos aussi choquants soient tenus par quelqu’un qui se déclare favorable à l’enfouissement des déchets radioactifs : stigmatiser des êtres qui vivent aujourd’hui est finalement cohérent avec le fait de léguer aux générations future un piège radioactif.

Dans son communiqué de presse du jeudi 2 octobre 2008, le Réseau "Sortir du nucléaire" a demandé que, ayant tenu des propos aussi indignes, M. Leroy démissionne de tous ses mandats.

A ce jour, Philippe Leroy n’a pas démissionné. Début décembre, une pétition(2) demandant sa démission rassemblait 500 signataires, dont les organisations suivantes : le MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples), la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) et le Réseau "Sortir du nucléaire".

Les propos de Philippe Leroy vous ont choqués, vous aussi

J’en suis encore sous l’émotion, que des êtres humains puissent s’exprimer de cette façon à propos d’autres êtres humains. Et pourtant j’ai 66 ans, j’ai assisté à la tuerie des Algériens sur les grands boulevards de Paris en octobre 1961, et je devrais être blindé par rapport à toutes ces choses. Mais sans doute je ne le serai jamais... En tout cas, merci de votre combat.
Alan

Pour des propos de ce genre, M. Leroy devrait comparaître en justice : c’est une incitation à la haine contre une catégorie de personnes. […] Dans un pays démocratique, il est d’intérêt public que des propos de ce genre soient punis par la loi. Merci pour votre lucidité et votre action militante.
Jean-Georges Saur

Oui, les bohémiens sont mis [par M. Leroy] dans le même sac que le nucléaire au niveau gêne et danger d’atteinte à la vie. Alors que les gitans contribuent à la liberté et la poésie qui sont la joie de ce monde, le nucléaire détruit et menace de détruire et de polluer encore et prépare les humains, les animaux et tous les êtres de ce monde, à une fin atroce et lente. […]
Dominique

Bravo de ne pas laisser passer de telles insanités verbales. Encore une fois le profit essaie de se montrer prioritaire à l’humain, quitte à pourrir écologiquement une région !!!
Pascale Lemaire

Incroyable que de tels propos soient tenus par une personne qui a de telles responsabilités politiques ! Désarmant ! Tout dans un même grand sac, ce qui gêne. Aucune connaissance sérieuse des problèmes ou questions évoqués, tout en binaire, c’est bon ou c’est à jeter, de façon à rallier des électeurs qui marchent au binaire. […] On les protège des dangers, éloignement des personnes indésirables, pestiférés, enfouissements, et ce que l’on ne voit pas n’existe pas... Sans doute pour ses propos recevra-t-il plutôt une médaille qu’une démission ?
Monique Villain


1. La vidéo de l’interview de M. Leroy est visible sur le site du Réseau "Sortir du nucléaire" : http://videos.sortirdunucleaire.org/spip.php?article128

2. Signez la pétition : www.petitionduweb.com/voirpetition.php?petition=2589

Interviewé samedi 27 septembre 2008 dans le 12/13 de France 3 Lorraine(1), M. Philippe Leroy, Sénateur et Président du Conseil général de la Moselle, a comparé les gitans et les déchets nucléaires. Curieuse promotion de la “nécessité” de l’implantation d’un nouveau site d’enfouissement de déchets radioactifs, destiné aux déchets dits “de faible activité à vie longue (FA-VL)”, bien plus dangereux que cette appellation peut le laisser croire.

C’est ainsi que M. Leroy a tenu les propos suivants : “Vous savez, on est embêté aussi avec les populations de gitans, personne n’en veut”. Puis : “On est embêté avec les politiques de traitement de déchets ménagers, personne n’en veut. Et pourtant, le civisme, pour tout le monde, c’est de savoir que nous avons à accueillir, sur nos territoires, des populations difficiles, des logements sociaux dans des quartiers protégés, les déchets nucléaires, les déchets industriels et ménagers...”.

Le Réseau "Sortir du nucléaire", qui est mobilisé sur des valeurs éthiques et humanistes, se déclare profondément choqué par ces propos : il n’y a aucune comparaison possible entre les déchets radioactifs, qui sont de véritables horreurs environnementales, et des êtres humains quels qu’ils soient.

Pour le Réseau "Sortir du nucléaire", il n’est pas si étonnant que des propos aussi choquants soient tenus par quelqu’un qui se déclare favorable à l’enfouissement des déchets radioactifs : stigmatiser des êtres qui vivent aujourd’hui est finalement cohérent avec le fait de léguer aux générations future un piège radioactif.

Dans son communiqué de presse du jeudi 2 octobre 2008, le Réseau "Sortir du nucléaire" a demandé que, ayant tenu des propos aussi indignes, M. Leroy démissionne de tous ses mandats.

A ce jour, Philippe Leroy n’a pas démissionné. Début décembre, une pétition(2) demandant sa démission rassemblait 500 signataires, dont les organisations suivantes : le MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples), la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) et le Réseau "Sortir du nucléaire".

Les propos de Philippe Leroy vous ont choqués, vous aussi

J’en suis encore sous l’émotion, que des êtres humains puissent s’exprimer de cette façon à propos d’autres êtres humains. Et pourtant j’ai 66 ans, j’ai assisté à la tuerie des Algériens sur les grands boulevards de Paris en octobre 1961, et je devrais être blindé par rapport à toutes ces choses. Mais sans doute je ne le serai jamais... En tout cas, merci de votre combat.
Alan

Pour des propos de ce genre, M. Leroy devrait comparaître en justice : c’est une incitation à la haine contre une catégorie de personnes. […] Dans un pays démocratique, il est d’intérêt public que des propos de ce genre soient punis par la loi. Merci pour votre lucidité et votre action militante.
Jean-Georges Saur

Oui, les bohémiens sont mis [par M. Leroy] dans le même sac que le nucléaire au niveau gêne et danger d’atteinte à la vie. Alors que les gitans contribuent à la liberté et la poésie qui sont la joie de ce monde, le nucléaire détruit et menace de détruire et de polluer encore et prépare les humains, les animaux et tous les êtres de ce monde, à une fin atroce et lente. […]
Dominique

Bravo de ne pas laisser passer de telles insanités verbales. Encore une fois le profit essaie de se montrer prioritaire à l’humain, quitte à pourrir écologiquement une région !!!
Pascale Lemaire

Incroyable que de tels propos soient tenus par une personne qui a de telles responsabilités politiques ! Désarmant ! Tout dans un même grand sac, ce qui gêne. Aucune connaissance sérieuse des problèmes ou questions évoqués, tout en binaire, c’est bon ou c’est à jeter, de façon à rallier des électeurs qui marchent au binaire. […] On les protège des dangers, éloignement des personnes indésirables, pestiférés, enfouissements, et ce que l’on ne voit pas n’existe pas... Sans doute pour ses propos recevra-t-il plutôt une médaille qu’une démission ?
Monique Villain


1. La vidéo de l’interview de M. Leroy est visible sur le site du Réseau "Sortir du nucléaire" : http://videos.sortirdunucleaire.org/spip.php?article128

2. Signez la pétition : www.petitionduweb.com/voirpetition.php?petition=2589


MENU

Thèmes
Déchets radioactifs