Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Les anomalies de série s’accumulent sur les plus vieilles centrales françaises

Nouvelle découverte par EDF d’anomalies de série compromettant la sûreté nucléaire sur 19 réacteurs...

Elle fait suite aux précédentes révélations du Réseau "Sortir du nucléaire" : suite à de récentes études, EDF, à la demande de l’IRSN et de l’ASN d’effectuer une vérification de calculs, vient de "découvrir" une inquiétante "anomalie" de série sur 34 de ses réacteurs : sur tous les réacteurs de 900 MW, en cas de fuite importante du circuit primaire, le circuit d’injection d’eau de sécurité pourrait s’avérer incapable d’empêcher la fusion du coeur.

 

Citation de M. Andre-Claude Lacoste en 2005, alors Directeur Général de la sûreté Nucléaire et de la radioprotection (DGSNR) et aujourd’hui président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) :

"L’obsession est l’apparition d’un problème de sûreté générique grave, je serais conduit à aller voir le Premier Ministre et lui dire : « Monsieur le premier Ministre, vous avez le choix entre deux décisions possibles : première version, on coupe l’électricité ; deuxième version, on continue à faire fonctionner le parc nucléaire d’EDF dans un mode dégradé. » Ce n’est vraiment pas le genre de circonstances dans lesquelles je souhaite que moi-même ou mon successeur, nous nous trouvions."

Source : Rapport sur la durée de vie des centrales et les nouveaux types de réacteurs
http://www.assembleenationale.fr/12/pdf/rap-oecst/i0832-5.pdf

Défaut majeur sur 34 réacteurs : sans l’ASN et l’IRSN, EDF ne se serait rendu compte de rien !
Selon une note de l’IRSN, sortie le 17.02, sur l’impact sur la sûreté nucléaire du défaut de mesure sur le système d’injection d’eau de secours des 34 réacteurs 900 MW, ce sont l’IRSN et l’ASN qui ont demandé à EDF de vérifier ses calculs. Ce n’est pas EDF qui a cherché à vérifier si ses mesures étaient (...)
Avalanche d’anomalies de série sur 19 des plus anciens réacteurs français : rien ne va plus !
Notre communiqué de presse du 18/02/2011 Nouvelle découverte par EDF d’anomalies de série compromettant la sûreté nucléaire sur 19 réacteurs... Nouvelle découverte d’anomalies de série Probablement échaudée par l’alerte lancée vendredi dernier par le Réseau « Sortir du nucléaire » sur une grave anomalie (...)
ALERTE : grave défaillance de sûreté sur 34 réacteurs nucléaires français
Notre communiqué de presse du 11/02/2011 Le Réseau "Sortir du nucléaire" tire la sonnette d’alarme et demande à l’ASN de jouer son rôle et d’exiger d’EDF la fermeture préventive des réacteurs concernés "Découverte" récente d’une inquiétante "anomalie" de série sur 34 réacteurs La nouvelle est restée (...)
Communiqué de presse d’Europe Ecologie Les Verts
Anomalie de sûreté dans 34 réacteurs nucléaires Communiqué du 14/02/2011 34 réacteurs situés dans 5 régions viennent d’être déclarés touchés par un avis d’incident, émis par l’Autorité de sûreté nucléaire, le 7 février dernier intitulé « Anomalie générique concernant le système d’injection de sécurité des (...)
Revue de presse

Nouvelle découverte par EDF d’anomalies de série compromettant la sûreté nucléaire sur 19 réacteurs...

Elle fait suite aux précédentes révélations du Réseau "Sortir du nucléaire" : suite à de récentes études, EDF, à la demande de l’IRSN et de l’ASN d’effectuer une vérification de calculs, vient de "découvrir" une inquiétante "anomalie" de série sur 34 de ses réacteurs : sur tous les réacteurs de 900 MW, en cas de fuite importante du circuit primaire, le circuit d’injection d’eau de sécurité pourrait s’avérer incapable d’empêcher la fusion du coeur.

 

Citation de M. Andre-Claude Lacoste en 2005, alors Directeur Général de la sûreté Nucléaire et de la radioprotection (DGSNR) et aujourd’hui président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) :

"L’obsession est l’apparition d’un problème de sûreté générique grave, je serais conduit à aller voir le Premier Ministre et lui dire : « Monsieur le premier Ministre, vous avez le choix entre deux décisions possibles : première version, on coupe l’électricité ; deuxième version, on continue à faire fonctionner le parc nucléaire d’EDF dans un mode dégradé. » Ce n’est vraiment pas le genre de circonstances dans lesquelles je souhaite que moi-même ou mon successeur, nous nous trouvions."

Source : Rapport sur la durée de vie des centrales et les nouveaux types de réacteurs
http://www.assembleenationale.fr/12/pdf/rap-oecst/i0832-5.pdf


Thèmes
Risque nucléaire Incidents / Accidents Anomalies