Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Agenda

24
mai
Conférences - Débats

[Les Rencontres de Reporterre] Des déchets nucléaires aux luttes sociales : on ne nous atomisera pas !

PARIS (75) - Ile-de-France


Jeudi 24 mai 2018


OÙ ? À l’espace Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan, 75002 Paris (Métro Sentier, ligne 3)



Cinquante ans après mai 68, les aspirations à la transformation sociale sont toujours intactes, mais elles sont menacées de toutes parts. Des déchets nucléaires à la lutte contre la précarisation, comment se relier, lutter ensemble et faire fleurir d'autres printemps ? Reporterre, le Réseau "Sortir du nucléaire", Radio Parleur et Agir pour l'environnement vous invitent aux Rencontres de Reporterre. Au programme : discussions, intermèdes musicaux, tables d'informations...

Après plus d'un demi-siècle, le nucléaire semble au bord de la faillite. Les déchets radioactifs s'accumulent jusqu'au pas de nos portes : comment y faire face ? De La Hague à Bure, la conscience progresse et les résistances s'affirment. Mais le 22 février 2018, 500 gendarmes évacuaient brutalement le Bois Lejuc occupé depuis un an et demi pour bloquer les travaux de la « poubelle nucléaire » Cigéo, qui prévoit d'enfouir les pires déchets radioactifs à 500 mètres sous terre. 70 rassemblements surgissent en France, une cinquantaine de comités se forment. Les cabanes des « chouettes hiboux » sont tombées mais Bure est partout.

« On ne nous atomisera jamais ! » crient les résistants à Bure. La répression qui y sévit rappelle que le nucléaire est l'incarnation d'un ordre social qui réprime les luttes, empêche les alternatives et isole les gens, tout en considérant les travailleurs-euses et les territoires comme des choses jetables. Après un an de pouvoir, le gouvernement Macron semble décidé à consolider cet ordre coûte que coûte : attaques sans précédent contre les cheminots, démantèlement des services publics, 2500 gendarmes mobilisés pour détruire la ZAD de NDDL, CRS dans les facultés occupées, contrôle aux frontières...

PROGRAMME

18h30 : Accueil en musique dans la salle Jean Dame Petit concert, stands des partenaires et tables-informations

19h00 – 20h15 : Première table-ronde – « Déchets nucléaires : état des lieux, état des luttes », animée par Émilie Massemin (Reporterre), avec :

Charlotte MIJEON, porte-parole du Réseau « Sortir du nucléaire »

Catherine FUMÉ, présidente du groupe Berry-Giennois-Puisaye du Réseau « Sortir du nucléaire », en lutte contre le projet de méga-poubelle nucléaire à Belleville-sur-Loire

Yannick ROUSSELET, chargé de campagne nucléaire à Greenpeace France et militant antinucléaire historique

Gaspard D'ALLENS, co-auteur de l’ouvrage Bure, la bataille du nucléaire, paru en octobre 2017 aux Éditions du Seuil

20h15 – 20h40 : Intermède musical, par Paul Herry-Pasmanian Découvrez un jazz punchy et entêtant

20h45 – 22h00 : Seconde table-ronde – « Bure, ZAD, travailleurs-euses, étudiant-e-s, migrant-e-s : comment relier les luttes face à l’État policier ? », animée par Lorène Lavocat (Reporterre), avec :

Geneviève COIFFARD-GROSDOY, membre d’ATTAC-France et membre de la coordination de soutien à la ZAD de NDDL

Angélique HUGUIN, opposante au projet Cigéo, membre du groupe de soutien juridique à Bure et administratrice du Réseau « Sortir du nucléaire »

Laura DIPACE et Emmanuel GRONDIN, de SUD Rail

ZELDA, étudiante en lutte à l'université Paris-8 (Saint-Denis)

MARIE, membre du comité de soutien aux exilé-e-s occupant de Paris-8 (Saint-Denis), sera accompagnée d'un exilé qui viendra témoigner

VENEZ NOMBREUX !

julien.baldassarra@sortirdunucleaire.fr

Cinquante ans après mai 68, les aspirations à la transformation sociale sont toujours intactes, mais elles sont menacées de toutes parts. Des déchets nucléaires à la lutte contre la précarisation, comment se relier, lutter ensemble et faire fleurir d'autres printemps ? Reporterre, le Réseau "Sortir du nucléaire", Radio Parleur et Agir pour l'environnement vous invitent aux Rencontres de Reporterre. Au programme : discussions, intermèdes musicaux, tables d'informations...

Après plus d'un demi-siècle, le nucléaire semble au bord de la faillite. Les déchets radioactifs s'accumulent jusqu'au pas de nos portes : comment y faire face ? De La Hague à Bure, la conscience progresse et les résistances s'affirment. Mais le 22 février 2018, 500 gendarmes évacuaient brutalement le Bois Lejuc occupé depuis un an et demi pour bloquer les travaux de la « poubelle nucléaire » Cigéo, qui prévoit d'enfouir les pires déchets radioactifs à 500 mètres sous terre. 70 rassemblements surgissent en France, une cinquantaine de comités se forment. Les cabanes des « chouettes hiboux » sont tombées mais Bure est partout.

« On ne nous atomisera jamais ! » crient les résistants à Bure. La répression qui y sévit rappelle que le nucléaire est l'incarnation d'un ordre social qui réprime les luttes, empêche les alternatives et isole les gens, tout en considérant les travailleurs-euses et les territoires comme des choses jetables. Après un an de pouvoir, le gouvernement Macron semble décidé à consolider cet ordre coûte que coûte : attaques sans précédent contre les cheminots, démantèlement des services publics, 2500 gendarmes mobilisés pour détruire la ZAD de NDDL, CRS dans les facultés occupées, contrôle aux frontières...

PROGRAMME

18h30 : Accueil en musique dans la salle Jean Dame Petit concert, stands des partenaires et tables-informations

19h00 – 20h15 : Première table-ronde – « Déchets nucléaires : état des lieux, état des luttes », animée par Émilie Massemin (Reporterre), avec :

Charlotte MIJEON, porte-parole du Réseau « Sortir du nucléaire »

Catherine FUMÉ, présidente du groupe Berry-Giennois-Puisaye du Réseau « Sortir du nucléaire », en lutte contre le projet de méga-poubelle nucléaire à Belleville-sur-Loire

Yannick ROUSSELET, chargé de campagne nucléaire à Greenpeace France et militant antinucléaire historique

Gaspard D'ALLENS, co-auteur de l’ouvrage Bure, la bataille du nucléaire, paru en octobre 2017 aux Éditions du Seuil

20h15 – 20h40 : Intermède musical, par Paul Herry-Pasmanian Découvrez un jazz punchy et entêtant

20h45 – 22h00 : Seconde table-ronde – « Bure, ZAD, travailleurs-euses, étudiant-e-s, migrant-e-s : comment relier les luttes face à l’État policier ? », animée par Lorène Lavocat (Reporterre), avec :

Geneviève COIFFARD-GROSDOY, membre d’ATTAC-France et membre de la coordination de soutien à la ZAD de NDDL

Angélique HUGUIN, opposante au projet Cigéo, membre du groupe de soutien juridique à Bure et administratrice du Réseau « Sortir du nucléaire »

Laura DIPACE et Emmanuel GRONDIN, de SUD Rail

ZELDA, étudiante en lutte à l'université Paris-8 (Saint-Denis)

MARIE, membre du comité de soutien aux exilé-e-s occupant de Paris-8 (Saint-Denis), sera accompagnée d'un exilé qui viendra témoigner

VENEZ NOMBREUX !

julien.baldassarra@sortirdunucleaire.fr




Proposer votre événement