Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°33

Décembre 2006

Mobilisation

Le Centre d’Essai des Landes inspectés par les pacifistes !

Décembre 2006




La France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne se sont dotés de mini-bombes nucléaires d’attaque. Soutenus par des milliers de pacifistes venus de toute l’Europe, une cinquantaine d’inspecteurs citoyens ont pris la France en flagrant délit...



Moins meurtrières que la bombe d’Hiroshima (20 000 morts par bombe au lieu des 200 000 d’Hiroshima), et donc plus acceptables des
opinions publiques occidentales, les mini-têtes nucléaires permettront d’effectuer des frappes nucléaires “ciblées” contre les centres de pouvoir et les sites industriels et militaires de pays pétroliers, par exemple, afin de les écraser sans avoir à
engager de troupes au sol… Effrayant !

Pour arrêter le M51, d’abord faire passer l’info !
En mai dernier, les associations pacifistes [1] réunies au sein du réseau Abolition 2000 France, sur une proposition de Greenpeace, décident d’organiser une grande mobilisation pour le désarmement nucléaire. Objectif : faire connaître l’existence des mini-bombes nucléaires et du missile qui les emportera vers leurs cibles, le M51.

Les 22-24 septembre derniers se déroulèrent donc dans les Landes, à Biscarrosse, trois jours de concerts, forums militants, et manifestation.
La présence de nombreux artistes [2] permit d’attirer un large public (24 000 entrées sur les 3 jours) venu de toute l’Europe et de donner une grande visibilité aux essais du M51 en préparation au Centre d’Essais et de Lancement de Missiles des Landes (CELM), tout prês de là.

Le samedi après-midi, une délégation d’inspecteurs citoyens, composée de maires pour la paix et d’élus régionaux et nationaux (Noël Mamère), de scientifiques, et de diverses personnalités du monde militant, et accompagnée par plus de 2000 manifestants, se présentait à la porte du site militaire pour exiger de l’inspecter. Refusé ! Frustration, colère… et promesse que nous n’en resterions pas là ! Malgré la présence de 800 policiers déployés pour l’occasion, d’hélicoptères et d’un navire de guerre, une cinquantaine d’inspecteurs citoyens franchissent alors les barrières du CELM et inspectent celui-ci pendant plusieurs heures, avant d’être arrêtés ! Désobéir pour faire appliquer le droit international, et le droit à l’information, voilà qui ne manque pas de panache ! [3]

Un premier succès encourageant
Par l’unité à la base des pacifistes qu’elle rendit possible, et la présence d’une population jeune venue en masse, l’inspection citoyenne des Landes fut une réussite. En tous points : grâce à la coopération d’un public acquis et le travail remarquable d’associations comme l’AVECICM et Le Campement, 85% des 4 tonnes de déchets produits par le rassemblement purent être recyclés !
L’événement fut également un succès médiatique relatif. Pour la première fois on entendit parler de mini-bombes nucléaires françaises jusqu’au 20h de France 2…

EPR et M51, même combat… à gagner en 2007 !
Tant que la France ne sortira pas du nucléaire, elle continuera d’exporter ses technologies nucléaires vers des pays qui cherchent éventuellement à se doter de la bombe. L’EPR, produit d’exportation, n’échappe pas à cette logique qui fait aujourd’hui de l’Iran, vieux client de la France nucléaire, une puissance en capacité de se doter de la bombe. Alimentée par l’apparition des mini-bombes nucléaires, la demande de technologies nucléaires duales rend possible un commerce très lucratif dont les 3 pays dotés de ces mini-bombes sont les premiers bénéficiaires. C’est le secret de la prolifération nucléaire actuelle ! Donc, les pacifistes conséquents participeront aux manifestations du 17 mars 2007 contre l’EPR, comme les écologistes conséquents rejoindront la deuxième grande inspection citoyenne d’avril 2007.

D’ici là, des actions (dépôt de plaintes collectives, Faslane 365…) sont proposées à tous. Mais nous avons besoin de votre soutien financier ! Vos dons nous permettront de payer les dernières factures de l’Inspection citoyenne de cette année, et de construire la prochaine grande Inspection citoyenne d’avril 2007. Envoyez vos chèques à l’ordre de l’UPF à l’adresse suivante :

Union Pacifiste de France, BP 196, F-75624
Paris cedex 13 (mention “M51” au dos du chèque).

Les actions à venir, les photos, textes, tee-shirts et DVD de l’Inspection citoyenne et de la campagne sont sur www.nonaumissileM51.org

Xavier Renou
Campagne contre le M51 - xrenou2@wanadoo.fr

[1] Réseau Sortir du Nucléaire, Greenpeace, Mouvement de la Paix, Stop Essais, Union Pacifiste, MAN, Maires pour la paix (AFCDRP), ACDN, AMFPGN, LIFPL, Quakers, Pax Christi, rejoints par Attac, Agir Ici, Amis de la Terre, Faucheurs volontaires, CANVA, UJFP, Brigade Activiste Clowns, Confédération paysanne, MIR, MRAP et encore les Verts, la FA, la LCR, le PCF, la FEA...

[2] Johnny Clegg, Jolie Môme, Marcel et son Orchestre, La Phaze…
liste complète sur www.nonaumissileM51.org

[3] Panache partagé ce jour-là par d’autres manifestants qui appliquèrent le principe de précaution à un champ de maïs OGM qui avait le mauvais goût d’être planté non loin de là. Une convergence des luttes très appréciée du public pacifiste…

Moins meurtrières que la bombe d’Hiroshima (20 000 morts par bombe au lieu des 200 000 d’Hiroshima), et donc plus acceptables des
opinions publiques occidentales, les mini-têtes nucléaires permettront d’effectuer des frappes nucléaires “ciblées” contre les centres de pouvoir et les sites industriels et militaires de pays pétroliers, par exemple, afin de les écraser sans avoir à
engager de troupes au sol… Effrayant !

Pour arrêter le M51, d’abord faire passer l’info !
En mai dernier, les associations pacifistes [1] réunies au sein du réseau Abolition 2000 France, sur une proposition de Greenpeace, décident d’organiser une grande mobilisation pour le désarmement nucléaire. Objectif : faire connaître l’existence des mini-bombes nucléaires et du missile qui les emportera vers leurs cibles, le M51.

Les 22-24 septembre derniers se déroulèrent donc dans les Landes, à Biscarrosse, trois jours de concerts, forums militants, et manifestation.
La présence de nombreux artistes [2] permit d’attirer un large public (24 000 entrées sur les 3 jours) venu de toute l’Europe et de donner une grande visibilité aux essais du M51 en préparation au Centre d’Essais et de Lancement de Missiles des Landes (CELM), tout prês de là.

Le samedi après-midi, une délégation d’inspecteurs citoyens, composée de maires pour la paix et d’élus régionaux et nationaux (Noël Mamère), de scientifiques, et de diverses personnalités du monde militant, et accompagnée par plus de 2000 manifestants, se présentait à la porte du site militaire pour exiger de l’inspecter. Refusé ! Frustration, colère… et promesse que nous n’en resterions pas là ! Malgré la présence de 800 policiers déployés pour l’occasion, d’hélicoptères et d’un navire de guerre, une cinquantaine d’inspecteurs citoyens franchissent alors les barrières du CELM et inspectent celui-ci pendant plusieurs heures, avant d’être arrêtés ! Désobéir pour faire appliquer le droit international, et le droit à l’information, voilà qui ne manque pas de panache ! [3]

Un premier succès encourageant
Par l’unité à la base des pacifistes qu’elle rendit possible, et la présence d’une population jeune venue en masse, l’inspection citoyenne des Landes fut une réussite. En tous points : grâce à la coopération d’un public acquis et le travail remarquable d’associations comme l’AVECICM et Le Campement, 85% des 4 tonnes de déchets produits par le rassemblement purent être recyclés !
L’événement fut également un succès médiatique relatif. Pour la première fois on entendit parler de mini-bombes nucléaires françaises jusqu’au 20h de France 2…

EPR et M51, même combat… à gagner en 2007 !
Tant que la France ne sortira pas du nucléaire, elle continuera d’exporter ses technologies nucléaires vers des pays qui cherchent éventuellement à se doter de la bombe. L’EPR, produit d’exportation, n’échappe pas à cette logique qui fait aujourd’hui de l’Iran, vieux client de la France nucléaire, une puissance en capacité de se doter de la bombe. Alimentée par l’apparition des mini-bombes nucléaires, la demande de technologies nucléaires duales rend possible un commerce très lucratif dont les 3 pays dotés de ces mini-bombes sont les premiers bénéficiaires. C’est le secret de la prolifération nucléaire actuelle ! Donc, les pacifistes conséquents participeront aux manifestations du 17 mars 2007 contre l’EPR, comme les écologistes conséquents rejoindront la deuxième grande inspection citoyenne d’avril 2007.

D’ici là, des actions (dépôt de plaintes collectives, Faslane 365…) sont proposées à tous. Mais nous avons besoin de votre soutien financier ! Vos dons nous permettront de payer les dernières factures de l’Inspection citoyenne de cette année, et de construire la prochaine grande Inspection citoyenne d’avril 2007. Envoyez vos chèques à l’ordre de l’UPF à l’adresse suivante :

Union Pacifiste de France, BP 196, F-75624
Paris cedex 13 (mention “M51” au dos du chèque).

Les actions à venir, les photos, textes, tee-shirts et DVD de l’Inspection citoyenne et de la campagne sont sur www.nonaumissileM51.org

Xavier Renou
Campagne contre le M51 - xrenou2@wanadoo.fr

[1] Réseau Sortir du Nucléaire, Greenpeace, Mouvement de la Paix, Stop Essais, Union Pacifiste, MAN, Maires pour la paix (AFCDRP), ACDN, AMFPGN, LIFPL, Quakers, Pax Christi, rejoints par Attac, Agir Ici, Amis de la Terre, Faucheurs volontaires, CANVA, UJFP, Brigade Activiste Clowns, Confédération paysanne, MIR, MRAP et encore les Verts, la FA, la LCR, le PCF, la FEA...

[2] Johnny Clegg, Jolie Môme, Marcel et son Orchestre, La Phaze…
liste complète sur www.nonaumissileM51.org

[3] Panache partagé ce jour-là par d’autres manifestants qui appliquèrent le principe de précaution à un champ de maïs OGM qui avait le mauvais goût d’être planté non loin de là. Une convergence des luttes très appréciée du public pacifiste…



Thèmes
Nucléaire militaire