Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°39

Eté 2008

Alternatives

La cuisine au gaz menacée par les fours à énergie solaire ?

Eté 2008




En pleine hausse du prix du gaz, un millier de curieux se sont rendus courant mai 2008 au Pouliguen (Loire-Atlantique), près de la Baule, pour découvrir les fours écologiques du premier et très sérieux "Festival de la cuisson écologique et solaire".

Pour Vincent Dulong, directeur de l’association de solidarité internationale Bolivia Inti - Sud Soleil, à l’origine de la manifestation, "avec l’augmentation des prix du gaz, ce type de dépenses va pourtant prendre de plus en plus d’importance pour les particuliers".

Durant deux jours, cette ONG de 2300 adhérents a organisé en plein air des "ateliers de cuisine solaire" autour de fours chauffés directement par les rayons du soleil. "Poulet façon sénégalaise", "poisson en sauce sur son lit de poireaux" ou encore "fondant au chocolat" seront ainsi cuits derrière une vitre, sur le principe de l’effet de serre. "La chaleur grimpe très vite à 160°C, et l’énergie est totalement gratuite", souligne Vincent Dulong, qui note toutefois que "la cuisson prend deux fois plus de temps qu’un four à gaz traditionnel".

Autre inconvénient, le cuiseur solaire ne peut être utilisé qu’aux beaux jours, soit environ six mois par an. Il existerait 500 de ces appareils en France, d’après Bolivia Inti - Sud Soleil, qui en a déjà installé 6500 en dix ans auprès de familles défavorisées des pays andins (Bolivie, Pérou, Chili).

Des fours en kit, à monter soi-même, sont ainsi vendus 175 euros aux particuliers. Mesurant moins d’un mètre cube, ils peuvent être installés sur une terrasse ou un jardin, comme pour un barbecue. Il s’en vend actuellement un par jour, d’après l’ONG.

Source : Reuters - 07.05.08.

Pour en savoir plus :
Association Bolivia Inti
1, rue Julien Grolleau
44200 Nantes
Tel. 02 51 86 04 04
Mail : courrier@sud-soleil.org
Internet : http://www.boliviainti-sudsoleil.org/

En pleine hausse du prix du gaz, un millier de curieux se sont rendus courant mai 2008 au Pouliguen (Loire-Atlantique), près de la Baule, pour découvrir les fours écologiques du premier et très sérieux "Festival de la cuisson écologique et solaire".

Pour Vincent Dulong, directeur de l’association de solidarité internationale Bolivia Inti - Sud Soleil, à l’origine de la manifestation, "avec l’augmentation des prix du gaz, ce type de dépenses va pourtant prendre de plus en plus d’importance pour les particuliers".

Durant deux jours, cette ONG de 2300 adhérents a organisé en plein air des "ateliers de cuisine solaire" autour de fours chauffés directement par les rayons du soleil. "Poulet façon sénégalaise", "poisson en sauce sur son lit de poireaux" ou encore "fondant au chocolat" seront ainsi cuits derrière une vitre, sur le principe de l’effet de serre. "La chaleur grimpe très vite à 160°C, et l’énergie est totalement gratuite", souligne Vincent Dulong, qui note toutefois que "la cuisson prend deux fois plus de temps qu’un four à gaz traditionnel".

Autre inconvénient, le cuiseur solaire ne peut être utilisé qu’aux beaux jours, soit environ six mois par an. Il existerait 500 de ces appareils en France, d’après Bolivia Inti - Sud Soleil, qui en a déjà installé 6500 en dix ans auprès de familles défavorisées des pays andins (Bolivie, Pérou, Chili).

Des fours en kit, à monter soi-même, sont ainsi vendus 175 euros aux particuliers. Mesurant moins d’un mètre cube, ils peuvent être installés sur une terrasse ou un jardin, comme pour un barbecue. Il s’en vend actuellement un par jour, d’après l’ONG.

Source : Reuters - 07.05.08.

Pour en savoir plus :
Association Bolivia Inti
1, rue Julien Grolleau
44200 Nantes
Tel. 02 51 86 04 04
Mail : courrier@sud-soleil.org
Internet : http://www.boliviainti-sudsoleil.org/



Thèmes
Energies renouvelables