Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Vidéos

"La France n’est pas prête en cas d’accident nucléaire grave"

27 avril 2016 | 67 vues






Trente ans après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, l’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’ouest (Acro) affirme que la France n’est pas prête à faire face à un accident nucléaire grave. Daivd Boilley, physicien et président de l’Acro, dénonce des plans d’urgence qui s’appliquent sur des périmètres trop restreints.

Trente ans après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, l’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’ouest (Acro) affirme que la France n’est pas prête à faire face à un accident nucléaire grave. Daivd Boilley, physicien et président de l’Acro, dénonce des plans d’urgence qui s’appliquent sur des périmètres trop restreints.




Thèmes
Risque nucléaire