Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Agenda

5
fév
Conférences - Débats

La France doit-elle renoncer à l'arme nucléaire ?

Paris 6 (75) - Ile-de-France


Vendredi 5 février 2016


le vendredi 5 février 2016, de 19h à 21h 30 Maison des Associations, 60-62 rue St André des Arts - Paris 6ème (métro/RER St Michel) - Salle au fond du rez-de-chaussée



Le MAN dénonce la dissuasion nucléaire française, car elle est criminelle, inefficace, coûteuse, polluante et dangereuse pour notre démocratie.

Les questions qui se posent aujourd’hui sont de plusieurs ordres, en particulier :
  Faut-il lutter prioritairement pour le désarmement multilatéral dans le monde ou pour le désarmement de la France ?
  Le désarmement unilatéral de la France peut-il contribuer au désarmement multilatéral ou est-il un obstacle ?
  Faire pression sur le gouvernement français pour qu’il soutienne concrètement le traité d’interdiction des armes nucléaires est-il en contradiction avec les pressions des citoyens pour que la France désarme sans attendre que les autres pays le fassent ?
  Comment faire prendre conscience aux citoyens de leurs responsabilités et de leur pouvoir de se mobiliser pour imposer à leur gouvernement le désarmement ?

Jean-Marie Muller, membre fondateur du MAN et lauréat du prix du Prix Bajaj 2013 traitera toutes ces questions et bien d’autres ; il nous permettra de développer notre réflexion et notre argumentation.

01 48 73 09 02 / man.idf@nonviolence.fr
06 21 23 23 98 / Patrice Coulon

Le MAN dénonce la dissuasion nucléaire française, car elle est criminelle, inefficace, coûteuse, polluante et dangereuse pour notre démocratie.

Les questions qui se posent aujourd’hui sont de plusieurs ordres, en particulier :
  Faut-il lutter prioritairement pour le désarmement multilatéral dans le monde ou pour le désarmement de la France ?
  Le désarmement unilatéral de la France peut-il contribuer au désarmement multilatéral ou est-il un obstacle ?
  Faire pression sur le gouvernement français pour qu’il soutienne concrètement le traité d’interdiction des armes nucléaires est-il en contradiction avec les pressions des citoyens pour que la France désarme sans attendre que les autres pays le fassent ?
  Comment faire prendre conscience aux citoyens de leurs responsabilités et de leur pouvoir de se mobiliser pour imposer à leur gouvernement le désarmement ?

Jean-Marie Muller, membre fondateur du MAN et lauréat du prix du Prix Bajaj 2013 traitera toutes ces questions et bien d’autres ; il nous permettra de développer notre réflexion et notre argumentation.

01 48 73 09 02 / man.idf@nonviolence.fr
06 21 23 23 98 / Patrice Coulon




Proposer votre événement