Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°76

Hiver 2018

Cigéo

L’hiver dans la campagne meusienne

Hiver 2018




Malgré l’arrivée du froid dans la campagne meusienne, la lutte contre le projet de poubelle atomique continue de se renforcer, et le Bois Lejuc est toujours occupé ! Côté institutionnel, le rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire se fait toujours attendre, mais la Commission nationale d’évaluation a enfin rendu le sien... Et c’est pas chouette ! Retour sur ces trois derniers mois en quelques brèves.



L’autorisation de création de Cigéo encore repoussée ?

La Commission nationale d’évaluation (ou "évaluateur scientifique" des travaux de l’Andra) a rendu son rapport annuel avec six mois de retard. Bilan ? Un quart des déchets destinés à Cigéo ne peuvent pas être enfouis en l’état sous peine d’incendie. Elle considère qu’il y a là un débat scientifique et technique, à soumettre à la communauté internationale. C’est pas un peu tard pour tirer la sonnette d’alarme alors qu’un expert indépendant, Bertrand Thuillier, le disait dès 2012 ?

L’achat des consciences ne fait plus recette

Le gouvernement avait déposé, en toute discrétion, un amendement pour élargir le périmètre de la fiscalité de Cigéo. Besoin de séduire et de conforter son emprise au-delà de Meuse et Haute-Marne ? Pourquoi un tel empressement alors que le projet Cigéo pourrait être encore repoussé, bien après 2019. Heureusement, deux jours après, des parlementaires en alerte et vigilants ont retoqué celui-ci, critiquant vivement cet amendement que certains auraient voulu voir passer en douce...

Deux mois après la perquisition à la Maison de la Résistance à Bure, la pression policière contre les militant.e.s continue...

L’après-midi du 20 novembre, les gendarmes ont débarqué à Mandres-en-Barrois pour perquisitionner le domicile privé d’une militante anti-Cigéo au motif d’un "outrage". Environ trois fourgons de gendarmes mobiles et quatre véhicules de gendarmes étaient présents. Elle a ensuite été embarquée en garde à vue à Commercy, au motif de cet outrage. Les perquisitions du 20 septembre n’ont donc pas suffi, il semble que l’État continue de frapper de manière bien ciblée.

Tout ça, sans compter le nombre incroyable d’interpellations, de contrôles d’identité et routier. C’est bien simple, on ne peut plus circuler en Meuse/Haute-Marne sans avoir à sortir ses papiers. Du coup, les habitant.e.s de Mandres se sont plaints, et le Maire a donc dû fournir un laissez-passer a une dame qui se faisait arrêter tous les jours en promenant son chien. Mais bien évidemment, toujours pas de laissez-passer pour les opposant.e.s au projet...

Charlie Hebdo : "Ce qu’on laissera à Bure"

Dans l’édition de Charlie du 5 décembre, Marie Darrieussecq a livré une nouvelle plutôt noire mais tellement réaliste de l’impossible mémoire des sites d’enfouissement nucléaire. Cette nouvelle d’anticipation se passe en 2540, où deux jeunes gens tombent par hasard sur l’entrée d’une grotte un peu spéciale, à la manière de Marcel Ravidat, qui découvrit la grotte de Lascaux en 1940, malheureusement ce ne sont pas des dessins de mammouth qu’ils vont découvrir...

Chantier dans le Bois Lejuc

Tous les premiers dimanches du mois, on construit dans le Bois Lejuc ! Le chantier avance bien, il permettra de disposer d’un lieu d’accueil et de réunions. D’ailleurs l’EODRA, l’association des élu.e.s opposé.e.s à Cigéo a décidé de déménager son siège social dans le Bois Lejuc, elle devient donc occupante officielle ! En d’autres termes, si une expulsion devait avoir lieu, les forces de l’ordre expulseraient aussi des élu.e.s : tout un symbole !

On a fêté la Saint-Nicolas

Le 6 décembre, c’était la St Nicolas, et on n’a pas pu résister à faire le lien entre notre cher ministre de l’Écologie et le saint patron lorrain, qui apporte normalement les cadeaux. Du coup, plein d’actions ont fleuri à Paris, Toulouse, Longwy... Des panneaux publicitaires ont été recouverts par-ci, des déchets nucléaires factices ont été déposés par-là... Du côté du Réseau, un petit visuel a pas mal circulé où l’on peut voir St Nicolas avec la tête de Nicolas Hulot, et au-dessus "St Nicolas, merci pour les cadeaux" et un panier bien rempli d’EPR, de déchets radioactifs, et autre glyphosate !

Corinne François et Mélisande Seyzériat

L’autorisation de création de Cigéo encore repoussée ?

La Commission nationale d’évaluation (ou "évaluateur scientifique" des travaux de l’Andra) a rendu son rapport annuel avec six mois de retard. Bilan ? Un quart des déchets destinés à Cigéo ne peuvent pas être enfouis en l’état sous peine d’incendie. Elle considère qu’il y a là un débat scientifique et technique, à soumettre à la communauté internationale. C’est pas un peu tard pour tirer la sonnette d’alarme alors qu’un expert indépendant, Bertrand Thuillier, le disait dès 2012 ?

L’achat des consciences ne fait plus recette

Le gouvernement avait déposé, en toute discrétion, un amendement pour élargir le périmètre de la fiscalité de Cigéo. Besoin de séduire et de conforter son emprise au-delà de Meuse et Haute-Marne ? Pourquoi un tel empressement alors que le projet Cigéo pourrait être encore repoussé, bien après 2019. Heureusement, deux jours après, des parlementaires en alerte et vigilants ont retoqué celui-ci, critiquant vivement cet amendement que certains auraient voulu voir passer en douce...

Deux mois après la perquisition à la Maison de la Résistance à Bure, la pression policière contre les militant.e.s continue...

L’après-midi du 20 novembre, les gendarmes ont débarqué à Mandres-en-Barrois pour perquisitionner le domicile privé d’une militante anti-Cigéo au motif d’un "outrage". Environ trois fourgons de gendarmes mobiles et quatre véhicules de gendarmes étaient présents. Elle a ensuite été embarquée en garde à vue à Commercy, au motif de cet outrage. Les perquisitions du 20 septembre n’ont donc pas suffi, il semble que l’État continue de frapper de manière bien ciblée.

Tout ça, sans compter le nombre incroyable d’interpellations, de contrôles d’identité et routier. C’est bien simple, on ne peut plus circuler en Meuse/Haute-Marne sans avoir à sortir ses papiers. Du coup, les habitant.e.s de Mandres se sont plaints, et le Maire a donc dû fournir un laissez-passer a une dame qui se faisait arrêter tous les jours en promenant son chien. Mais bien évidemment, toujours pas de laissez-passer pour les opposant.e.s au projet...

Charlie Hebdo : "Ce qu’on laissera à Bure"

Dans l’édition de Charlie du 5 décembre, Marie Darrieussecq a livré une nouvelle plutôt noire mais tellement réaliste de l’impossible mémoire des sites d’enfouissement nucléaire. Cette nouvelle d’anticipation se passe en 2540, où deux jeunes gens tombent par hasard sur l’entrée d’une grotte un peu spéciale, à la manière de Marcel Ravidat, qui découvrit la grotte de Lascaux en 1940, malheureusement ce ne sont pas des dessins de mammouth qu’ils vont découvrir...

Chantier dans le Bois Lejuc

Tous les premiers dimanches du mois, on construit dans le Bois Lejuc ! Le chantier avance bien, il permettra de disposer d’un lieu d’accueil et de réunions. D’ailleurs l’EODRA, l’association des élu.e.s opposé.e.s à Cigéo a décidé de déménager son siège social dans le Bois Lejuc, elle devient donc occupante officielle ! En d’autres termes, si une expulsion devait avoir lieu, les forces de l’ordre expulseraient aussi des élu.e.s : tout un symbole !

On a fêté la Saint-Nicolas

Le 6 décembre, c’était la St Nicolas, et on n’a pas pu résister à faire le lien entre notre cher ministre de l’Écologie et le saint patron lorrain, qui apporte normalement les cadeaux. Du coup, plein d’actions ont fleuri à Paris, Toulouse, Longwy... Des panneaux publicitaires ont été recouverts par-ci, des déchets nucléaires factices ont été déposés par-là... Du côté du Réseau, un petit visuel a pas mal circulé où l’on peut voir St Nicolas avec la tête de Nicolas Hulot, et au-dessus "St Nicolas, merci pour les cadeaux" et un panier bien rempli d’EPR, de déchets radioactifs, et autre glyphosate !

Corinne François et Mélisande Seyzériat



Thèmes
Luttes et actions