Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Réacteur EPR : un fiasco monumental

L’EPR "n’est pas un produit industriellement mature"




Dans leur note interne révélée par Médiapart en mars 2016, d’anonymes ingénieurs EDF écrivent : "l’EPR dans son état actuel n’est pas un produit industriellement mature […] il est apparu, au fil de la construction de l’EPR de Flamanville 3, que la conception initiale du modèle EPR initial était entachée de nombreux défauts [1]".

Hervé Machenaud, directeur exécutif d’EDF chargé de la production et de l’ingénierie, ne dit pas autre chose : en 2014, il a ainsi déclaré devant une commission d’enquête parlementaire qu’à ses yeux, l’EPR de Flamanville n’est "pas représentatif d’une filière EPR industriellement mature qui pourrait être développée par la suite", citant de plus "des évolutions techniques auxquelles on a procédé de manière quelque peu théorique et insuffisamment adaptée à la réalité industrielle. En d’autres termes, nous nous sommes fixé à nous-mêmes des contraintes qui n’étaient ni constructives ni réalistes d’un point de vue industriel" [2].


Notes

[1"Quelles sont les raisons pour décaler le projet d’Hinkley Point C ?", EDF, note interne anonyme, révélée par Médiapart le 30 mars 2016.

[2Rapport de la commission d’enquête parlementaire relative aux coûts passés, présents et futurs de la filière nucléaire, Tome I, juin 2014, p.97

Dans leur note interne révélée par Médiapart en mars 2016, d’anonymes ingénieurs EDF écrivent : "l’EPR dans son état actuel n’est pas un produit industriellement mature […] il est apparu, au fil de la construction de l’EPR de Flamanville 3, que la conception initiale du modèle EPR initial était entachée de nombreux défauts [1]".

Hervé Machenaud, directeur exécutif d’EDF chargé de la production et de l’ingénierie, ne dit pas autre chose : en 2014, il a ainsi déclaré devant une commission d’enquête parlementaire qu’à ses yeux, l’EPR de Flamanville n’est "pas représentatif d’une filière EPR industriellement mature qui pourrait être développée par la suite", citant de plus "des évolutions techniques auxquelles on a procédé de manière quelque peu théorique et insuffisamment adaptée à la réalité industrielle. En d’autres termes, nous nous sommes fixé à nous-mêmes des contraintes qui n’étaient ni constructives ni réalistes d’un point de vue industriel" [2].



Thèmes
EPR