Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Agenda

12
oct
16
oct
Projection


Projet Cigéo à Bure : non à l’enfouissement des déchets radioactifs !

Info tour Bure et Projection de « à Bure pour l’eternité »

Bar-sur-Aube (10), Neuvy-Deux-Clochers (18), Esch-sur-Alzette (Luxembourg)


Mercredi 12 octobre 2016 / Dimanche 16 octobre 2016


Info tour sur la lutte à Bure et Projection de "à Bure pour l’éternité"

Vendredi 16 octobre 2016 :
 à 18h30 au cinéma Le Vagabond de Bar-sur-Aube (10), entrée à prix libre.

Jeudi 13 octobre 2016 :
 à 20h à la Ferblanterie de Lille (59), entrée à prix libre.

Vendredi 14 octobre 2016 :
 sur le site de la Tour de Vesvre à Neuvy-Deux-Clochers (18), entrée à prix libre.

 Mercredi 12 octobre 2016 : à 20h à la Kulturefabrik d’Esch-sur-Alzette (Luxembourg, L-4361), en partenariat avec Greenpeace et le Comité National contre le Nucléaire, et avec Camille Gira (Secrétaire d’Etat au Développement Durable du Luxembourg), entrée à prix libre.



Projection de "à Bure pour l’eternité"

Film documentaire de Sébastien et Aymeric Bonetti Zébras films et le collectif Cycl-one 2014 - 52 minutes Trailer : https://vimeo.com/68620146

Bure, Meuse, 94 habitants, l’un des territoires les moins peuplés de France. Ici seront enterrés, pour l’éternité, les déchets nucléaires les plus radioactifs et donc les plus dangereux des centrales françaises. Et, à quelques kilomètres de là, une maison de résistance à ce centre, à cette énergie et à son monde, où les militants, se croisent, échangent leurs savoir-faire, et luttent… En 2004, une poignée d’hommes et de femmes en provenance des quatre coins de la France se soulèvent contre ce projet, et y rachètent une ruine. Après avoir créé l’association Bure zone libre (BZL), ils commencent à retaper graçe à l’aide du Réseau Sortir du nucléaire ce corps de ferme effondré, le nomment Maison de résistance et s’y installent. Ils sont très vite rejoints par de nombreux autres Français et étrangers, de tous âges, de 20 à 70 ans, de toutes origines sociales ou professionnelles. BZL compte aujourd’hui plusieurs centaines de membres, qui viennent régulièrement. À Bure pour l’éternité raconte la vie de la maison, les vies qui y habitent et s’y croisent, une vie de combat contre le nucléaire, et les vies possibles sans le nucléaire.

Bande-annonce et informations sur le film (les projections, l’équipe, etc.) sur www.bure-lefilm.fr ou sur facebook : ABurepourl’éternité Lefilm

Info-tour - Contre l’hiver nucléaire et autoritaire !

Après le fol #Étéd’urgence à Bure qui a vu tous les murs de résignation s’abattre et être franchis dans l’allégresse, rien ne retombe ! L’urgence est moins prononcée maintenant que l’ANDRA s’est – momentanément – retirée du bois Lejuc, la temporalité est plus douce, propice à se poser un moment, regarder autour de soi et constater à quel point la dynamique a changé. Tant de nouveaux visages, de nouveaux-elles ami-e-s, tant de désirs d’installation, d’envie de continuer de faire vivre cette si belle énergie dans de nombreux projets : chantiers à la gare, pour continuer d’améliorer les lieux d’accueil, discussions, organisation pour soutenir d’autres luttes, récoltes des champs de patates squattées, etc…

Présentation du projet, retour sur les derniers mois de la lutte à bure, échanges et discussions sur la lutte contre le projet Cigéo, projet d’enfouissement des déchets hautement radioactifs à Bure, avec les réalisateurs du film et des gens de Bure et d’ailleurs avant et après le film.

Projection de "à Bure pour l’eternité"

Film documentaire de Sébastien et Aymeric Bonetti Zébras films et le collectif Cycl-one 2014 - 52 minutes Trailer : https://vimeo.com/68620146

Bure, Meuse, 94 habitants, l’un des territoires les moins peuplés de France. Ici seront enterrés, pour l’éternité, les déchets nucléaires les plus radioactifs et donc les plus dangereux des centrales françaises. Et, à quelques kilomètres de là, une maison de résistance à ce centre, à cette énergie et à son monde, où les militants, se croisent, échangent leurs savoir-faire, et luttent… En 2004, une poignée d’hommes et de femmes en provenance des quatre coins de la France se soulèvent contre ce projet, et y rachètent une ruine. Après avoir créé l’association Bure zone libre (BZL), ils commencent à retaper graçe à l’aide du Réseau Sortir du nucléaire ce corps de ferme effondré, le nomment Maison de résistance et s’y installent. Ils sont très vite rejoints par de nombreux autres Français et étrangers, de tous âges, de 20 à 70 ans, de toutes origines sociales ou professionnelles. BZL compte aujourd’hui plusieurs centaines de membres, qui viennent régulièrement. À Bure pour l’éternité raconte la vie de la maison, les vies qui y habitent et s’y croisent, une vie de combat contre le nucléaire, et les vies possibles sans le nucléaire.

Bande-annonce et informations sur le film (les projections, l’équipe, etc.) sur www.bure-lefilm.fr ou sur facebook : ABurepourl’éternité Lefilm

Info-tour - Contre l’hiver nucléaire et autoritaire !

Après le fol #Étéd’urgence à Bure qui a vu tous les murs de résignation s’abattre et être franchis dans l’allégresse, rien ne retombe ! L’urgence est moins prononcée maintenant que l’ANDRA s’est – momentanément – retirée du bois Lejuc, la temporalité est plus douce, propice à se poser un moment, regarder autour de soi et constater à quel point la dynamique a changé. Tant de nouveaux visages, de nouveaux-elles ami-e-s, tant de désirs d’installation, d’envie de continuer de faire vivre cette si belle énergie dans de nombreux projets : chantiers à la gare, pour continuer d’améliorer les lieux d’accueil, discussions, organisation pour soutenir d’autres luttes, récoltes des champs de patates squattées, etc…

Présentation du projet, retour sur les derniers mois de la lutte à bure, échanges et discussions sur la lutte contre le projet Cigéo, projet d’enfouissement des déchets hautement radioactifs à Bure, avec les réalisateurs du film et des gens de Bure et d’ailleurs avant et après le film.




Proposer votre événement