Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Agenda

12
mar
Actions


Tchernobyl, Fukushima, plus jamais ça !

Rassemblement - Fukushima plus jamais ça !

Paris (75) - Ile-de-France


Samedi 12 mars 2016


Place de la République Paris de 15h à 18h



Besoin de vous pour entourer la place de la République de grandes et magnifiques banderoles « sortons du nucléaire » et d’autres sur l’efficacité, la sobriété énergétique et les EnR. Il faudra aussi du monde pour un happening en percussions pendant lequel on lèvera vers le ciel les grandes mains jaunes anti nucléaires accompagnées de leur alter ego : des panneaux sur les alternatives et une myriade de petits moulins à vent ! Nous vous proposons aussi de participer à une collecte fictive pour remplumer les caisses d’Areva épinglée par la Cour de comptes et offrir un chèque « arevacances » à notre ministre de l’environnement !

Cinq ans après le 11 mars 2011, la plus grande catastrophe nucléaire qui ait existé continue : chaque jour, la centrale de Fukushima rejette des poisons radioactifs. Et chaque jour les victimes de cet accident doivent se battre pour s’en sortir : non contente de les avoir privé de leur toit, de leur moyen de subsistance et de leur santé, l’industrie nucléaire rechigne à indemniser ses victimes. L’industrie nucléaire bénéficie partout dans le monde d’un statut privilégié qui lui permet d’échapper à ses responsabilités.

Cet anniversaire est d’autant plus préoccupant quand on sait qu’en France : notre ministre de l’écologie vient d'approuver la prolongation de 10 ans de nos centrales nucléaires, que l’Etat va re-capitaliser Areva pour 5 milliards (donc arrête les projets en renouvelables) et enfin le gouvernement passe en catimini un projet pour rendre acceptable les graves défauts de l’EPR pourtant pointés par l’ASN !

Ne laissons plus nos impôts perfuser une industrie qui n’a jamais été viable économiquement. Eviter l’accident est le seul moyen de faire des économies. C’est le moment idéal pour investir sur un nouveau modèle énergétique propre, sûr, pérenne et pourvoyeur d’emploi qui agirait comme un moteur de l'économie. Faudra-t-il attendre un nouvel accident pour réorienter la politique énergétique ?

Sortir du Nucléaire Paris, Greenpeace, Vélorution.

lili.schneider@freesbee.fr

Besoin de vous pour entourer la place de la République de grandes et magnifiques banderoles « sortons du nucléaire » et d’autres sur l’efficacité, la sobriété énergétique et les EnR. Il faudra aussi du monde pour un happening en percussions pendant lequel on lèvera vers le ciel les grandes mains jaunes anti nucléaires accompagnées de leur alter ego : des panneaux sur les alternatives et une myriade de petits moulins à vent ! Nous vous proposons aussi de participer à une collecte fictive pour remplumer les caisses d’Areva épinglée par la Cour de comptes et offrir un chèque « arevacances » à notre ministre de l’environnement !

Cinq ans après le 11 mars 2011, la plus grande catastrophe nucléaire qui ait existé continue : chaque jour, la centrale de Fukushima rejette des poisons radioactifs. Et chaque jour les victimes de cet accident doivent se battre pour s’en sortir : non contente de les avoir privé de leur toit, de leur moyen de subsistance et de leur santé, l’industrie nucléaire rechigne à indemniser ses victimes. L’industrie nucléaire bénéficie partout dans le monde d’un statut privilégié qui lui permet d’échapper à ses responsabilités.

Cet anniversaire est d’autant plus préoccupant quand on sait qu’en France : notre ministre de l’écologie vient d'approuver la prolongation de 10 ans de nos centrales nucléaires, que l’Etat va re-capitaliser Areva pour 5 milliards (donc arrête les projets en renouvelables) et enfin le gouvernement passe en catimini un projet pour rendre acceptable les graves défauts de l’EPR pourtant pointés par l’ASN !

Ne laissons plus nos impôts perfuser une industrie qui n’a jamais été viable économiquement. Eviter l’accident est le seul moyen de faire des économies. C’est le moment idéal pour investir sur un nouveau modèle énergétique propre, sûr, pérenne et pourvoyeur d’emploi qui agirait comme un moteur de l'économie. Faudra-t-il attendre un nouvel accident pour réorienter la politique énergétique ?

Sortir du Nucléaire Paris, Greenpeace, Vélorution.

lili.schneider@freesbee.fr




Proposer votre événement