Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Vidéos

Reportage Euronews du 02/03/2016

Fukushima : les villes évacuées toujours désertées par leurs habitants

7 mars 2016 | 53 vues






Au Japon, difficile d’oublier la catastrophe de Fukushima. Et il y a peu d’espoir que Naraha ville située à 20 kilomètres de la centrale renaisse. Après avoir totalement été évacuée en 2011, la ville est officiellement habitable depuis septembre dernier. Mais seuls 420 habitants sur les 8000 que comptaient la localité avant la catastrophe nucléaire sont revenus. La peur de la radioactivité est toujours présente. “Je savais qu’en revenant, je n’assisterai qu‘à la mort de cette région et de cette ville explique un moine boudhiste. C’est devenu un endroit dans lequel les gens ne pourront plus vivre en sécurité et de manière confortable.”

Au Japon, difficile d’oublier la catastrophe de Fukushima. Et il y a peu d’espoir que Naraha ville située à 20 kilomètres de la centrale renaisse. Après avoir totalement été évacuée en 2011, la ville est officiellement habitable depuis septembre dernier. Mais seuls 420 habitants sur les 8000 que comptaient la localité avant la catastrophe nucléaire sont revenus. La peur de la radioactivité est toujours présente. “Je savais qu’en revenant, je n’assisterai qu‘à la mort de cette région et de cette ville explique un moine boudhiste. C’est devenu un endroit dans lequel les gens ne pourront plus vivre en sécurité et de manière confortable.”




Thèmes
Fukushima