Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Juriblog
Le blog des actions en justice du Réseau "Sortir du nucléaire"

Fuite de tritium dans l’environnement


En cours / Installation : Tricastin


Le 6 août 2013, EDF a déclaré à l’ASN une évolution anormale de l’activité volumique en tritium mesurée sur un piézomètre situé entre les îlots nucléaires des réacteurs n° 2 et n° 3 de la centrale nucléaire du Tricastin. Le Réseau "Sortir du nucléaire" a saisi la justice.



Le site nucléaire du Tricastin

Le site du Tricastin abrite la centrale nucléaire exploitée par EDF dans le département de la Drôme, sur la commune de Saint-Paul-Trois-Châteaux.

Cette centrale nucléaire est constituée de 4 réacteurs à eau sous pression d’une puissance de 900 MW chacun. Les réacteurs n° 1 et 2 constituent l’installation nucléaire de base (INB) n° 87, les réacteurs n° 3 et 4 constituent l’installation nucléaire de base (INB) n° 88.

Une nouvelle affaire de pollution au tritium

Le 6 août 2013, EDF a déclaré à l’ASN une évolution anormale de l’activité volumique en tritium mesurée sur un piézomètre situé entre les îlots nucléaires des réacteurs n° 2 et n° 3 de la centrale nucléaire du Tricastin.

L’ASN a mené, le 28 août 2013, une inspection sur le site, qui a permis de confirmer la fuite radioactive dans les eaux souterraines de la centrale. Les inspecteurs de l’ASN ont constaté qu’EDF avait procédé à plusieurs mesures dans les eaux souterraines ; les inspecteurs ont également constaté que les équipements à l’origine de cette fuite n’avaient pas été identifiés par EDF.

Le 12 septembre 2013, l’ASN a donc prescrit à EDF, par la décision n° 2013-DC-0371, de procéder à une surveillance renforcée des eaux souterraines du site et de déterminer les équipements à l’origine de la fuite. D’après nos dernières informations, celle-ci proviendrait d’un joint défectueux entre le bâtiment réacteur n° 3 et un bâtiment voisin...

Cette affaire s’ajoute à la longue liste des fuites de tritium déjà survenues sur de nombreuses centrales françaises.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" a porté plainte contre EDF le 19 décembre 2013 pour pollution des eaux et pour diverses violations à l’arrêté du 7 février 2012 fixant les règles générales relatives aux installations nucléaires de base (voir la plainte, en document joint).

Cette plainte ayant été classée sans suite par le Parquet de Valence après un simple rappel à la loi fait à l’exploitant, le Réseau "Sortir du nucléaire" a déposé une citation directe à l’encontre d’EDF en décembre 2015. Le Tribunal correctionnel de Valence doit examiner l’affaire le 24 novembre 2016, à 16h30.

 

Téléchargez la citation directe
PDF - 784.3 ko
Fuite tritium Tricastin - Citation directe

 

Pour en savoir plus sur cette affaire :
http://www.sortirdunucleaire.org/France-Tricastin-tritium

Le site nucléaire du Tricastin

Le site du Tricastin abrite la centrale nucléaire exploitée par EDF dans le département de la Drôme, sur la commune de Saint-Paul-Trois-Châteaux.

Cette centrale nucléaire est constituée de 4 réacteurs à eau sous pression d’une puissance de 900 MW chacun. Les réacteurs n° 1 et 2 constituent l’installation nucléaire de base (INB) n° 87, les réacteurs n° 3 et 4 constituent l’installation nucléaire de base (INB) n° 88.

Une nouvelle affaire de pollution au tritium

Le 6 août 2013, EDF a déclaré à l’ASN une évolution anormale de l’activité volumique en tritium mesurée sur un piézomètre situé entre les îlots nucléaires des réacteurs n° 2 et n° 3 de la centrale nucléaire du Tricastin.

L’ASN a mené, le 28 août 2013, une inspection sur le site, qui a permis de confirmer la fuite radioactive dans les eaux souterraines de la centrale. Les inspecteurs de l’ASN ont constaté qu’EDF avait procédé à plusieurs mesures dans les eaux souterraines ; les inspecteurs ont également constaté que les équipements à l’origine de cette fuite n’avaient pas été identifiés par EDF.

Le 12 septembre 2013, l’ASN a donc prescrit à EDF, par la décision n° 2013-DC-0371, de procéder à une surveillance renforcée des eaux souterraines du site et de déterminer les équipements à l’origine de la fuite. D’après nos dernières informations, celle-ci proviendrait d’un joint défectueux entre le bâtiment réacteur n° 3 et un bâtiment voisin...

Cette affaire s’ajoute à la longue liste des fuites de tritium déjà survenues sur de nombreuses centrales françaises.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" a porté plainte contre EDF le 19 décembre 2013 pour pollution des eaux et pour diverses violations à l’arrêté du 7 février 2012 fixant les règles générales relatives aux installations nucléaires de base (voir la plainte, en document joint).

Cette plainte ayant été classée sans suite par le Parquet de Valence après un simple rappel à la loi fait à l’exploitant, le Réseau "Sortir du nucléaire" a déposé une citation directe à l’encontre d’EDF en décembre 2015. Le Tribunal correctionnel de Valence doit examiner l’affaire le 24 novembre 2016, à 16h30.

 

Téléchargez la citation directe
PDF - 784.3 ko
Fuite tritium Tricastin - Citation directe

 

Pour en savoir plus sur cette affaire :
http://www.sortirdunucleaire.org/France-Tricastin-tritium

Documents à télécharger

  Fuite tritium Tricastin - Plainte




Thèmes
Pollution radioactive Tricastin