Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Nogent : La remontée des alarmes incendies HS sur le réacteur 2 suite à une erreur de maintenance commise il y a 2 ans




24 mai 2018


Lors de tests effectués fin avril 2018, l’exploitant de la centrale nucléaire de Nogent a constaté que les signaux de détection d’incendie sur les transformateurs du réacteur 2 ne se déclenchaient pas en salle de commande. L’origine du problème se trouve dans un défaut de câblage, l’erreur a été commise lors de la réfection du système en 2016 et n’a pas été découverte avant. L’Autorité de sûreté nucléaire pointe du doigt la procédure inadaptée de remise en service des équipements de détection incendie après leur modification, l’absence d’essai périodique de ces équipements et la durée pendant laquelle leur surveillance a été dégradée.


Ce que dit EDF :

Le 24/05/18

Indisponibilité partielle de la remontée d’informations liée à la détection incendie sur l’unité de production n°2 de la centrale de Nogent sur Seine

En 2016, des travaux sont effectués dans le cadre de la rénovation du système de détection d’incendie sur les transformateurs qui évacuent l’énergie produite sur le réseau de distribution d’électricité national.

Le 25 avril 2018, lors d’essais, une équipe constate l’absence de remontée d’informations issues de ce système, en salle de commandes de l’unité de production n°2. Le diagnostic met en évidence un défaut de câblage. Les équipes rétablissent alors le système d’information incendie en salle de commandes.

Le 03 mai 2018, au regard de cette indisponibilité partielle du système de détection incendie, la Direction de la centrale de Nogent sur Seine a déclaré un événement significatif sûreté de niveau 0 auprès de l’Autorité de Sûreté Nucléaire.

L’origine de cette indisponibilité étant liée à des procédures inadéquates mises en œuvre lors de la réalisation des travaux en 2016, cet événement a été reclassé au niveau 1 de l’échelle INES le 24 mai 2018.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-nogent-sur-seine/actualites/indisponibilite-partielle-de-la-remontee-d-informations-liee-a-la-detection-incendie-sur-l-unite-de-production-ndeg2-de-la


Ce que dit l’ASN :

Le 08/06/18

Indisponibilité de la détection incendie de deux transformateurs

Le 3 mai 2018, l’exploitant de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine a déclaré à l’ASN un évènement significatif portant sur l’indisponibilité de la détection incendie de deux transformateurs.

Le 25 avril 2018 l’exploitant de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine constate l’absence de remontée en salle de commande de l’alarme incendie protégeant deux transformateurs électriques du réacteur 2. Il considère alors immédiatement la protection incendie de ces équipements comme indisponible. Ces deux transformateurs constituent les sources principales d’alimentation en électricité des équipements du réacteur.

Après investigation, l’exploitant identifie que cette anomalie est liée à un mauvais câblage lors d’une modification de cette détection incendie, réalisée entre janvier et juillet 2016. Les essais mis en œuvre à l’issue de cette modification n’ont pas permis de déceler l’écart et aucun essai périodique n’est réalisé sur cette partie de l’installation pour en contrôler le bon fonctionnement.

Ainsi depuis juillet 2016, une alarme incendie sur ces équipements n’aurait pas été transmise à la salle de commande du réacteur, ce qui aurait retardé une intervention pour lutter contre un incendie. Les moyens d’extinction automatique sont toutefois demeurés disponibles. Les spécifications techniques d’exploitation imposent qu’en cas d’indisponibilité, les écarts sur la protection contre l’incendie soient résorbés sous une semaine.

L’exploitant a procédé à la remise en conformité de l’installation le 27 avril 2018.

Compte tenu de la procédure inadaptée de remise en service des équipements de détection incendie après leur modification, de l’absence d’essai périodique de ces équipements et de la durée pendant laquelle leur surveillance a été dégradée, cet évènement est classé au niveau 1 de l’échelle INES.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Indisponibilite-de-la-detection-incendie-de-deux-transformateurs