Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Gravelines : Détection tardive d’un défaut de montage d’un capteur sur l’unité de production n° 3




11 octobre 2014


Le 11 octobre 2014, l’unité de production n° 3 est raccordée au réseau électrique suite à un arrêt programmé. Lors de la montée en puissance du réacteur, les équipes détectent l’indisponibilité d’un capteur de mesure de débit d’un générateur de vapeur, qui avait été remplacé durant l’arrêt...


Ce que dit EDF :

Détection tardive d’un défaut de montage d’un capteur sur l’unité de production n° 3
15/10/2014

Le 11 octobre 2014, l’unité de production n° 3 est raccordée au réseau électrique suite à son arrêt programmé pour maintenance et renouvellement d’une partie de son combustible, qui s’est déroulé du 2 août au 11 octobre 2014.

Lors de la montée progressive en puissance du réacteur, les équipes détectent l’indisponibilité d’un capteur de mesure de débit d’un générateur de vapeur*, qui avait été remplacé durant l’arrêt.

Immédiatement, une équipe se rend sur place et diagnostique une inversion de montage au niveau des flexibles de connexion de ce capteur. Sur place, Ils procèdent à la remise en conformité de ces flexibles.

Cependant, la détection tardive de ce défaut de montage constitue un écart aux règles générales d’exploitation.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté de l’installation, ni sur l’environnement.

Il a été déclaré par la direction de la centrale de Gravelines le 14 octobre à l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) au niveau 1 de l’échelle INES, qui en compte 7.

*Ce capteur entre dans la chaîne de protection du réacteur, constituée par les capteurs de mesure de « déséquilibre de débit eau/vapeur » d’une part, et « niveau d’eau insuffisant" dans le générateur d’autre part.

https://energie.edf.com/nucleaire/carte-des-centrales-nucleaires/evenements-45959.html

Ce que dit l’ASN :

Indisponibilité d’une chaîne de protection du réacteur 3
22/10/2014

Le 14 octobre 2014, l’exploitant du centre nucléaire de production d’électricité (CNPE) de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité d’une chaîne de protection du réacteur 3, suite à une inversion de montage d’un capteur de mesure de débit d’alimentation en eau sur l’un des trois générateurs de vapeur.

Un générateur de vapeur dispose de deux capteurs de mesure de débit d’alimentation en eau (principe de redondance des équipements). Ces capteurs font partie de la chaîne de protection du réacteur qui mesure d’une part le niveau d’eau et d’autre part le déséquilibre eau/vapeur dans le générateur de vapeur.

Le 11 octobre 2014, lors de la montée en puissance du réacteur après son redémarrage et à la suite de l’arrêt pour maintenance et renouvellement d’une partie de son combustible, l’un des deux capteurs de débit d’eau alimentaire du générateur de vapeur 3 indique une valeur nulle alors que la valeur du deuxième capteur redondant évolue à la hausse. Au cours du diagnostic, EDF identifie une inversion dans la connexion des chambres haute pression (HP) et basse pression (BP) du capteur. Ce capteur avait été remplacé lors de l’arrêt pour maintenance du réacteur. Après remise en conformité du branchement des flexibles HP et BP et reprise de l’étalonnage du capteur, ce dernier indique une valeur cohérente avec celle donnée par le deuxième capteur.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, les travailleurs et l’environnement.

Cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES du fait du caractère tardif de la détection

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/Indisponibilite-d-une-chaine-de-protection-du-reacteur-3


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Gravelines

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
108