Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Cattenom : Le site fait appel aux pompiers 2 fois en 3 jours




9 février 2018


Après l’alerte à l’ammoniaque, l’alerte au feu. Vendredi 9 février 2018 au soir, les pompiers sont venus sur le site nucléaire après avoir été appelés en raison de fumées provenant d’une pompe située en salle des machines du réacteur 4.


Début d’année 2018 mouvementé sur le site nucléaire de Cattenom. Quand ce ne sont pas les arrêts imprévus de réacteurs qui agitent la centrale (2 arrêts consécutifs du réacteur 3 fin janvier puis l’arrêt automatique du réacteur 4 début février), ce sont les appels aux secours externes. Mercredi 7 février les pompiers s’étaient déplacés suite à une alerte à l’ammoniaque dans la station de traitement des eaux utilisées pour le refroidissement, l’ammoniaque étant une substance très toxique et corrosive, qui peut facilement devenir une source d’incendie et d’explosion lorsqu’elle est associée à d’autres produits. Vendredi 9 février c’est pour la surchauffe d’une pompe en salle des machines que les secours externes sont appelés par le site de Cattenom. C’est donc la deuxième fois en 3 jours. Et ce n’est pas la première fois qu’ils viennent pour un problème de surchauffe de pompe en salle des machines du réacteur 4. La dernière en date remonte à fin novembre 2017. Et fin novembre comme début février, on ne sait rien de la fonction de cette pompe ni de la raison de sa surchauffe. On dirait bien que le site nucléaire est touché par la loi des séries.

Ce que dit EDF :

Le 09/02/18

Venue des secours externes à la centrale de Cattenom

Vendredi 9 février 2018, vers 18 heures, les équipes de la centrale de Cattenom sont intervenues suite à un dégagement de fumée, constaté au niveau d’une pompe située en salle des machines (partie non nucléaire des installations) de l’unité de production n°4.

Conformément à nos procédures, les pompiers ont été appelés et sont arrivés sur le site rapidement. Ils ont constaté qu’il s’agissait d’un échauffement mécanique et ont pu confirmer l’absence de feu. Cet événement n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations, la sécurité du personnel et sur l’activité du site.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-cattenom/actualites/venue-des-secours-externes-a-la-centrale-de-cattenom-0