Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Cattenom : Après le réacteur 3, le réacteur 4 s’arrête de manière imprévue




4 février 2018


Arrêts en série sur le site nucléaire de Cattenom. Après 2 arrêts consécutifs du réacteur 3 en moins de 4 jours, c’est au tour du réacteur 4. La turbine s’est arrêtée toute seule le 2 février 2018.


Alors que le réacteur 3 de la centrale redémarre après 2 arrêts imprévus coup sur coup (le 28 janvier 2018 pour intervenir sur un détecteur incendie en zone nucléaire, suivi d’un arrêt automatique le 29 janvier), ce qui aura au total fait 4 jours d’arrêt en moins d’une semaine, c’est au tour du réacteur 4 d’avoir des problèmes. La turbine du groupe turbo-alternateur s’est arrêtée le 2 février sans que les équipent ne sachent pourquoi. Redémarré 2 jours plus tard, le diagnostic tombe : un problème sur un automate de commande de la turbine.

Ce que dit EDF :

  • Déconnexion du réseau électrique de l’unité de production N°4 - Le 02/02/18

Vendredi 2 février 2018, peu après 19h00, l’unité de production n° 4 de la centrale nucléaire de Cattenom a été déconnectée du réseau électrique suite à l’arrêt de la turbine du groupe turbo-alternateur, située dans la partie non nucléaire de l’installation. Les équipes de la centrale réalisent actuellement un diagnostic pour préciser les causes de cet arrêt.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations, la sécurité du personnel et l’environnement. Les unités de production 1,2 et 3 alimentent le réseau électrique national.

  • Reconnexion de l’unité de production N°4 au réseau électrique – Le 04/02/18

L’unité de production n° 4 de la centrale de Cattenom a été reconnectée au réseau d’électricité le dimanche 4 février 2018 à 3h53, elle a atteint sa pleine puissance vers 6h. L’unité avait été déconnectée du réseau électrique le vendredi 2 février peu après 19h, suite à l’arrêt de la turbine principale du groupe turboalternateur, situé dans la partie non nucléaire des installations.

Le diagnostic et l’intervention réalisés par nos équipes ont permis d’identifier et de traiter la cause de cet arrêt, provoqué par un défaut survenu sur un automate de commande de la turbine.

Cet évènement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations, la sécurité du personnel et l’environnement. Les unités de production 1, 2 et 3 alimentent également le réseau électrique national.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-cattenom/actualites/deconnexion-du-reseau-electrique-de-l-unite-de-production-ndeg4

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-cattenom/actualites/reconnexion-de-l-unite-de-production-ndeg4-au-reseau-electrique