Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Cattenom : Alerte à l’ammoniaque, personnel confiné et appel des pompiers




7 février 2018


Ce mercredi 7 février 2018, alors qu’une opération de maintenance est en cours dans la station de traitement des eaux utilisées pour refroidir la centrale, une alarme signalant la présence d’ammoniaque s’est déclenchée. L’ammoniaque est une substance toxique par inhalation et très corrosive. Elle provoque brûlures cutanées et lésions oculaires graves. Très toxique pour les organismes aquatiques, cette substance est une source d’explosions et d’incendies particulièrement difficiles à éteindre. Les pompiers ont été appelés sur le site, et le personnel confiné dans les locaux.


Ce que dit EDF :

Venue des pompiers à la centrale de Cattenom

Le 07/02/18

Le mercredi 7 février 2018 vers 15h30, la centrale de Cattenom a fait appel aux secours externes. En effet, lors d’une intervention de maintenance au niveau de la station de traitement des eaux de refroidissement de la centrale, une alarme signalant la présence possible d’ammoniaque dans un local de la station s’est déclenchée.

De façon préventive, il a été demandé à l’ensemble du personnel de rester abrité dans les locaux où il se trouvait. Les mesures réalisées par les pompiers ont démontré l’absence d’ammoniaque dans l’environnement.

Ces mesures terminées et tout doute levé dans et à l’extérieur du bâtiment, les pompiers sont partis du site et l’ensemble du personnel a pu reprendre ses activités vers 16h30.

Il n’y a eu aucun impact ni sur l’environnement ni sur la sécurité du personnel.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-cattenom/actualites/venue-des-pompiers-a-la-centrale-de-cattenom-0

Pour plus d’informations sur l’ammoniaque, consultez la fiche toxicologique de l’Institut National de Recherche pour la prévention des maladies professionnelles et des accidents du travail.