Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : CIS Bio Saclay : Fuites et autres problèmes avec des liquides radioactifs




12 mai 2020


Cuve de liquides radioactifs qui fuit, sonde de détection retirée, infiltrations d’eau de pluie dans des réservoirs, canalisations qui ne sont pas étanches... une somme impressionnante de problèmes a été découverte dans l’usine Cis Bio de Saclay (Île de France).

Certains problèmes étaient connus de l’exploitant et résultaient de ses propres interventions, sans qu’il n’agisse pour autant ou alors de manière inappropriée. D’autres problèmes lui étaient totalement inconnus. C’est dire si la surveillance et l’exploitation de cette installation sont exemplaires ! Et cette situation dans l’usine aux portes de Paris ne date pas d’hier. CIS Bio a été mis en demeure par l’Autorité de sûreté nucléaire de se conformer à la réglementation pour l’exploitation de son usine nucléaire et est resté longtemps sous surveillance renforcée. L’exploitant a été condamné en justice en 2018 suite à une plainte déposée par le Réseau Sortir du nucléaire. Pour autant les problèmes perdurent sur le site et les déclarations d’incidents se font à un rythme particulièrement soutenu. Découverte d’une source radioactive oubliée dans un local depuis 20 ans, contrôles des équipement de protection incendie oubliés, équipements importants pour la sûreté et moteur de diesel de secours qui ne redémarrent pas après une coupure d’électricité, laissant l’installation sans ventilation, sans moyens de communications, sans balises de surveillance de la radioactivité et sans système de supervision durant plusieurs heures... Pour ne citer que quelques exemples, tous survenus en 6 mois.

Cis Bio a considéré que la situation dans son usine nucléaire était certes significative pour la sûreté, mais n’était pas grave. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) n’est pas de cet avis. Compte tenu du nombre de problèmes relatifs à la collecte des effluents radioactifs découverts dans l’usine de Saclay, des lacunes dans leur traitement, des dysfonctionnements organisationnels, des manques de culture de sûreté et de rigueur d’exploitation, l’ASN a reclassé cet événement au niveau 1 de l’échelle INES*. On ne sait pas en revanche, s’il y a eu des fuites de ces effluents radioactifs dans l’environnement.


Ce que dit l’ASN :

Anomalies relatives à la collecte des effluents liquides radioactifs de l’installation

Publié le 12/05/2020

Usine de production de radioéléments artificiels (CIS bio international) - Fabrication ou transformation de substances radioactives - Cis-Bio

CIS bio international, exploitant de l’INB n° 29 à Saclay, a déclaré le 19 avril 2019 à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à une anomalie concernant la sonde de détection d’humidité dans la rétention d’une cuve d’entreposage d’effluents liquides radioactifs de l’installation.

La société CIS bio international exerce, dans son installation nucléaire de base de Saclay, des activités de recherche et développement, de production et de distribution de produits radiopharmaceutiques et d’appareils à usage médical pour le diagnostic et la thérapie. Du fait de ses activités, l’installation génère des effluents liquides radioactifs qui sont envoyés, par différents réseaux de tuyauteries, dans des cuves d’entreposage avant évacuation de l’installation. Ces cuves sont implantées sur des rétentions, dans des fosses équipées de sondes de détection d’humidité. La gestion de ces cuves et réseaux de collecte des effluents est encadrée par les règles générales d’exploitation de l’installation, notamment pour le traitement de toute anomalie constatée.

Le 4 février 2019, CIS bio international, à la faveur d’une intervention programmée, a constaté la présence anormale de liquide contaminé dans la rétention d’une cuve. Par ailleurs, ce liquide n’avait pas été détecté par la sonde de détection d’humidité dans la rétention car elle était retirée de sa position normale, ce qui la rendait inopérante. À la suite d’une première analyse de l’événement transmise à l’ASN en juillet 2019, CIS bio international a mené des investigations supplémentaires et complété son compte-rendu de l’événement en avril 2020.

L’analyse détaillée de cet événement a révélé d’autres écarts concernant les équipements associés à la cuve, tels que l’infiltration d’eau de pluie dans la rétention, une bride de tuyauterie non serrée et sans joint, la présence anormale d’effluents dans une autre rétention du réseau de tuyauteries, également soumise à des infiltrations, le défaut d’étanchéité de ces tuyauteries et la défaillance des sondes de détection d’humidité dans cette rétention dont le dernier contrôle périodique n’avait pas été fait. Ces écarts, dont certains étaient connus ou étaient consécutifs à des interventions, n’avaient pas été traités antérieurement à la déclaration d’événement, ou avaient fait l’objet de traitements inappropriés. Cette situation qui s’avère ancienne est révélatrice de dysfonctionnements importants, qui n’ont pas permis de respecter les règles d’exploitation de l’installation, et traduit des défauts de culture de sûreté et de rigueur d’exploitation.

Cet événement n’a pas eu d’incidence sur les personnes. Toutefois, compte tenu du nombre d’écarts mis en évidence par l’analyse de l’exploitant, des lacunes dans leur traitement antérieurement à la déclaration de l’événement, des dysfonctionnements organisationnels, des manques de culture de sûreté et de rigueur d’exploitation qui en ressortent et qui n’ont pas permis de respecter les règles d’exploitation de l’installation, l’ASN reclasse cet événement au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité).

À la suite de la déclaration de l’événement, l’exploitant a mis en œuvre des actions pour vider les effluents recueillis dans les rétentions et pour réparer, remettre en conformité et en service les équipements défectueux.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Anomalies-relatives-a-la-collecte-des-effluents-liquides-radioactifs-de-l-installation


* INES : International nuclear and radiological event scale (Échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques) - Description et niveaux ici - https://www.asn.fr/Lexique/I/INES


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

CIS BIO

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
24


Saclay

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
24