Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Agenda

10
oct
Conférences - Débats


Le nucléaire ne sauvera pas le climat

Film & débat sur le stockage des déchets nucléaires

NANTES(44) - Pays de la Loire


Samedi 10 octobre 2015


maison des syndicats, 1 Place de la Gare de l'Etat, à 20:00



Film & débat sur le stockage des déchets nucléaires Un film de Dominique Hennequin : « 100 000 ans sous nos pieds » Avec une militante de Bure : Iréne Gunepin

Les déchets nucléaires ? Ils voudraient les cacher sous terre, les rendre incontrôlables.

Se mobiliser contre ce projet

Produit par les réactions chimiques permanentes des déchets, l'hydrogène entraîne des risques très élevés d’explosion, d'incendie et de dispersion des déchets. Or, un accident n'est pas facilement contrôlable sous terre. Surtout quand on ne peut accéder aux lieux de stockage du fait de leurs très fortes radioactivités. Pour écarter ce risque, il est prévu d'extraire 550 m³ d'air par seconde pendant la durée d'exploitation du site. Du fait du dégagement de chaleur des déchets, du creusement de 320km de galeries ou, plus simplement, des mouvements naturels des sols, fissures et infiltrations sont inévitables. Avec ou sans accident, terre, air et eau seront pollués. Ne laissons pas un cadeau incontrôlable aux générations à venir.

Ne pas enfouir les déchets, ne plus en produire !

Sortir du Nucléaire Pays Nantais sortirdunucleairepaysnantais@laposte.net

Film & débat sur le stockage des déchets nucléaires Un film de Dominique Hennequin : « 100 000 ans sous nos pieds » Avec une militante de Bure : Iréne Gunepin

Les déchets nucléaires ? Ils voudraient les cacher sous terre, les rendre incontrôlables.

Se mobiliser contre ce projet

Produit par les réactions chimiques permanentes des déchets, l'hydrogène entraîne des risques très élevés d’explosion, d'incendie et de dispersion des déchets. Or, un accident n'est pas facilement contrôlable sous terre. Surtout quand on ne peut accéder aux lieux de stockage du fait de leurs très fortes radioactivités. Pour écarter ce risque, il est prévu d'extraire 550 m³ d'air par seconde pendant la durée d'exploitation du site. Du fait du dégagement de chaleur des déchets, du creusement de 320km de galeries ou, plus simplement, des mouvements naturels des sols, fissures et infiltrations sont inévitables. Avec ou sans accident, terre, air et eau seront pollués. Ne laissons pas un cadeau incontrôlable aux générations à venir.

Ne pas enfouir les déchets, ne plus en produire !

Sortir du Nucléaire Pays Nantais sortirdunucleairepaysnantais@laposte.net




Proposer votre événement