Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

Etats-Unis : Westinghouse Electric Co : fuite d’uranium radioactif dans une usine de combustible nucléaire




12 juillet 2018


L’uranium a fui par un trou de 8 cm de diamètre et de 2 mètres de profondeur dans la dalle en béton. La quantité d’uranium qui est passée par le trou est pour l’instant inconnue. Le taux de contamination sous l’usine est de 1 300 fois le niveau dit normal.


Mis à jour 17:40 25.07.2018

Une fuite d’uranium radioactif a été enregistrée dans une usine de combustible nucléaire de Caroline du Sud, aux Etats-Unis. Selon la Commission de réglementation nucléaire des États-Unis (NRC), le taux de contamination du sol en uranium sous l’usine a atteint 4 000 parts par million (ppm), soit 1 300 fois plus que le niveau normal.

Les autorités américaines ont annoncé qu’une fuite d’uranium radioactif s’était produite dans une usine de combustible nucléaire de la société Westinghouse située au sud de Columbia, en Caroline du Sud, annoncent des médias américains.

Selon le journal The State qui se réfère à la Commission de réglementation nucléaire des États-Unis (NRC), le matériau a fui à travers un trou de 8 centimètres de diamètre dans le sol en béton repéré dans la partie de l’usine où l’on utilise de l’acide.

La NRC, qui a été mise au courant de la fuite le 12 juillet, note que le trou fait 2 mètres de profondeur.

​Pour l’instant, la quantité d’uranium qui est passé par le trou est inconnue. Le Service de santé et de contrôle de l’environnement de Caroline du Sud (Department of Health and Environmental Control, DHEC) ne considère pas que cela présente un danger pour les systèmes d’approvisionnement en eau, mais attend les résultats des analyses sur la qualité des eaux souterraines effectués près de l’usine de Westinghouse, d’après le journal. Les résultats montreront si les eaux souterraines de la plaine inondable de la rivière Congaree ont été polluées. L’uranium sert à fabriquer les barres de combustible pour les centrales nucléaires.

D’après la NRC, le taux de contamination du sol en uranium sous l’usine a atteint 4 000 parts par million (ppm), soit 1 300 fois plus que le niveau normal (3 ppm). L’usine de Westinghouse est située à quelques kilomètres du parc national de Congaree.

En mai dernier, la NRC a déjà notifié à l’usine après avoir constaté des violations des normes de sécurité. D’après les médias, la direction n’a pas pris les mesures nécessaires pour éviter un incident nucléaire dans une partie de l’usine.

Source : Sputnik

https://fr.sputniknews.com/international/201807251037360530-uranium-fuite-radioactive-caroline-sud/


Event Number : 53504

Facility : WESTINGHOUSE ELECTRIC CORPORATION

RX Type : URANIUM FUEL FABRICATION

Comments : LEU CONVERSION (UF6 to UO2)

City : COLUMBIA State : SC

Event Date : 07/12/2018 - Event Time : 00:00 [EDT]

Emergency Class : NON EMERGENCY 10 CFR Section : PART 70 APP A (c) - OFFSITE NOTIFICATION/NEWS REL Person (Organization) : STEVE ROSE (R2DO) NMSS_EVENTS_NOTIFICATION (EMAIL)

Event Text

OFFSITE NOTIFICATION TO SOUTH CAROLINA DEPARTMENT OF HEALTH AND ENVIRONMENTAL CONTROL

"For this event, notification was made to the South Carolina (SC) Department of Health and Environmental Control (DHEC) per R 61-68 E.4.b which requires 24 hour notification upon discovery of an ’unauthorized discharge into waters of the State which may cause or contribute to an excursion of a water quality standard.’ While it was not conclusively determined that the leak migrated to the groundwater, Columbia made the notification based on discussions with SCDHEC. SCDHEC was notified by phone on July 12, 2018 at 1530 EDT.

"An equipment issue was noted on July 10, 2018 during ongoing maintenance activities to repair the liner associated with Hydrofluoric Acid Spiking Station No. 2 in the conversion process area of the Columbia plant. While the polypropylene liner was removed for repair work, a crack was noticed in the epoxy coating covering the diked area at the spiking station. Upon further investigation, a hole approximately 3 inches in diameter was found penetrating the concrete floor and into the soil beneath. Measurements taken reflect the depth of the hole as approximately 6 feet into the soil. Several samples of soil were obtained from the immediate area the morning of July 11, 2018. These samples were analyzed at the Columbia Plant Chemical Laboratory with results obtained the morning of July 12. The highest measurements reported from the samples are 4,000 ppm Uranium and 24 ppm Fluoride, with a pH of 2.84.

"The Hydrofluoric Acid Spiking Station No. 2 remains out of service. This is a localized issue underneath the floor of the existing structure and well within the boundaries of the site, thus there is no impact to public health and safety or facility workers.

"The spiking station remains removed from service while the event is being fully evaluated. Maintenance has placed a metal plate over the hole as an interim measure to protect the environment from any potential leaks from associated piping. Monitoring of closest downgradient well will be performed within the next seven days. Appropriate repairs or modifications will be completed to the concrete pad and protective layers before the equipment is returned to service. Issue Report 2018-12123 was entered into the Corrective Action Program."

https://www.nrc.gov/reading-rm/doc-collections/event-status/event/2018/20180723en.html