Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Vidéos

émission France Inter

El Hierro, une île dans le vent

21 septembre 2015 | 130 vues






El Hierro, c’est un modeste îlot de 278 kilomètres carrés, la plus petite île des Canaries, au Sud-Ouest de l’archipel. Un bout de roche volcanique posé dans l’océan Atlantique. A El Hierro, contrairement aux autres îles des Canaries, pas de plages de sable fin, pas de tourisme de masses. L’activité principale reste l’agriculture et la pêche.

Quand le gouvernement Espagnol a voulu faire de ce petit bout de terre un champ de tir pour l’armée, en 1996, le sang des 11.000 habitants n’a fait qu’un tour. Le projet a été rejeté et les autorités de l’île ont mis en avant d’autres choix de développement. Il y a un peu plus d’un an, elles ont enfin pu mettre en service un vieux projet : une centrale hydro-éolienne qui permet à El Hierro de s’afficher comme la première île du monde auto-suffisante en énergie renouvelable. Cette centrale exploite une ressource qui ne manque pas sur place : le vent. Les alizés font tourner 5 éoliennes qui produisent de l’électricité et permettent également de remplir un bassin de rétention d’eau relié à des turbines. Quand le vent faiblit, les turbines hydrauliques peuvent prendre le relais. Cette centrale est capable de fournir ponctuellement 100% des besoins de l’île et surtout d’alimenter les usines de dessalement d’eau de mer, vitales sur cette terre dépourvue d’eau douce. Elle permet également d’importer moins de fioul pour la centrale thermique, qui reste pour le moment indispensable. Peut-être un modèle de transition énergétique pour les 700 millions d’hommes et de femmes qui vivent sur une île à travers le monde.

Emission présentée par Lionel Thompson

Reportage Sandy Dauphin, prise de son Jean-Pierre Pernel, mixage Alain Joubert, réalisation Anne Lhioreau assistée de Stéphane Cosme et Zohra Bensmaïli.

Invité : Joël Labbé, sénateur EELV du Morbihan

El Hierro, c’est un modeste îlot de 278 kilomètres carrés, la plus petite île des Canaries, au Sud-Ouest de l’archipel. Un bout de roche volcanique posé dans l’océan Atlantique. A El Hierro, contrairement aux autres îles des Canaries, pas de plages de sable fin, pas de tourisme de masses. L’activité principale reste l’agriculture et la pêche.

Quand le gouvernement Espagnol a voulu faire de ce petit bout de terre un champ de tir pour l’armée, en 1996, le sang des 11.000 habitants n’a fait qu’un tour. Le projet a été rejeté et les autorités de l’île ont mis en avant d’autres choix de développement. Il y a un peu plus d’un an, elles ont enfin pu mettre en service un vieux projet : une centrale hydro-éolienne qui permet à El Hierro de s’afficher comme la première île du monde auto-suffisante en énergie renouvelable. Cette centrale exploite une ressource qui ne manque pas sur place : le vent. Les alizés font tourner 5 éoliennes qui produisent de l’électricité et permettent également de remplir un bassin de rétention d’eau relié à des turbines. Quand le vent faiblit, les turbines hydrauliques peuvent prendre le relais. Cette centrale est capable de fournir ponctuellement 100% des besoins de l’île et surtout d’alimenter les usines de dessalement d’eau de mer, vitales sur cette terre dépourvue d’eau douce. Elle permet également d’importer moins de fioul pour la centrale thermique, qui reste pour le moment indispensable. Peut-être un modèle de transition énergétique pour les 700 millions d’hommes et de femmes qui vivent sur une île à travers le monde.

Emission présentée par Lionel Thompson

Reportage Sandy Dauphin, prise de son Jean-Pierre Pernel, mixage Alain Joubert, réalisation Anne Lhioreau assistée de Stéphane Cosme et Zohra Bensmaïli.

Invité : Joël Labbé, sénateur EELV du Morbihan




Thèmes
Energies renouvelables