Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Juriblog
Le blog des actions en justice du Réseau "Sortir du nucléaire"

EDF, le greenwashing au naturel !


Victoires / Installation : EDF


Epinglée trois fois en 2015 pour Greenwashing, EDF a encore été rappelée à l’ordre par le Jury de la Déontologie Publicitaire en octobre 2016. Quatre avis défavorables prononcés par le JDP en moins deux ans. Un record !



EDF totalement décomplexée

EDF recourt au Greenwashing sans l’once d’un quelconque scrupule. Au printemps 2016, en plein anniversaire des 30 ans de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, l’entreprise a eu le bon goût de publier dans différents médias une publicité représentant une cascade en forme de tour de refroidissement, accompagnée de la mention « L’électricité bas carbone, c’est centrale ». Le 24 juin 2016, le Réseau Sortir du nucléaire et France Nature Environnement avaient alors saisi le Jury de Déontologie Publicitaire (JDP), instance associée à l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (EDF siège au conseil d’administration).

Dans son avis, le JDP a considéré que l’« assimilation directe d’un élément de centrale nucléaire, présentant un impact négatif de long terme sur l’environnement, à un élément naturel, peut induire en erreur en ce qui concerne les propriétés environnementales du produit ».

FNE et le Réseau "Sortir du nucléaire" tenaces dans leurs actions !

EDF tente de verdir l’image du nucléaire en essayant de le faire passer pour une technologie respectueuse de l’environnement, faisant fi à la fois des nuisances de cette industrie et des règles censées régir la déontologie publicitaire. France Nature Environnement et le Réseau Sortir du Nucléaire ont déjà été à l’origine de plusieurs dépôts de plainte, ayant abouti à une remise en cause de la communication d’EDF [1] .

« Serait-ce un signe de faiblesse, pour masquer une réalité autrement moins verte » se demande Denez L’Hostis, président de FNE.

Pour le réseau Sortir du Nucléaire : « en multipliant les actes de greenwashing malgré des avertissements répétés, EDF cherche à détourner l’attention du risque nucléaire, de la pollution des mines d’uranium et de la production de déchets ingérables ». Rappelons que l’énergie nucléaire n’est ni propre ni renouvelable, nous coûte plus cher que les énergies renouvelables matures et n’est pas une solution pour lutter contre les changements climatiques [2] . Cet énième avis du JDP renforce la légitimité de la plainte pour publicité mensongère déposée contre EDF par le Réseau Sortir du nucléaire et France Nature Environnement devant le Tribunal de grande instance de Paris.

Si vous souhaitez interpeller EDF sur cette communication plus verte que verte, n’hésitez pas à leur envoyer vos tweets sur le compte officiel d’EDF (#greenwashing : EDF désavoué par le jury de déontologie publicitaire pour l’assimilation d’une centrale #nucléaire à une cascade @EDFofficiel).

Contacts

FNE : Rita Fahd - 06 63 73 81 80

Réseau "Sortir du nucléaire" : Charlotte Mijeon - 06 64 66 01 23


Notes

[1http://www.jdp-pub.org/EDF-ALSACE-Internet.html - avis du 22 juillet 2015 suite à la saisine de RSN Stop Fessenheim, Stop Transports - Halte au nucléaire, CSFR et Alsace Nature http://www.jdp-pub.org/EDF-Internet-Presse.html - avis du 14 octobre 2015 suite à la saisine de FNE http://www.jdp-pub.org/EDF-Internet.html - Avis du 5 janvier 2016 suite à la saisine de RSN

EDF totalement décomplexée

EDF recourt au Greenwashing sans l’once d’un quelconque scrupule. Au printemps 2016, en plein anniversaire des 30 ans de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, l’entreprise a eu le bon goût de publier dans différents médias une publicité représentant une cascade en forme de tour de refroidissement, accompagnée de la mention « L’électricité bas carbone, c’est centrale ». Le 24 juin 2016, le Réseau Sortir du nucléaire et France Nature Environnement avaient alors saisi le Jury de Déontologie Publicitaire (JDP), instance associée à l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (EDF siège au conseil d’administration).

Dans son avis, le JDP a considéré que l’« assimilation directe d’un élément de centrale nucléaire, présentant un impact négatif de long terme sur l’environnement, à un élément naturel, peut induire en erreur en ce qui concerne les propriétés environnementales du produit ».

FNE et le Réseau "Sortir du nucléaire" tenaces dans leurs actions !

EDF tente de verdir l’image du nucléaire en essayant de le faire passer pour une technologie respectueuse de l’environnement, faisant fi à la fois des nuisances de cette industrie et des règles censées régir la déontologie publicitaire. France Nature Environnement et le Réseau Sortir du Nucléaire ont déjà été à l’origine de plusieurs dépôts de plainte, ayant abouti à une remise en cause de la communication d’EDF [1] .

« Serait-ce un signe de faiblesse, pour masquer une réalité autrement moins verte » se demande Denez L’Hostis, président de FNE.

Pour le réseau Sortir du Nucléaire : « en multipliant les actes de greenwashing malgré des avertissements répétés, EDF cherche à détourner l’attention du risque nucléaire, de la pollution des mines d’uranium et de la production de déchets ingérables ». Rappelons que l’énergie nucléaire n’est ni propre ni renouvelable, nous coûte plus cher que les énergies renouvelables matures et n’est pas une solution pour lutter contre les changements climatiques [2] . Cet énième avis du JDP renforce la légitimité de la plainte pour publicité mensongère déposée contre EDF par le Réseau Sortir du nucléaire et France Nature Environnement devant le Tribunal de grande instance de Paris.

Si vous souhaitez interpeller EDF sur cette communication plus verte que verte, n’hésitez pas à leur envoyer vos tweets sur le compte officiel d’EDF (#greenwashing : EDF désavoué par le jury de déontologie publicitaire pour l’assimilation d’une centrale #nucléaire à une cascade @EDFofficiel).

Contacts

FNE : Rita Fahd - 06 63 73 81 80

Réseau "Sortir du nucléaire" : Charlotte Mijeon - 06 64 66 01 23





Thèmes
EDF