Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Juriblog
Le blog des actions en justice du Réseau "Sortir du nucléaire"

Greenwashing d’EDF à l’occasion des 30 ans de Tchernobyl : "L’électricité bas carbone, c’est centrale"


En cours / Installation : EDF


La veille des trente ans du début de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, EDF a trouvé de bon goût de diffuser largement dans la presse écrite sa nouvelle campagne publicitaire "L’électricité bas carbone, c’est centrale", représentant une tour de refroidissement de centrale nucléaire au sein du cascade d’eau. Le Réseau "Sortir du nucléaire" a saisi le Jury de Déontologie Publicitaire.



Une campagne publicitaire de mauvais goût

Cette publicité, diffusée très largement dans la presse écrite la veille des trente ans du début de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, montre une cascade en forme de cheminée de refroidissement dans un espace naturel, sur laquelle est apposée, en haut de l’affiche, la signature "L’électricité bas carbone, c’est centrale". En dessous de cette signature, EDF donne des précisions chiffrées pour expliciter ses affirmations, notamment que "notre électricité en France est à 98% sans émission de carbone, ni de gaz à effet de serre", et renvoie vers une page Internet avant d’affirmer en caractère gras que "Notre avenir est électrique. Et il est déjà là.".

EDF : multi-récidiviste de la communication fallacieuse

EDF a été sanctionnée trois fois suite à 3 plaintes de 2015 par le Jury de Déontologie Publicitaire pour manquement de la recommandation Développement Durable de l’ARPP.

 EDF ALSACE - Internet / Avis publié le 22 juillet 2015, plainte des associations Réseau "Sortir du nucléaire", Stop Fessenheim, Stop Transports - Halte au nucléaire, CSFR et Alsace Nature

 EDF - Internet & Presse / Avis publié le 14 octobre 2015, plainte de l’association France Nature Environnement

 EDF - Internet / Avis publié le 05 janvier 2016, plainte de l’association Réseau "Sortir du nucléaire"

Faisant fi de ces avis, EDF continue de bafouer avec mépris les règles déontologiques de l’ARPP, heurtant et suscitant des réactions bien au-delà du cercle des militants environnementaux. Précisons également qu’une procédure est en cours auprès du TGI de Paris concernant ces précédentes campagnes publicitaires.

« Accroche désolante », « greenwashing en cascade », « provocation », etc., ces termes ne sont pas le fait de militants environnementaux, mais de professionnels de la communication. C’est aujourd’hui un cercle élargi de parties prenantes qui dénoncent publiquement l’irresponsabilité de l’entreprise EDF au niveau de sa communication.

Toute publicité doit, sous quelque forme que ce soit, respecter :
 les dispositions législatives et réglementaires spécifiques françaises en vigueur ;
 les règles déontologiques édictées par l’ARPP.

Or, telle n’est une nouvelle fois pas le cas de la publicité EDF "L’électricité bas carbone, c’est centrale". Les associations Réseau "Sortir du nucléaire" et France Nature Environnement ont donc décidé de saisir le Jury de Déontologie Publicitaire. Ce dernier examinera cette plainte le 16 septembre 2016.

 

Téléchargez la publicité
PDF - 1.9 Mo
Greenwashing Tchernobyl - Publicité

 

Téléchargez notre plainte
PDF - 144.2 ko
Greenwashing Tchernobyl - Plainte 24/06/16

Une campagne publicitaire de mauvais goût

Cette publicité, diffusée très largement dans la presse écrite la veille des trente ans du début de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, montre une cascade en forme de cheminée de refroidissement dans un espace naturel, sur laquelle est apposée, en haut de l’affiche, la signature "L’électricité bas carbone, c’est centrale". En dessous de cette signature, EDF donne des précisions chiffrées pour expliciter ses affirmations, notamment que "notre électricité en France est à 98% sans émission de carbone, ni de gaz à effet de serre", et renvoie vers une page Internet avant d’affirmer en caractère gras que "Notre avenir est électrique. Et il est déjà là.".

EDF : multi-récidiviste de la communication fallacieuse

EDF a été sanctionnée trois fois suite à 3 plaintes de 2015 par le Jury de Déontologie Publicitaire pour manquement de la recommandation Développement Durable de l’ARPP.

 EDF ALSACE - Internet / Avis publié le 22 juillet 2015, plainte des associations Réseau "Sortir du nucléaire", Stop Fessenheim, Stop Transports - Halte au nucléaire, CSFR et Alsace Nature

 EDF - Internet & Presse / Avis publié le 14 octobre 2015, plainte de l’association France Nature Environnement

 EDF - Internet / Avis publié le 05 janvier 2016, plainte de l’association Réseau "Sortir du nucléaire"

Faisant fi de ces avis, EDF continue de bafouer avec mépris les règles déontologiques de l’ARPP, heurtant et suscitant des réactions bien au-delà du cercle des militants environnementaux. Précisons également qu’une procédure est en cours auprès du TGI de Paris concernant ces précédentes campagnes publicitaires.

« Accroche désolante », « greenwashing en cascade », « provocation », etc., ces termes ne sont pas le fait de militants environnementaux, mais de professionnels de la communication. C’est aujourd’hui un cercle élargi de parties prenantes qui dénoncent publiquement l’irresponsabilité de l’entreprise EDF au niveau de sa communication.

Toute publicité doit, sous quelque forme que ce soit, respecter :
 les dispositions législatives et réglementaires spécifiques françaises en vigueur ;
 les règles déontologiques édictées par l’ARPP.

Or, telle n’est une nouvelle fois pas le cas de la publicité EDF "L’électricité bas carbone, c’est centrale". Les associations Réseau "Sortir du nucléaire" et France Nature Environnement ont donc décidé de saisir le Jury de Déontologie Publicitaire. Ce dernier examinera cette plainte le 16 septembre 2016.

 

Téléchargez la publicité
PDF - 1.9 Mo
Greenwashing Tchernobyl - Publicité

 

Téléchargez notre plainte
PDF - 144.2 ko
Greenwashing Tchernobyl - Plainte 24/06/16




Thèmes
Nucléaire et climat EDF