Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°63

Novembre 2014

Fukushima

Daisy – Lycéennes à Fukushima

Novembre 2014




Les bandes-dessinées sont un média privilégié pour sensibiliser le jeune public qui n’aurait pas envie de se plonger dans un livre classique abordant les dangers du nucléaire. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous vous faisons partager quelques planches issues des deux volumes du manga "Daisy" de la mangaka Reiko Momochi. Attention au sens de lecture : de droite à gauche !



Utilisant les codes du shôjo (sous-genre de manga à destination des jeunes filles), l’autrice nous livre ici une œuvre belle et sensible. Certes destiné d’abord aux adolescent-e-s, ce manga est en fait très universel, et j’en conseille aussi bien – et vivement – la lecture aux adultes. En effet, le regard et les émotions d’adolescentes renouvellent de façon à la fois poignante et rafraîchissante (si l’on peut dire, pour un tel sujet) le récit des conséquences d’une catastrophe nucléaire.

C’est à travers les yeux et la vie d’une bande de copines, lycéennes à Fukushima, que Momochi nous fait toucher du cœur ce que veut dire vivre en zone contaminée, et voir ses perspectives de vie bouleversées par l’invisible menace de la radioactivité.

Si les personnages sont fictifs, leurs émotions comme leur vécu sont directement tirés des témoignages recueillis par l’autrice au cours d’entretiens avec de nombreux jeunes de la région de Fukushima.

Voilà un parfait cadeau antinucléaire à offrir à vos proches sans passer pour "l’écologiste rabat-joie" de service !

Xavier Rabilloud

Reiko Momochi, Éd. Akata, 2014, volumes 1 (184 p.) et 2 (170 p.). À commander sur http://boutique.sortirdunucleaire.org ou en envoyant un chèque avec votre règlement, de 6,95 € pour chaque volume + frais de port (3,50 € pour 1 volume, 5 € pour les deux) au Réseau "Sortir du nucléaire", 9 rue Dumenge, 69317 Lyon Cedex 04.

Utilisant les codes du shôjo (sous-genre de manga à destination des jeunes filles), l’autrice nous livre ici une œuvre belle et sensible. Certes destiné d’abord aux adolescent-e-s, ce manga est en fait très universel, et j’en conseille aussi bien – et vivement – la lecture aux adultes. En effet, le regard et les émotions d’adolescentes renouvellent de façon à la fois poignante et rafraîchissante (si l’on peut dire, pour un tel sujet) le récit des conséquences d’une catastrophe nucléaire.

C’est à travers les yeux et la vie d’une bande de copines, lycéennes à Fukushima, que Momochi nous fait toucher du cœur ce que veut dire vivre en zone contaminée, et voir ses perspectives de vie bouleversées par l’invisible menace de la radioactivité.

Si les personnages sont fictifs, leurs émotions comme leur vécu sont directement tirés des témoignages recueillis par l’autrice au cours d’entretiens avec de nombreux jeunes de la région de Fukushima.

Voilà un parfait cadeau antinucléaire à offrir à vos proches sans passer pour "l’écologiste rabat-joie" de service !

Xavier Rabilloud

Reiko Momochi, Éd. Akata, 2014, volumes 1 (184 p.) et 2 (170 p.). À commander sur http://boutique.sortirdunucleaire.org ou en envoyant un chèque avec votre règlement, de 6,95 € pour chaque volume + frais de port (3,50 € pour 1 volume, 5 € pour les deux) au Réseau "Sortir du nucléaire", 9 rue Dumenge, 69317 Lyon Cedex 04.