Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°26

Février 2005

Alternatives

Cuisine solaire

Février 2005




Le soleil au service du développement



Un constat alarmant...

Les forêts du tiers-monde sont peu à peu dévastées par des populations en quête d’une source d’énergie accessible. Ce prélèvement fulgurant induit l’érosion, l’appauvrissement des sols, la désertification... Et surtout, deux milliards et demi d’humains souffrent de malnutrition et de maladie faute de combustible ou d’eau potable. Pourtant, beaucoup ont à portée de main une énergie solaire inépuisable, gratuite, simple à exploiter !

Une idée simple...

Bolivia Inti est une association de type loi 1901 qui œuvre pour le développement de l’énergie solaire au service des familles populaires dans les pays du Sud. Dans un premier temps, l’association a souhaité développer les appareils écologiques de cuisson, notamment les cuiseurs solaires qui sont des outils immédiatement accessibles et efficaces pour préserver l’environnement. Bolivia Inti a conduit 5 campagnes d’action, de 2000 à 2004, en Bolivie, au Chili et au sud du Pérou. En tout, plus de 2500 cuiseurs solaires ont été construits : 77 en 2000, 267 en 2001, 709 en 2002, 740 en 2003 et 800 en 2004.

Une méthode éprouvée...

La méthodologie, mise au point sur trois années d’expérience, repose sur :

- des cuiseurs solaires et poêles à bois économes,

- une semaine de formation pratique, suivie d’une période d’accompagnement de six mois destinée à soutenir l’intégration des habitudes culinaires nouvelles et à en mesurer les conséquences.

L’utilisateur participe au financement de son cuiseur au moyen d’un micro-crédit gratuit de six à dix mois. Le complément est pris en charge par l’association. Cette contribution encourage la réelle utilisation du cuiseur, et les économies réalisées sur les combustibles compensent le coût des remboursements.

Des résultats probants...

Sur la base d’une étude réalisée en 2003, l’impact énergétique et environnemental est attesté par une chute de 83 % de la consommation de bois et de 55 % des besoins en gaz. Cela a pour conséquence, une réduction des émissions de CO2 d’à peu près 900 Kg/cuiseur/an, tous combustibles confondus. Les conséquences sociales sont aussi importantes :

- préservation de la santé,

- meilleure nutrition,

- gains économiques directs (combustibles) et indirects (temps économisé et réinvesti).

Un besoin d’échange des savoir-faire...

Les cuiseurs écologiques, et singulièrement les cuiseurs solaires, trouvent donc tout à fait leur place dans un processus de développement durable, propre et mesurable. Et, condition d’une approche adaptée, ce qui est possible en Bolivie doit aussi pouvoir fonctionner ailleurs... De nombreuses associations de solidarité internationale implantées non seulement dans la région nantaise mais sur toute la France et parfois ailleurs, sont entrées en contact avec nous pour bénéficier de ce savoir-faire. Pour répondre à ce besoin, Bolivia Inti a créé une activité baptisée « Sud Soleil », dont la vocation est double :

- Produire et développer l’information auprès de tous les publics et mettre en commun les expériences.

- Favoriser le développement de projets de terrain.

Sud Soleil se charge aussi de la programmation et de l’animation des stages de formation théorique et des stages de construction.

Véritable lieu d’échanges et de ressources ; Sud Soleil peut vous appuyer et vous conseiller dans la mise en place de vos initiatives ; alors n’hésitez pas à nous appeler !
Fonds de solidarité

Depuis sa création en 2003, le fonds de solidarité “Sortir du nucléaire” a permis de financer :

- Tsampa Equita (aide à l’installation d’une micro centrale hydraulique en Himalaya) : 2000 €

- Enfants Belarus de Tchernobyl : 1 000 €

- Frais d’avocat suite à un blocage d’un transport nucléaire : 1 084 €

- Association peuples agricoles (formation à l’installation de cuiseurs solaires à Madagascar) : 500 €

- Sources & rivières du Limousin (recours juridiques contre la COGEMA / mines d’uranium) : 1 000 € (voir article pages 28-29).

- Bolivia Inti (installation de cuiseurs solaires dans les pays du tiers-monde) : 2 000 €

- Frais d’avocat d’Eugène Riguidel (opposition au transport de plutonium US) : 343 €

- Aide d’urgence de 2000 € à l’association Crilan (près de centre de retraitement de La Hague). Suite à un procès du Crilan contre la COGEMA, la cour d’Appel de Caen avait reconnu en 2003 l’illégalité du stockage de déchets nucléaires étrangers sur le sol français mais avouait son impuissance (faute de sanctions prévues dans la loi). Le Crilan avait alors demandé des dommages et intérêts mais a été déboutée de ses demandes et condamnée à payer 3795 e, en janvier 2005, dans les huit jours sous peine de saisie.

Merci pour votre générosité, qui permettra de financer de nouveaux projets. Envoyez vos dons à : Réseau “Sortir du nucléaire”

9, rue Dumenge - 69317 Lyon Cedex 04. Chèques à l’ordre de “Sortir du nucléaire” - Mention « Fonds de solidarité ».
Vincent DULONG

Contact : SUD SOLEIL - BOLIVIA INTI

1 rue Julien Grolleau - 44200 NANTES

Tél : 02 51 86 04 04

Mail : courrier@sud-soleil.org

http://www.boliviainti.org

Un constat alarmant...

Les forêts du tiers-monde sont peu à peu dévastées par des populations en quête d’une source d’énergie accessible. Ce prélèvement fulgurant induit l’érosion, l’appauvrissement des sols, la désertification... Et surtout, deux milliards et demi d’humains souffrent de malnutrition et de maladie faute de combustible ou d’eau potable. Pourtant, beaucoup ont à portée de main une énergie solaire inépuisable, gratuite, simple à exploiter !

Une idée simple...

Bolivia Inti est une association de type loi 1901 qui œuvre pour le développement de l’énergie solaire au service des familles populaires dans les pays du Sud. Dans un premier temps, l’association a souhaité développer les appareils écologiques de cuisson, notamment les cuiseurs solaires qui sont des outils immédiatement accessibles et efficaces pour préserver l’environnement. Bolivia Inti a conduit 5 campagnes d’action, de 2000 à 2004, en Bolivie, au Chili et au sud du Pérou. En tout, plus de 2500 cuiseurs solaires ont été construits : 77 en 2000, 267 en 2001, 709 en 2002, 740 en 2003 et 800 en 2004.

Une méthode éprouvée...

La méthodologie, mise au point sur trois années d’expérience, repose sur :

- des cuiseurs solaires et poêles à bois économes,

- une semaine de formation pratique, suivie d’une période d’accompagnement de six mois destinée à soutenir l’intégration des habitudes culinaires nouvelles et à en mesurer les conséquences.

L’utilisateur participe au financement de son cuiseur au moyen d’un micro-crédit gratuit de six à dix mois. Le complément est pris en charge par l’association. Cette contribution encourage la réelle utilisation du cuiseur, et les économies réalisées sur les combustibles compensent le coût des remboursements.

Des résultats probants...

Sur la base d’une étude réalisée en 2003, l’impact énergétique et environnemental est attesté par une chute de 83 % de la consommation de bois et de 55 % des besoins en gaz. Cela a pour conséquence, une réduction des émissions de CO2 d’à peu près 900 Kg/cuiseur/an, tous combustibles confondus. Les conséquences sociales sont aussi importantes :

- préservation de la santé,

- meilleure nutrition,

- gains économiques directs (combustibles) et indirects (temps économisé et réinvesti).

Un besoin d’échange des savoir-faire...

Les cuiseurs écologiques, et singulièrement les cuiseurs solaires, trouvent donc tout à fait leur place dans un processus de développement durable, propre et mesurable. Et, condition d’une approche adaptée, ce qui est possible en Bolivie doit aussi pouvoir fonctionner ailleurs... De nombreuses associations de solidarité internationale implantées non seulement dans la région nantaise mais sur toute la France et parfois ailleurs, sont entrées en contact avec nous pour bénéficier de ce savoir-faire. Pour répondre à ce besoin, Bolivia Inti a créé une activité baptisée « Sud Soleil », dont la vocation est double :

- Produire et développer l’information auprès de tous les publics et mettre en commun les expériences.

- Favoriser le développement de projets de terrain.

Sud Soleil se charge aussi de la programmation et de l’animation des stages de formation théorique et des stages de construction.

Véritable lieu d’échanges et de ressources ; Sud Soleil peut vous appuyer et vous conseiller dans la mise en place de vos initiatives ; alors n’hésitez pas à nous appeler !
Fonds de solidarité

Depuis sa création en 2003, le fonds de solidarité “Sortir du nucléaire” a permis de financer :

- Tsampa Equita (aide à l’installation d’une micro centrale hydraulique en Himalaya) : 2000 €

- Enfants Belarus de Tchernobyl : 1 000 €

- Frais d’avocat suite à un blocage d’un transport nucléaire : 1 084 €

- Association peuples agricoles (formation à l’installation de cuiseurs solaires à Madagascar) : 500 €

- Sources & rivières du Limousin (recours juridiques contre la COGEMA / mines d’uranium) : 1 000 € (voir article pages 28-29).

- Bolivia Inti (installation de cuiseurs solaires dans les pays du tiers-monde) : 2 000 €

- Frais d’avocat d’Eugène Riguidel (opposition au transport de plutonium US) : 343 €

- Aide d’urgence de 2000 € à l’association Crilan (près de centre de retraitement de La Hague). Suite à un procès du Crilan contre la COGEMA, la cour d’Appel de Caen avait reconnu en 2003 l’illégalité du stockage de déchets nucléaires étrangers sur le sol français mais avouait son impuissance (faute de sanctions prévues dans la loi). Le Crilan avait alors demandé des dommages et intérêts mais a été déboutée de ses demandes et condamnée à payer 3795 e, en janvier 2005, dans les huit jours sous peine de saisie.

Merci pour votre générosité, qui permettra de financer de nouveaux projets. Envoyez vos dons à : Réseau “Sortir du nucléaire”

9, rue Dumenge - 69317 Lyon Cedex 04. Chèques à l’ordre de “Sortir du nucléaire” - Mention « Fonds de solidarité ».
Vincent DULONG

Contact : SUD SOLEIL - BOLIVIA INTI

1 rue Julien Grolleau - 44200 NANTES

Tél : 02 51 86 04 04

Mail : courrier@sud-soleil.org

http://www.boliviainti.org



Thèmes
Energies renouvelables