Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Juriblog
Le blog des actions en justice du Réseau "Sortir du nucléaire"

Découverte d’un sac de déchets contaminés


En cours / Installation : Cruas


Le 6 novembre 2015, lors des contrôles radiologiques systématiques avant la sortie du site, les techniciens de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse détectent de la radioactivité sur une benne de déchets conventionnels. Des contrôles complémentaires ont permis de détecter que des éléments présents dans cette benne étaient contaminés. Le Réseau "Sortir du nucléaire" a déposé une citation directe à l’encontre d’EDF.

 

La centrale nucléaire de Cruas-Meysse © EDF


Le site nucléaire de Cruas-Meysse

Le site de Cruas-Meysse abrite la centrale nucléaire exploitée par EDF dans le département de l’Ardèche, sur le territoire des communes de Cruas et de Meysse.

Cette centrale nucléaire est constituée de 4 réacteurs à eau sous pression d’une puissance de 900 Mwe chacun. Les réacteurs n° 1 et 2 constituent l’installation nucléaire de base (INB) n° 111, les réacteurs n°3 et 4 constituent l’installation nucléaire de base (INB) n° 112.

Dans son appréciation 2015, l’ASN considère que les performances en matière de sûreté nucléaire de cette centrale sont en retrait par rapport à l’appréciation générale des performances que l’ASN porte sur EDF. L’ ASN relève que, depuis 2014, la rigueur d’exploitation de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse est insuffisante et que l’année 2015 a été marquée par une fragilité sur le respect des spécifications techniques et la rigueur d’exploitation. Dans un contexte de maintenance très chargé, la centrale nucléaire de Cruas-Meysse continue à présenter en 2015 des faiblesses sur la fiabilisation des activités de maintenance. En matière de protection de l’environnement, l’ASN considère que la centrale nucléaire de Cruas-Meysse reste en retrait par rapport à l’appréciation générale portée sur EDF. En matière de radioprotection, l’année 2015 est dans la continuité des années précédentes, avec une dosimétrie qui est maîtrisée, mais des difficultés à obtenir des niveaux satisfaisants de propreté radiologique lors des arrêts de réacteur et un défaut de maîtrise des accès aux zones présentant de forts enjeux dosimétriques. Du point de vue de l’hygiène et sécurité au travail, l’ASN constate que les résultats en matière d’accidents du travail demeurent insuffisants et, pour la troisième année consécutive, le site se retrouve en retrait du parc nucléaire d’EDF avec un taux de fréquence d’accident médiocre même s’il n’y a pas eu d’accident grave à déplorer en 2015.

Un nouveau problème de gestion des déchets contaminés sur un site nucléaire

Le 6 novembre 2015, lors des contrôles radiologiques systématiques avant la sortie du site, les techniciens de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse détectent de la radioactivité sur une benne de déchets conventionnels. Des contrôles complémentaires ont permis de détecter que des éléments présents dans cette benne étaient contaminés.

Le 10 novembre, des investigations permettent d’identifier qu’un sac contenant des combinaisons papier et des surbottes issues de la zone nucléaire est présent dans la benne alors qu’il n’aurait pas dû être orienté vers cette filière de déchets. Le sac concerné a été pris en charge et réorienté vers le bâtiment de conditionnement des déchets radioactifs.

Le 16 novembre 2015, la direction de la centrale EDF de Cruas-Meysse a déclaré cet événement environnement à l’ASN.

Cet incident a été constaté alors que, quelques jours avant, l’ASN réalisait une inspection sur le site portant sur la gestion des déchets nucléaires et conventionnels. Au cours de cette inspection, l’ASN a principalement contrôlé la mise en œuvre du plan d’action mis en place par le CNPE de Cruas-Meysse en 2015 pour retrouver la maîtrise de la gestion des déchets sur ses installations, notamment à la suite de différents écarts relevés par l’ASN en 2013 et 2014 et de la déclaration de plusieurs évènements significatifs pour l’environnement. EDF semble donc être coutumière de la mauvaise gestion de ses déchets sur le site de Cruas-Meysse.

Le 11 septembre 2013, le Tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse avait déjà condamné EDF pour des faits similaires à la centrale nucléaire du Bugey suite à un déchargement de gravats radioactifs dans une carrière.

Le 11 mai 2016, le Réseau "Sortir du nucléaire" a donc déposé une citation directe à l’encontre d’EDF et du directeur de la centrale pour leur mauvaise gestion des déchets radioactifs sur le site de Cruas.

 

Téléchargez notre citation directe
PDF - 186.5 ko
Déchets Cruas - Citation directe 11/05/16

Le site nucléaire de Cruas-Meysse

Le site de Cruas-Meysse abrite la centrale nucléaire exploitée par EDF dans le département de l’Ardèche, sur le territoire des communes de Cruas et de Meysse.

Cette centrale nucléaire est constituée de 4 réacteurs à eau sous pression d’une puissance de 900 Mwe chacun. Les réacteurs n° 1 et 2 constituent l’installation nucléaire de base (INB) n° 111, les réacteurs n°3 et 4 constituent l’installation nucléaire de base (INB) n° 112.

Dans son appréciation 2015, l’ASN considère que les performances en matière de sûreté nucléaire de cette centrale sont en retrait par rapport à l’appréciation générale des performances que l’ASN porte sur EDF. L’ ASN relève que, depuis 2014, la rigueur d’exploitation de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse est insuffisante et que l’année 2015 a été marquée par une fragilité sur le respect des spécifications techniques et la rigueur d’exploitation. Dans un contexte de maintenance très chargé, la centrale nucléaire de Cruas-Meysse continue à présenter en 2015 des faiblesses sur la fiabilisation des activités de maintenance. En matière de protection de l’environnement, l’ASN considère que la centrale nucléaire de Cruas-Meysse reste en retrait par rapport à l’appréciation générale portée sur EDF. En matière de radioprotection, l’année 2015 est dans la continuité des années précédentes, avec une dosimétrie qui est maîtrisée, mais des difficultés à obtenir des niveaux satisfaisants de propreté radiologique lors des arrêts de réacteur et un défaut de maîtrise des accès aux zones présentant de forts enjeux dosimétriques. Du point de vue de l’hygiène et sécurité au travail, l’ASN constate que les résultats en matière d’accidents du travail demeurent insuffisants et, pour la troisième année consécutive, le site se retrouve en retrait du parc nucléaire d’EDF avec un taux de fréquence d’accident médiocre même s’il n’y a pas eu d’accident grave à déplorer en 2015.

Un nouveau problème de gestion des déchets contaminés sur un site nucléaire

Le 6 novembre 2015, lors des contrôles radiologiques systématiques avant la sortie du site, les techniciens de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse détectent de la radioactivité sur une benne de déchets conventionnels. Des contrôles complémentaires ont permis de détecter que des éléments présents dans cette benne étaient contaminés.

Le 10 novembre, des investigations permettent d’identifier qu’un sac contenant des combinaisons papier et des surbottes issues de la zone nucléaire est présent dans la benne alors qu’il n’aurait pas dû être orienté vers cette filière de déchets. Le sac concerné a été pris en charge et réorienté vers le bâtiment de conditionnement des déchets radioactifs.

Le 16 novembre 2015, la direction de la centrale EDF de Cruas-Meysse a déclaré cet événement environnement à l’ASN.

Cet incident a été constaté alors que, quelques jours avant, l’ASN réalisait une inspection sur le site portant sur la gestion des déchets nucléaires et conventionnels. Au cours de cette inspection, l’ASN a principalement contrôlé la mise en œuvre du plan d’action mis en place par le CNPE de Cruas-Meysse en 2015 pour retrouver la maîtrise de la gestion des déchets sur ses installations, notamment à la suite de différents écarts relevés par l’ASN en 2013 et 2014 et de la déclaration de plusieurs évènements significatifs pour l’environnement. EDF semble donc être coutumière de la mauvaise gestion de ses déchets sur le site de Cruas-Meysse.

Le 11 septembre 2013, le Tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse avait déjà condamné EDF pour des faits similaires à la centrale nucléaire du Bugey suite à un déchargement de gravats radioactifs dans une carrière.

Le 11 mai 2016, le Réseau "Sortir du nucléaire" a donc déposé une citation directe à l’encontre d’EDF et du directeur de la centrale pour leur mauvaise gestion des déchets radioactifs sur le site de Cruas.

 

Téléchargez notre citation directe
PDF - 186.5 ko
Déchets Cruas - Citation directe 11/05/16




Thèmes
Déchets radioactifs Cruas