Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°45

Avril 2010

Editorial

Contre le nucléaire, continuons à agir ensemble !

Avril 2010




Cet hiver, de sérieuses turbulences ont secoué notre fédération. Suite à un mouvement social, 11 des 13 salariés du Réseau se sont mis en grève. Les administrateurs de l’association se sont divisés sur la gestion de ce conflit : pendant un mois, la situation est restée bloquée.

Les 6 et 7 février, l’Assemblée générale a décidé à une large majorité de révoquer l’ensemble des administrateurs, et d’élire, pour un mandat provisoire, un Conseil d’administration renouvelé. Notre première action a été d’apporter sans délai des réponses aux revendications des salariés. Depuis le 8 février, toute l’équipe travaille à nouveau d’arrache-pied contre le lobby nucléaire, et pour renforcer votre réseau antinucléaire.

Début mars, des administrateurs révoqués ont écrit un texte pour
mettre en cause le déroulement de l’AG et faire croire que le Réseau se détournerait de son engagement anti-nucléaire ! Suite à un piratage des listes mails du Réseau, ce texte a été diffusé largement à nos donateurs et sympathisants, ainsi qu’aux médias - alors même que le Réseau traverse une période très délicate au niveau financier.

A quoi bon ces polémiques vaines et démobilisatrices ? Réservons nos forces à la lutte contre le lobby nucléaire ! Lui seul sortirait gagnant d’un affaiblissement du mouvement antinucléaire français. Vous le constaterez au fil de ce numéro, nous bataillons sur tous les fronts pour atteindre l’objectif qui nous rassemble : un monde sans nucléaire !

Autour du 26 avril, le Chernobyl Day va être l’occasion de nombreuses actions en France et à l’étranger (p. 3 à 5). Nous nous engageons pour l’obtention d’une Convention d’élimination des armes nucléaires (p. 16). Début mars, à la veille d’une foire promotionnelle de l’industrie nucléaire française, nous avons rendu publics des documents confidentiels d’EDF, qui démontrent que l’EPR présente un sérieux risque d’accident majeur. Ces informations ont été largement relayées dans les médias et ont suscité des réactions au plus haut niveau ! (p. 7 et 8) Nous dénonçons le "débat public" bidon sur le projet de réacteur EPR à Penly, et nous organisons des actions lors des réunions publiques.

Nous devons tirer les leçons de nos récentes difficultés internes, pour faire évoluer le fonctionnement de la fédération. Depuis 12 ans, le Réseau a grandi. Il a multiplié le nombre de ses actions et la masse de travail qui repose sur des salariés et des bénévoles très sollicités. Comment mener nos projets avec nos forces associatives limitées ? Comment adapter notre fonctionnement pour faire cohabiter des groupes très différents ? Notre prochaine AG des 19 et 20 juin permettra d’aborder ces enjeux importants.

Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre cette aventure fédératrice unique qu’est le Réseau "Sortir du nucléaire" : rassembler un maximum de groupes, de citoyens, de sensibilités, de luttes… pour sortir du nucléaire au plus vite !

Très cordialement,
Nous mettons à votre disposition l’ensemble des documents de l’AG, comme chaque année, ainsi que des réponses aux questions les plus fréquemment posées sur nos récentes difficultés internes. Consultez ces documents sur le site : www.sortirdunucleaire.org/info/
Ou cochez la case pour les recevoir sur le coupon-réponse joint à cette revue.
Les administrateurs bénévoles du Réseau "Sortir du nucléaire"

Cet hiver, de sérieuses turbulences ont secoué notre fédération. Suite à un mouvement social, 11 des 13 salariés du Réseau se sont mis en grève. Les administrateurs de l’association se sont divisés sur la gestion de ce conflit : pendant un mois, la situation est restée bloquée.

Les 6 et 7 février, l’Assemblée générale a décidé à une large majorité de révoquer l’ensemble des administrateurs, et d’élire, pour un mandat provisoire, un Conseil d’administration renouvelé. Notre première action a été d’apporter sans délai des réponses aux revendications des salariés. Depuis le 8 février, toute l’équipe travaille à nouveau d’arrache-pied contre le lobby nucléaire, et pour renforcer votre réseau antinucléaire.

Début mars, des administrateurs révoqués ont écrit un texte pour
mettre en cause le déroulement de l’AG et faire croire que le Réseau se détournerait de son engagement anti-nucléaire ! Suite à un piratage des listes mails du Réseau, ce texte a été diffusé largement à nos donateurs et sympathisants, ainsi qu’aux médias - alors même que le Réseau traverse une période très délicate au niveau financier.

A quoi bon ces polémiques vaines et démobilisatrices ? Réservons nos forces à la lutte contre le lobby nucléaire ! Lui seul sortirait gagnant d’un affaiblissement du mouvement antinucléaire français. Vous le constaterez au fil de ce numéro, nous bataillons sur tous les fronts pour atteindre l’objectif qui nous rassemble : un monde sans nucléaire !

Autour du 26 avril, le Chernobyl Day va être l’occasion de nombreuses actions en France et à l’étranger (p. 3 à 5). Nous nous engageons pour l’obtention d’une Convention d’élimination des armes nucléaires (p. 16). Début mars, à la veille d’une foire promotionnelle de l’industrie nucléaire française, nous avons rendu publics des documents confidentiels d’EDF, qui démontrent que l’EPR présente un sérieux risque d’accident majeur. Ces informations ont été largement relayées dans les médias et ont suscité des réactions au plus haut niveau ! (p. 7 et 8) Nous dénonçons le "débat public" bidon sur le projet de réacteur EPR à Penly, et nous organisons des actions lors des réunions publiques.

Nous devons tirer les leçons de nos récentes difficultés internes, pour faire évoluer le fonctionnement de la fédération. Depuis 12 ans, le Réseau a grandi. Il a multiplié le nombre de ses actions et la masse de travail qui repose sur des salariés et des bénévoles très sollicités. Comment mener nos projets avec nos forces associatives limitées ? Comment adapter notre fonctionnement pour faire cohabiter des groupes très différents ? Notre prochaine AG des 19 et 20 juin permettra d’aborder ces enjeux importants.

Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre cette aventure fédératrice unique qu’est le Réseau "Sortir du nucléaire" : rassembler un maximum de groupes, de citoyens, de sensibilités, de luttes… pour sortir du nucléaire au plus vite !

Très cordialement,
Nous mettons à votre disposition l’ensemble des documents de l’AG, comme chaque année, ainsi que des réponses aux questions les plus fréquemment posées sur nos récentes difficultés internes. Consultez ces documents sur le site : www.sortirdunucleaire.org/info/
Ou cochez la case pour les recevoir sur le coupon-réponse joint à cette revue.
Les administrateurs bénévoles du Réseau "Sortir du nucléaire"