Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Contamination au tritium

L’industrie nucléaire rejette des millions de milliards de becquerels de tritium dans l’eau et dans l’air : « Plus on produit d’électricité, plus on produit du tritium. C’est pourquoi depuis plusieurs années, la production de tritium est proche de la limite annuelle réglementaire » a déclaré EDF en 2006, à propos de ses réacteurs nucléaires. Le tritium étant difficile à contenir, des pollutions accidentelles se produisent également.

Image / illustration
Saint Maur - Bondoufle
En novembre 2010, le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) de Valduc a connu un événement grave ayant entraîné une contamination au tritium de plusieurs salariés de la société 2M Process à Saint-Maur-des-Fossés, ainsi que de riverains et de (...)
Golfech (Tarn-et-Garonne)
Présence de Tritium aux alentours de la centrale de Golfech Les Amis de la Terre Midi Pyrénées et Stop Golfech viennent de démontrer la présence de tritium et de carbone 14 dans des plantes aquatiques en aval de Golfech. > Voir les mesures > Voir l’évolutions des mesures ces 10 dernières années (...)
Flamanville va rejeter plus de tritium radiodactif
17 02 2010 - Ouest France L’autorité de sûreté nucléaire (ASN) va augmenter les rejets en tritium de la centrale nucléaire. Quatre associations de protection de l’environnement tentent de s’y opposer. Le tritium, élément radioactif, est dans la ligne de mire de quatre associations : l’Acro (Association (...)
Pollution au tritium des eaux souterraines sous la centrale
Le 4 janvier 2012, un prélèvement réalisé dans les eaux souterraines a révélé une activité volumique en tritium de 540 Bq/l. Une instruction a été ouverte.
Importante fuite de tritium à la centrale
Le 15 octobre 2012, une fuite de tritium a été découverte sur le site du Bugey. Une nouvelle audience concernant le directeur de la centrale a eu lieu le 2 décembre 2015. La décision a été rendue le 3 février 2016.
Bugey - 2e importante fuite de tritium à la centrale
Communiqué de presse de Sdn Bugey du 20 janvier 2015 Suite à la nouvelle fuite de tritium à Bugey et l’annonce de la prolongation de Bugey 5 jusqu’en 2022 Un communiqué du CNPE (en date du 9 janvier) révèle l’existence d’une nouvelle fuite de tritium dans les eaux souterraines du site de Bugey. (...)
Fuite de tritium à la centrale
Le 10 septembre 2014, le Tribunal de police de Dieppe a reconnu EDF coupable de ce déversement radioactif dans l’environnement.
Fuite de tritium dans l’environnement
Le 6 août 2013, une fuite de tritium a été constatée à la centrale nucléaire du Tricastin. Cette affaire sera examinée par le Tribunal correctionnel de Valence le 24 novembre 2016.
Image / illustration
Qu’est-ce que le tritium ? Documents
Le tritium, forme radioactive de l’hydrogène, est un élément gazeux ou liquide. Très difficilement confinable, il traverse les métaux et le béton. L’industrie nucléaire a longtemps considéré cet élément radioactif comme inoffensif, mais des études récentes montrent que la toxicité du tritium a été (...)
Image / illustration
Nos communiqués de presse sur la contamination au tritium
Reportages
Du tritium venant du CEA pollue gravement des zones habitées de Saint-Maur-des-Fossés et à Bondoufle. 30 juin 2011 : Emission France Inter - Là-bas si j’y suis - Contamination radioactive à Saint-Maur-des-Fossés. http://videos.sortirdunucleaire.org/IMG/mp3/20110630-FranceInter-labassijysuis-contam

L’industrie nucléaire rejette des millions de milliards de becquerels de tritium dans l’eau et dans l’air : « Plus on produit d’électricité, plus on produit du tritium. C’est pourquoi depuis plusieurs années, la production de tritium est proche de la limite annuelle réglementaire » a déclaré EDF en 2006, à propos de ses réacteurs nucléaires. Le tritium étant difficile à contenir, des pollutions accidentelles se produisent également.


Thèmes
Nucléaire et santé Pollution radioactive