Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°64

Février 2015

Gestion de l’association

Comment vos dons servent à l’action !

Février 2015




En 2014, si "la santé financière d’Areva, c’est Tchernobyl !" [1], grâce au soutien de nos sympathisants, le Réseau "Sortir du nucléaire" poursuit son action, en toute transparence. En ce début d’année, en retour de la confiance que vous nous avez accordée, nous souhaitons vous rendre compte directement de l’utilisation que nous avons faite de vos dons au cours de cette période de lutte. [2]



Pourquoi ? Parce que vous, lecteurs et lectrices, sympathisant-e-s, militant-e-s, vous avez permis d’innombrables actions et plusieurs avancées concrètes. Vous nous avez donné les moyens de mener notre combat tout au long de l’année 2014 !

Un bilan 100 % positif !

Avec un budget d’environ 1045000€ pour notre exercice comptable 2013/2014, le Réseau "Sortir du nucléaire" a investi 100% de son énergie pour la sortie du nucléaire.

Grâce à nos efforts en termes de réduction des coûts, nous sommes passés d’un déficit d’environ 50000€ en 2013 à un bénéfice comptable de 50000€ - qui va servir à financer de prochaines actions. Le soutien des sympathisant-e-s a permis au Réseau de mener à bien les campagnes que nous avions planifiées pour cette année, mais aussi de lutter en réagissant au fil des actualités politiques et juridiques.

Dépenses 2014, des économies au service des campagnes

Les dépenses réalisées pour la période allant de septembre 2013 à août 2014 sont en net recul par rapport à l’exercice comptable précédent. Avec un montant global d’un peu plus de 993000€, la baisse est de 9 %. Loin de signifier une baisse de nos activités, cela se traduit principalement par une réduction ciblée des envois de documents imprimés (notamment de notre revue). Ces économies ont permis l’envoi de notre campagne "Nucléaire, stop au rafistolage !" à 40000 personnes tout en restant dans nos prévisions de dépenses à la baisse.

Le graphique suivant présente l’ensemble des dépenses de l’association pour l’exercice comptable clôturé au 31 août 2014, intégrant les achats de matériel pour les campagnes et la boutique militante, les subventions allouées aux groupes locaux, mais aussi les salaires de l’équipe permanente, les frais de déplacements, les frais de collecte, répartis en fonction des thématiques de notre action globale.

La part "vie associative et fonctionnement", totalisant 48 % des dépenses, comprend l’ensemble des dépenses indispensables à la vie de notre fédération. Il s’agit des frais relatifs à la gestion (comptabilité et administratif), à la coordination, aux locaux, au secrétariat, à l’assemblée générale, aux diverses réunions en France et en Europe, déplacements des bénévoles, du Conseil d’administration et des salariés, tous ces postes de dépenses étant directement liés à l’activité du Réseau "Sortir du nucléaire". Cette part de nos dépenses a baissé de plus de 18% par rapport à l’an dernier, grâce à une politique volontariste d’optimisation et réduction de ces coûts à laquelle tous les permanents (bénévoles et salariés) ont activement contribué.

La part "collecte de dons" est faible (4%), au regard des difficultés financières du secteur associatif. Nous souhaitons que la plus grande part possible du budget contribue directement à nos différents modes d’action. Aussi nous espérons pouvoir continuer à compter sur votre générosité sans pour autant consacrer une part trop importante de nos ressources à la collecte de dons.

La conséquence des économies réalisées se traduit par une amélioration des ressources disponibles, pour préparer d’ores et déjà nos campagnes nationales et locales engagées depuis septembre 2014 !

Ressources 2014, un soutien financier présent et indispensable !

Vous avez été à nos côtés tout au long de l’année pour soutenir nos actions et campagnes. Nos ressources pour la période allant de septembre 2013 à août 2014 sont en progression de 0,25% par rapport à l’exercice précédent, atteignant un montant global d’un peu plus de 1045000€.

Ce montant, s’il peut paraître important, ne permet pourtant pas de mettre en œuvre la totalité des projets et actions envisagés par les groupes et les militant-e-s de la fédération. Le soutien des donateurs est crucial pour renforcer nos actions et notre impact sur le terrain et sur la politique énergétique.

Le graphique suivant présente la répartition des ressources 2014 du Réseau, pour l’exercice comptable 2013/2014. Il illustre notamment la faible part commerciale dans les ressources du Réseau (8 %) qui comprend la diffusion de matériel et les abonnements à notre revue.

Le soutien de nos sympathisant-e-s demeure donc notre seul moyen de lutter, en même temps que la garantie de notre totale liberté d’action et de parole. En effet, avec plus de 88 % du budget obtenu grâce aux dons, le Réseau dépend entièrement des dons des particuliers qui soutiennent et participent à notre lutte contre l’atome.

Un budget prévisionnel riche en campagnes et projets pour 2015

Le bilan à peine clôturé, il nous faut bien sûr envisager les projets et les objectifs futurs, à très court terme !

Les économies réalisées sur l’exercice passé ne sont pas vaines, car le budget prévisionnel voté par le Conseil d’administration, et qui à l’heure où nous écrivons, n’inclut évidemment pas encore les campagnes qui seront décidées lors de notre Assemblée Générale des 31 janvier et 1er février 2015, s’annonce chargé, et représente une augmentation de nos dépenses de plus de 7% par rapport à 2013/2014.

Un budget prévisionnel envisagé à 1052000€, soit — les coûts ayant été optimisés cette année — plus de 7 % de hausse de nos dépenses au service de la lutte. Actions locales, campagnes nationales, actions juridiques, sensibilisation grand public, en 2015 nous allons peser sur tous nos leviers d’action ! L’équipe salariée (dont l’effectif est inchangé), les groupes, les militant-e-s et les administrateurs bénévoles portent de concert une montagne de projets.

Mener des campagnes nationales

Avec plus de 100000€ (10 %) dédiés directement au financement des campagnes nationales contre le lobby nucléaire, le budget prévisionnel monte d’un cran les efforts en termes de mobilisation et de sensibilisation ! Vous trouverez sur notre site toutes les informations sur les campagnes en cours !

Soutenir les actions locales

En passant de 30000 à 40000€ dédiés au soutien des groupes et collectifs du Réseau "Sortir du nucléaire" ou associations amies, le budget des soutiens aux groupes augmente de plus de 30 %.

Poursuivre en justice les pollueurs nucléaires

Avec plus de dix victoires en justice désormais à son actif, le Réseau poursuit en 2014/2015 son combat pour faire condamner les pollutions et infractions des exploitants nucléaires et mettre fin à leur impunité. Plus de 30000€ sont dédiés aux frais juridiques, sans compter tout le travail de notre juriste et du comité juridique pour mener à bien les dossiers avec les collectifs locaux. Rendez-vous sur le Juriblog pour en savoir plus sur nos actions en cours : http://www.sortirdunucleaire.org/Juriblog

Informer et mobiliser, avec la revue et la boutique

Selon nos estimations, environ 11 % du budget prévisionnel seront dédiés à la diffusion du matériel et de notre revue trimestrielle. Ce sont des supports militants indispensables à la diffusion du message antinucléaire que porte le Réseau !

Ces activités ne sont pas destinées à générer une marge commerciale ni à faire du bénéfice : nous pratiquons des offres d’abonnements les plus basses possibles, et des tarifs très abordables pour le matériel militant. L’important, c’est la diffusion large des idées antinucléaires !

En conclusion

L’année 2015 s’annonce chargée, du point de vue de l’utilisation des ressources financières de l’association, autant que du point de vue des enjeux politiques et citoyens. Rafistolage des réacteurs, enfouissement des déchets nucléaires, lobbying d’Areva & co en vue du sommet international sur le climat... nous devons rester mobilisés... pour mobiliser largement et mettre des bâtons dans les rouages du nucléaire, pour en sortir rapidement !

Merci à toutes et tous pour votre soutien, votre confiance, vos dons et surtout votre implication à nos côtés dans la lutte pour une France sans nucléaire !

Baptiste Coll Responsable de la gestion et de la collecte de fonds


Notes

[1Voir notre récent article en ligne : http://www.sortirdunucleaire.org/ La-sante-financiere-d-Areva-C-est-Tchernobyl

[2L’exercice comptable du Réseau court de septembre à août, c’est cette période que nous analysons ici. Vous pouvez consulter librement tous nos rapports financiers complets sur notre site web.

Pourquoi ? Parce que vous, lecteurs et lectrices, sympathisant-e-s, militant-e-s, vous avez permis d’innombrables actions et plusieurs avancées concrètes. Vous nous avez donné les moyens de mener notre combat tout au long de l’année 2014 !

Un bilan 100 % positif !

Avec un budget d’environ 1045000€ pour notre exercice comptable 2013/2014, le Réseau "Sortir du nucléaire" a investi 100% de son énergie pour la sortie du nucléaire.

Grâce à nos efforts en termes de réduction des coûts, nous sommes passés d’un déficit d’environ 50000€ en 2013 à un bénéfice comptable de 50000€ - qui va servir à financer de prochaines actions. Le soutien des sympathisant-e-s a permis au Réseau de mener à bien les campagnes que nous avions planifiées pour cette année, mais aussi de lutter en réagissant au fil des actualités politiques et juridiques.

Dépenses 2014, des économies au service des campagnes

Les dépenses réalisées pour la période allant de septembre 2013 à août 2014 sont en net recul par rapport à l’exercice comptable précédent. Avec un montant global d’un peu plus de 993000€, la baisse est de 9 %. Loin de signifier une baisse de nos activités, cela se traduit principalement par une réduction ciblée des envois de documents imprimés (notamment de notre revue). Ces économies ont permis l’envoi de notre campagne "Nucléaire, stop au rafistolage !" à 40000 personnes tout en restant dans nos prévisions de dépenses à la baisse.

Le graphique suivant présente l’ensemble des dépenses de l’association pour l’exercice comptable clôturé au 31 août 2014, intégrant les achats de matériel pour les campagnes et la boutique militante, les subventions allouées aux groupes locaux, mais aussi les salaires de l’équipe permanente, les frais de déplacements, les frais de collecte, répartis en fonction des thématiques de notre action globale.

La part "vie associative et fonctionnement", totalisant 48 % des dépenses, comprend l’ensemble des dépenses indispensables à la vie de notre fédération. Il s’agit des frais relatifs à la gestion (comptabilité et administratif), à la coordination, aux locaux, au secrétariat, à l’assemblée générale, aux diverses réunions en France et en Europe, déplacements des bénévoles, du Conseil d’administration et des salariés, tous ces postes de dépenses étant directement liés à l’activité du Réseau "Sortir du nucléaire". Cette part de nos dépenses a baissé de plus de 18% par rapport à l’an dernier, grâce à une politique volontariste d’optimisation et réduction de ces coûts à laquelle tous les permanents (bénévoles et salariés) ont activement contribué.

La part "collecte de dons" est faible (4%), au regard des difficultés financières du secteur associatif. Nous souhaitons que la plus grande part possible du budget contribue directement à nos différents modes d’action. Aussi nous espérons pouvoir continuer à compter sur votre générosité sans pour autant consacrer une part trop importante de nos ressources à la collecte de dons.

La conséquence des économies réalisées se traduit par une amélioration des ressources disponibles, pour préparer d’ores et déjà nos campagnes nationales et locales engagées depuis septembre 2014 !

Ressources 2014, un soutien financier présent et indispensable !

Vous avez été à nos côtés tout au long de l’année pour soutenir nos actions et campagnes. Nos ressources pour la période allant de septembre 2013 à août 2014 sont en progression de 0,25% par rapport à l’exercice précédent, atteignant un montant global d’un peu plus de 1045000€.

Ce montant, s’il peut paraître important, ne permet pourtant pas de mettre en œuvre la totalité des projets et actions envisagés par les groupes et les militant-e-s de la fédération. Le soutien des donateurs est crucial pour renforcer nos actions et notre impact sur le terrain et sur la politique énergétique.

Le graphique suivant présente la répartition des ressources 2014 du Réseau, pour l’exercice comptable 2013/2014. Il illustre notamment la faible part commerciale dans les ressources du Réseau (8 %) qui comprend la diffusion de matériel et les abonnements à notre revue.

Le soutien de nos sympathisant-e-s demeure donc notre seul moyen de lutter, en même temps que la garantie de notre totale liberté d’action et de parole. En effet, avec plus de 88 % du budget obtenu grâce aux dons, le Réseau dépend entièrement des dons des particuliers qui soutiennent et participent à notre lutte contre l’atome.

Un budget prévisionnel riche en campagnes et projets pour 2015

Le bilan à peine clôturé, il nous faut bien sûr envisager les projets et les objectifs futurs, à très court terme !

Les économies réalisées sur l’exercice passé ne sont pas vaines, car le budget prévisionnel voté par le Conseil d’administration, et qui à l’heure où nous écrivons, n’inclut évidemment pas encore les campagnes qui seront décidées lors de notre Assemblée Générale des 31 janvier et 1er février 2015, s’annonce chargé, et représente une augmentation de nos dépenses de plus de 7% par rapport à 2013/2014.

Un budget prévisionnel envisagé à 1052000€, soit — les coûts ayant été optimisés cette année — plus de 7 % de hausse de nos dépenses au service de la lutte. Actions locales, campagnes nationales, actions juridiques, sensibilisation grand public, en 2015 nous allons peser sur tous nos leviers d’action ! L’équipe salariée (dont l’effectif est inchangé), les groupes, les militant-e-s et les administrateurs bénévoles portent de concert une montagne de projets.

Mener des campagnes nationales

Avec plus de 100000€ (10 %) dédiés directement au financement des campagnes nationales contre le lobby nucléaire, le budget prévisionnel monte d’un cran les efforts en termes de mobilisation et de sensibilisation ! Vous trouverez sur notre site toutes les informations sur les campagnes en cours !

Soutenir les actions locales

En passant de 30000 à 40000€ dédiés au soutien des groupes et collectifs du Réseau "Sortir du nucléaire" ou associations amies, le budget des soutiens aux groupes augmente de plus de 30 %.

Poursuivre en justice les pollueurs nucléaires

Avec plus de dix victoires en justice désormais à son actif, le Réseau poursuit en 2014/2015 son combat pour faire condamner les pollutions et infractions des exploitants nucléaires et mettre fin à leur impunité. Plus de 30000€ sont dédiés aux frais juridiques, sans compter tout le travail de notre juriste et du comité juridique pour mener à bien les dossiers avec les collectifs locaux. Rendez-vous sur le Juriblog pour en savoir plus sur nos actions en cours : http://www.sortirdunucleaire.org/Juriblog

Informer et mobiliser, avec la revue et la boutique

Selon nos estimations, environ 11 % du budget prévisionnel seront dédiés à la diffusion du matériel et de notre revue trimestrielle. Ce sont des supports militants indispensables à la diffusion du message antinucléaire que porte le Réseau !

Ces activités ne sont pas destinées à générer une marge commerciale ni à faire du bénéfice : nous pratiquons des offres d’abonnements les plus basses possibles, et des tarifs très abordables pour le matériel militant. L’important, c’est la diffusion large des idées antinucléaires !

En conclusion

L’année 2015 s’annonce chargée, du point de vue de l’utilisation des ressources financières de l’association, autant que du point de vue des enjeux politiques et citoyens. Rafistolage des réacteurs, enfouissement des déchets nucléaires, lobbying d’Areva & co en vue du sommet international sur le climat... nous devons rester mobilisés... pour mobiliser largement et mettre des bâtons dans les rouages du nucléaire, pour en sortir rapidement !

Merci à toutes et tous pour votre soutien, votre confiance, vos dons et surtout votre implication à nos côtés dans la lutte pour une France sans nucléaire !

Baptiste Coll Responsable de la gestion et de la collecte de fonds



Thèmes
Luttes et actions