Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Informations internes

Clarification importante du CA sur la liste mail [RESEAU SDN] (16 janvier 2014)

10 février 2014 |




Bonjour,

Par ce message, nous tenons à vous transmettre une mise au point importante concernant la liste mail [RESEAU SDN] (reseau.sdn@ml.free.fr) :

 cette liste n’est pas gérée par le Réseau "Sortir du nucléaire" et a été créée sans l’accord du Conseil d’administration (seules les listes se terminant par "@sortirdunucleaire.org" sont des listes officielles du Réseau) ;

 les propos mensongers et diffamatoires tenus sur cette liste ne peuvent en aucune façon engager la responsabilité du conseil d’administration du Réseau et ne sont donc en aucune manière le reflet du fonctionnement et des actions du Réseau ;

 les animateurs et administrateurs de cette liste [RESEAU SDN] refusent de s’identifier, à l’exception de Marie-Hélène Mancinho, administratrice contre laquelle le CA a par ailleurs, pour toute une série de raisons, adopté un vote de défiance le 20/01/13 puis lui a retiré son mandat de porte-parole le 25/04/13 et enfin s’est résolu le 26/11/13 à la désinscrire de la liste de discussion interne du CA et de l’intranet du Réseau ;

 les groupes adhérents du Réseau et beaucoup d’autres mails inscrits sur cette liste [RESEAU SDN] l’ont été de force sans qu’il ne leur ait jamais été demandé leur autorisation et certains se sont trouvés ré-inscrits sans leur accord après avoir péniblement obtenu leur désinscription ;

 les personnes attaquées sur cette liste de manière inacceptable et mensongère ne peuvent pas se défendre en y donnant leur propre version des faits. Tous les messages qui arrivent sur cette liste sont filtrés préalablement, c’est-à-dire que seuls sont publiés les messages qui conviennent aux administrateurs de la liste. Ainsi, alors que le coordinateur général du Réseau, Philippe Brousse, a demandé officiellement à Marie-Hélène Mancinho un droit de réponse en date du 23/10/13 suite à de graves accusations à son encontre proférées sur la liste [RESEAU SDN], sa demande n’a jamais eu de suite et il n’a donc pas pu porter ses réponses à la connaissance des destinataires de ces accusations ;

 pour un dialogue transversal entre les groupes, le Réseau gère une liste de discussion officielle réservée aux groupes membres c’est-à-dire signataires de la charte du Réseau qui est : int_discu-groupes@sortirdunucleaire.org
Cette liste est sur inscription volontaire et sans modération préalable à la diffusion des messages.
Pour s’inscrire sur cette liste officielle, vous pouvez envoyer un mail sur : mobilisations@sortirdunucleaire.fr en précisant le nom du groupe qui souhaite s’inscrire.

Quant au fond des accusations portées, qui visent notamment le coordinateur général Philippe Brousse, le responsable des publications Xavier Rabilloud, les administrateurs Marc Saint-Aroman et Daniel Roussée ainsi que d’autres salariés et administrateurs : ces accusations reposent sur la présentation totalement déformée et/ou tronquée de faits, lorsque ce n’est pas sur l’invention pure et simple ou l’insinuation d’intentions malveillantes (ambitions politiques personnelles, voire traîtrise à la cause antinucléaire).

C’est donc avec la plus grande fermeté que nous condamnons ces accusations, et exprimons, en tant que conseil d’administration, notre solidarité avec les personnes nommément et injustement incriminées.

Nous déplorons également le gaspillage d’énergie et la perte de confiance et de motivation que ces accusations infondées provoquent auprès de certain-e-s militant-e-s. Pour autant, nous restons comme toujours disposés à échanger avec vous sur les éléments de cette regrettable situation ainsi qu’entendre vos points de vue. Au nom du Conseil d’administration, Daniel Roussée se tient à votre disposition pour répondre de vive voix ou par e-mail à vos interrogations. Vous pouvez le contacter par e-mail à daniel.roussee@wanadoo.fr ou par téléphone au 06 61 97 83 28.

Dernière nouvelle : nous tenons également à apporter quelques précisions concernant le renouvellement de l’agrément du Réseau "Sortir du nucléaire" pour la protection de l’environnement. Nous sommes actuellement dans l’attente de la décision du Ministère à ce propos.. Mais nous ne sommes pas les seuls. Toutes les associations qui devaient obtenir ce renouvellement avant le 31 décembre 2013 sont dans cette même attente. Le Ministère fait du zèle et tente par tous les moyens de retarder l’attribution de cet agrément aux associations. C’est ainsi qu’il a pris la peine de contacter individuellement chaque administrateur du Réseau début janvier afin de savoir si Philippe Brousse avait mandat pour mener à bien cette procédure de renouvellement, et ce en dépit de son rôle de directeur administratif qui lui est confié de par ses fonctions et d’une décision que nous avons votée à l’unanimité en décembre 2013 dans l’intranet et qui a été transmise au Ministère en temps voulu. Marie-Hélène Mancinho ayant été désinscrite de l’intranet suite à la décision du 26/11/13, celle-ci n’a pu prendre part à ce vote. C’est donc son suppléant, Jean-Louis Gaby qui a voté pour leur binôme.

Bien cordialement,

Les administrateurs bénévoles du Réseau "Sortir du nucléaire"

Bonjour,

Par ce message, nous tenons à vous transmettre une mise au point importante concernant la liste mail [RESEAU SDN] (reseau.sdn@ml.free.fr) :

 cette liste n’est pas gérée par le Réseau "Sortir du nucléaire" et a été créée sans l’accord du Conseil d’administration (seules les listes se terminant par "@sortirdunucleaire.org" sont des listes officielles du Réseau) ;

 les propos mensongers et diffamatoires tenus sur cette liste ne peuvent en aucune façon engager la responsabilité du conseil d’administration du Réseau et ne sont donc en aucune manière le reflet du fonctionnement et des actions du Réseau ;

 les animateurs et administrateurs de cette liste [RESEAU SDN] refusent de s’identifier, à l’exception de Marie-Hélène Mancinho, administratrice contre laquelle le CA a par ailleurs, pour toute une série de raisons, adopté un vote de défiance le 20/01/13 puis lui a retiré son mandat de porte-parole le 25/04/13 et enfin s’est résolu le 26/11/13 à la désinscrire de la liste de discussion interne du CA et de l’intranet du Réseau ;

 les groupes adhérents du Réseau et beaucoup d’autres mails inscrits sur cette liste [RESEAU SDN] l’ont été de force sans qu’il ne leur ait jamais été demandé leur autorisation et certains se sont trouvés ré-inscrits sans leur accord après avoir péniblement obtenu leur désinscription ;

 les personnes attaquées sur cette liste de manière inacceptable et mensongère ne peuvent pas se défendre en y donnant leur propre version des faits. Tous les messages qui arrivent sur cette liste sont filtrés préalablement, c’est-à-dire que seuls sont publiés les messages qui conviennent aux administrateurs de la liste. Ainsi, alors que le coordinateur général du Réseau, Philippe Brousse, a demandé officiellement à Marie-Hélène Mancinho un droit de réponse en date du 23/10/13 suite à de graves accusations à son encontre proférées sur la liste [RESEAU SDN], sa demande n’a jamais eu de suite et il n’a donc pas pu porter ses réponses à la connaissance des destinataires de ces accusations ;

 pour un dialogue transversal entre les groupes, le Réseau gère une liste de discussion officielle réservée aux groupes membres c’est-à-dire signataires de la charte du Réseau qui est : int_discu-groupes@sortirdunucleaire.org
Cette liste est sur inscription volontaire et sans modération préalable à la diffusion des messages.
Pour s’inscrire sur cette liste officielle, vous pouvez envoyer un mail sur : mobilisations@sortirdunucleaire.fr en précisant le nom du groupe qui souhaite s’inscrire.

Quant au fond des accusations portées, qui visent notamment le coordinateur général Philippe Brousse, le responsable des publications Xavier Rabilloud, les administrateurs Marc Saint-Aroman et Daniel Roussée ainsi que d’autres salariés et administrateurs : ces accusations reposent sur la présentation totalement déformée et/ou tronquée de faits, lorsque ce n’est pas sur l’invention pure et simple ou l’insinuation d’intentions malveillantes (ambitions politiques personnelles, voire traîtrise à la cause antinucléaire).

C’est donc avec la plus grande fermeté que nous condamnons ces accusations, et exprimons, en tant que conseil d’administration, notre solidarité avec les personnes nommément et injustement incriminées.

Nous déplorons également le gaspillage d’énergie et la perte de confiance et de motivation que ces accusations infondées provoquent auprès de certain-e-s militant-e-s. Pour autant, nous restons comme toujours disposés à échanger avec vous sur les éléments de cette regrettable situation ainsi qu’entendre vos points de vue. Au nom du Conseil d’administration, Daniel Roussée se tient à votre disposition pour répondre de vive voix ou par e-mail à vos interrogations. Vous pouvez le contacter par e-mail à daniel.roussee@wanadoo.fr ou par téléphone au 06 61 97 83 28.

Dernière nouvelle : nous tenons également à apporter quelques précisions concernant le renouvellement de l’agrément du Réseau "Sortir du nucléaire" pour la protection de l’environnement. Nous sommes actuellement dans l’attente de la décision du Ministère à ce propos.. Mais nous ne sommes pas les seuls. Toutes les associations qui devaient obtenir ce renouvellement avant le 31 décembre 2013 sont dans cette même attente. Le Ministère fait du zèle et tente par tous les moyens de retarder l’attribution de cet agrément aux associations. C’est ainsi qu’il a pris la peine de contacter individuellement chaque administrateur du Réseau début janvier afin de savoir si Philippe Brousse avait mandat pour mener à bien cette procédure de renouvellement, et ce en dépit de son rôle de directeur administratif qui lui est confié de par ses fonctions et d’une décision que nous avons votée à l’unanimité en décembre 2013 dans l’intranet et qui a été transmise au Ministère en temps voulu. Marie-Hélène Mancinho ayant été désinscrite de l’intranet suite à la décision du 26/11/13, celle-ci n’a pu prendre part à ce vote. C’est donc son suppléant, Jean-Louis Gaby qui a voté pour leur binôme.

Bien cordialement,

Les administrateurs bénévoles du Réseau "Sortir du nucléaire"