Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°43

Eté 2009

Actions et vie des groupes

Ca bouge dans le Réseau ! Quelques moments forts de ces derniers mois

Eté 2009




Pour alimenter cette rubrique, merci d’écrire par mail à Jocelyn Peyret, coordinateur des groupes et actions : jocelyn.peyret@sortirdunucleaire.fr - Tel. 04 79 36 13 19



À l’action pour dénoncer les recrutements d’Areva !

Devant la salle des fêtes de Pierrelatte dans la Drôme (le 8 avril), entre les barrières, la queue des postulants serpente : longue station debout avant de pénétrer dans la salle où attendent les recruteurs d’AREVA.

Foule jeune, un peu tendue, dossier et lettre de motivation sous le bras... Évidemment par les temps qui courent, ce n’est pas facile de trouver un emploi ou un stage en alternance.

Il est bien dommage que les décisions politiques ne soient pas orientées vers l’innovation, la création et la gestion de l’énergie décentralisée, cela serait beaucoup plus créateur d’emplois.

Le Collectif antinucléaire 84 était présent. Nous avons distribué des tracts et installé des lettres géantes “Tchernobyl-Tricastin”.

Au bout d’une heure, le maire de Pierrelatte, sourire quelque peu crispé aux lèvres, s’avance vers nous et nous demande d’enlever les lettres en référence à Tchernobyl. Résistance passive et humour de notre part : nous restons.

Bilan positif d’une journée de présence symbolique en résistance au nucléaire : le public a accepté nos tracts et des échanges d’informations et de points de vue.

Le Collectif antinucléaire84

collectif.anti-nucleaire84@hotmail.fr


Mobilisons-nous pour le rassemblement européen contre le nucléaire à Colmar

Les 3 et 4 octobre 2009, un rassemblement européen est organisé à Colmar pour demander la fermeture de la centrale de Fessenheim dont la prochaine visite décennale est prévue pour l’automne 2009.

Quelques semaines avant la Conférence internationale sur le climat à Copenhague, profitons de ce rassemblement pour envoyer un message fort : le nucléaire n’est pas une énergie propre ! L’arrêt définitif de Fessenheim à l’automne 2009 sera le signal de la sortie du nucléaire.

Tout au long du week-end nous vous invitons à venir manifester votre opposition au nucléaire.

Rendez-vous le samedi 3 octobre à 14h, place Rapp à Colmar pour une grande manifestation qui sera suivie, samedi 3 en soirée et dimanche sur la journée, de conférences, projections, concerts, théâtre, visites…
En Alsace, depuis le lancement du Collectif Fermons Fessenheim, de nombreuses actions ont été organisées (jeûne d’une semaine, stands, conférence avec le Pr Bandajevski, avec D. Lalane, semaine anti-nucléaire début juin, accueil des marcheurs internationaux…).

Mais pour que ce rassemblement soit une réussite, à 2 mois de Copenhague, nous avons besoin de votre aide :
- organisez des départs groupés (train, car, covoiturage, vélo…)
diffusez les tracts, affiches, journaux autour de vous (ami-es, concerts, conférences, magasins…).
À commander (les tracts et affiches sont gratuits) sur le site : www.fermons-fessenheim.org

Pour toute information et conseil pour organiser des départs groupés, merci de joindre
mobilisations@sortirdunucleaire.fr
Tel. 03 89 41 80 95

Retrouvez le programme, la revue de presse, l’agenda des prochains mois et les informations de ce rassemblement sur :
www.fermons-fessenheim.org


Flamanville : vol de la stèle “aux irradiés inconnus”

Le 26 avril 2009, lors du “Chernobyl Day”, le Collectif régional “L’EPR, Non merci, ni ailleurs, ni ici” érigeait une stèle aux irradiés inconnus à 800 mètres du chantier de l’EPR, sur un terrain privé (le long de la route du grand port de Diélette, face à l’école de voile).
Ce monument de granit pesant plus d’une centaine de kilos a été arraché avec son socle de béton et volé, certainement dans la nuit du 10 au 11 juin dernier.
La saison estivale arrivant, ces courageux auteurs anonymes n’ont sans doute pas pu supporter ce témoignage symbolique qui aurait pu interroger : au pays du nucléaire, c’est bien connu, silence ! On contamine…
Pendant la période estivale, pour la deuxième année consécutive, le local “ Point information” du collectif régional sera à nouveau au 23 rue du Bec à Diélette, à 1km du belvédère de la centrale. L’ouverture se fera du lundi 6 juillet au samedi 29 août de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30.
Soutien financier bienvenu en envoyant vos dons au CRILAN – 10 route d’Étang Val – 50340 Les Pieux (préciser au dos du chèque : “don pour la vigilance”).


Procès à Cherbourg de militants contre la THT et l’EPR

Mardi 9 juin, 4 militants ont été jugés par le TGI de Cherbourg : Cécile Lecomte (“l’écureuille”), David Lami, Alain Pichon et Leny Rose, mis en examen pour l’occupation d’un pylône THT à 500 mètres du site nucléaire de Flamanville.
Le 14 avril 2007, ils protestaient pacifiquement quelques jours après la parution du décret de création de l’EPR et quelques jours avant le premier tour de la présidentielle.
Leur action a été soutenue par le Réseau “Sortir du nucléaire”. Ils ont été défendus par Maître Benoist Busson. Le Réseau de Transport d’Electricité (RTE) réclamait 16 000 euros de dédommagements. Le procureur a demandé 400 euros dont 200 avec sursis pour chacun d’entre eux.
À l’heure où nous écrivons cet article, nous n’avons pas les résultats du délibéré qui aura été remis le 30 juin, soit 3 jours avant la fin de l’enquête publique sur les couloirs de lignes THT- Cotentin Maine. Cette ligne THT servira à conduire l’électricité de l’EPR (en construction à Flamanville) vers les Pays de Loire.


4e Journées du désarmement nucléaire

Les associations d’Abolition 2000 France (http://www.abolition2000.org/?page_id=161) vous invitent à participer nombreux aux Journées du désarmement nucléaire (JDN) les 16-17-18 octobre 2009 à Caen. Ces rencontres permettront de faire le point sur l’état réel du désarmement nucléaire. Les JDN constituent également un excellent moment de formation et d’approfondissement des connaissances sur le nucléaire militaire.
Abolition 2000 est un réseau international pour l’élimination des armes nucléaires qui comprend plus de 2000 groupes dans le monde (dont le Réseau “Sortir du nucléaire”).

Plus d’informations sur www.mvtpaix.org ou par téléphone au 01 40 12 09 12 ou par courrier à Maison de la Paix – 9 rue Dulcie September – 93400 Saint-Ouen.

Le Réseau “Sortir du nucléaire” s’associe également à la campagne “Spread the nuclear abolition flame” : http://www.abolitionflame.org


Paris et Taverny : Jeûne pour l’abolition des armes nucléaires

En commémoration des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki, la Maison de vigilance vous invite à vous joindre à un jeûne à Taverny et à Paris du 6 au 9 août 2009. Taverny, à 25 km de Paris, est la ville de la Base de commandement de la force nucléaire aéroportée, lieu de la Maison de vigilance où ont jeûné Théodore Monod et Solange Fernex dans le choix de la non-violence.
À Taverny, les jeûneurs reprennent la dynamique des jeûnes précédents initiés près de Flamanville où se construit l’EPR qui relance le nucléaire et sa prolifération militaire.
À Paris, devant le Mur pour la Paix, proche du ministère de la Défense, les jeûneurs demandent l’abolition des armes nucléaires avant 2020 et s’inscrivent dans la dynamique mondiale des ONG pour une convention d’élimination des armes nucléaires.Les deux groupes pourront avoir des activités communes : présence devant la base de Taverny et devant le ministère de la Défense, conférences, cercles d’échanges...

Contacts : Taverny : Agnès Le Coutour : 06 79 24 22 08
Paris : Marie-Claude Thibaud : 06 71 60 05 46
Association Maison de Vigilance,
134 route de Bethemont, 95150 Taverny.
www.maisondevigilance.com


Mobilisation en Allemagne contre le nucléaire

Le 29 mai dernier, un rassemblement devait avoir lieu devant les grilles du site de Gorleben (Allemagne) pour dénoncer le mensonge des autorités autour de ce site d’“expérimentation” pour l’enfouissement en couches géologiques profondes. En effet, il a été révélé récemment que sa transformation progressive – et illégale – en centre de stockage définitif de déchets nucléaires avait été planifiée quasiment depuis le début, la politique du fait accompli tenant lieu de débat public…
À la grande surprise de la police et des organisateurs eux-mêmes, ce sont entre 500 et 800 personnes qui ont répondu à l’appel, choquées par ces révélations, et ont spontanément décidé de pénétrer dans ce centre pourtant présenté comme hypersécurisé. Creusant sous les clôtures, quelques militants se sont introduits dans les lieux, ouvrant une grille après l’autre pour laisser le passage aux manifestants et à plusieurs tracteurs. Des centaines de personnes ont occupé joyeusement et pacifiquement le site pendant plusieurs heures (plus d’images sur http://www.graswurzel.tv/).
Les militants appellent maintenant à venir massivement manifester à Berlin le 5 septembre, pour protester contre le mensonge sur ce prétendu “laboratoire” et appeler le gouvernement à mettre vraiment en œuvre la sortie du nucléaire. Un bus français est déjà prévu au départ d’Alsace ; avis aux intéressé-e-s.

Contacter : mobilisations@sortirdunucleaire.fr


Vigilance citoyenne contre l’enfouissement des déchets

Pour dénoncer des décisions prises sans concertation locale, des citoyen-nes assureront une vigie devant le Conseil général de la Meuse à Bar-le-Duc tous les mercredis de 11h à 15h. Cette action vise à dénoncer l’opportunisme des élus du département, exiger une consultation populaire sur l’enfouissement des déchets nucléaires et pointer l’économie artificielle liée au projet de Bure.
Venez participer à la “Vigie CG55” !
La vigie s’effectue à 2 personnes au minimum. Vous pouvez vous engager pour une heure ou plus à votre convenance. C’est en montrant notre détermination et notre mobilisation que nous pourrons les faire reculer.
Pour faciliter l’organisation, merci de vous inscrire par tél (09 53 63 51 80) ou email : vigie55@free.fr


Marche internationale Footprints for Peace vers un futur sans nucléaire

Partis de Genève le 26 avril dernier, les marcheurs sont arrivés à Bruxelles le 8 juillet. Comme l’année précédente, tout au long du parcours (Suisse, Allemagne, France, Pays-Bas, Belgique) ils ont dénoncé le nucléaire civil et militaire à travers diverses actions pacifiques et de nombreuses rencontres et conférences. Le Réseau “Sortir du nucléaire” était impliqué dans l’organisation des étapes en France ainsi que sur la mobilisation dans les pays traversés.

L’année prochaine, de février à avril 2010, Footprints for Peace organisera une marche aux États-Unis pour porter une pétition demandant une sortie mondiale du nucléaire à la conférence sur le Traité de non prolifération, à New York.

Informations et pétition à signer :
www.footprintsforpeace.net
Contact : ka@footprintsforpeace.net


Importante mobilisation internationale pour "Chernobyl Day 2009"

Le 26 avril, pour la deuxième année, le Réseau “Sortir du nucléaire” a coordonné au niveau international une journée d’actions en commémoration de la catastrophe de Tchernobyl.
Cette année, plus de 220 actions étaient organisées dans une vingtaine de pays et plusieurs milliers de personnes ont participé à ces événements.
En France, 164 actions ont eu lieu. Signalons notamment une tournée de conférences du Pr Youri Bandajevski sur les “conséquences sanitaires de l’accident de Chernobyl”, un week-end de rencontres à Genève organisé par Independent Who, la pose d’une stèle aux “irradiés inconnus” et des dizaines de distributions de tracts, de conférences, de rassemblements… La diversité des actions montre le pluralisme des organisateurs et la mobilisation exceptionnelle en constante augmentation.
Plus que jamais, l’accident de Tchernobyl et ses conséquences humaines et environnementales doivent être dénoncés alors que le lobby nucléaire cherche à relancer la construction de réacteurs.
En France comme à l’étranger les accidents se multiplient, nous passons régulièrement tout près de graves accidents.
Nous vous donnons rendez-vous en avril 2010 pour une nouvelle journée de commémoration qui, associée à de nombreuses actions en cours d’année, contribuera à dénoncer le nucléaire civil et militaire et les risques qu’il fait peser sur notre monde.

Comptes rendus, vidéos et photos des 220 actions sur : http://www.chernobyl-day.org/


Appel à constructeurs bénévoles pour la maison de résistance au nucléaire

La maison de résistance au nucléaire est la propriété de l’association Bure Zone Libre et du Réseau “Sortir du nucléaire”. Elle est située dans le village de Bure, en Lorraine, près du site où les déchets nucléaires les plus dangereux pourraient être enterrés à 500 mètres de profondeur d’ici à 2025.

Afin d’aider aux travaux pour la réalisation d’une salle multiactivités (propre à accueillir expositions, formations, réunions...), nous recherchons des volontaires qui seront encadrés par des professionnels (maçonnerie, isolation, ossature bois, électricité, sanitaires...). L’occasion d’une expérience pratique de chantier !

Si vous êtes disponible (avec ou sans compétences spécifiques), quelques jours (ou plus !) entre le mois d’août et de décembre 2009, écrivez sans tarder à : herissonvengeur@free.fr et giommatthaus@yahoo.fr - Tel. 03 29 45 41 77

Un planning précis et des indications sur les travaux à réaliser vous seront alors communiqués.

Merci encore pour votre solidarité qui nous a permis de rassembler les 50 000 euros nécessaires à la réalisation prochaine d’une partie des travaux par des artisans (gros œuvre, couverture et menuiserie). Alors, à bientôt à Bure ?

Suivez l’actualité des chantiers en cours sur :
http://burezoneblog-over-blog.com


À l’action pour dénoncer les recrutements d’Areva !

Devant la salle des fêtes de Pierrelatte dans la Drôme (le 8 avril), entre les barrières, la queue des postulants serpente : longue station debout avant de pénétrer dans la salle où attendent les recruteurs d’AREVA.

Foule jeune, un peu tendue, dossier et lettre de motivation sous le bras... Évidemment par les temps qui courent, ce n’est pas facile de trouver un emploi ou un stage en alternance.

Il est bien dommage que les décisions politiques ne soient pas orientées vers l’innovation, la création et la gestion de l’énergie décentralisée, cela serait beaucoup plus créateur d’emplois.

Le Collectif antinucléaire 84 était présent. Nous avons distribué des tracts et installé des lettres géantes “Tchernobyl-Tricastin”.

Au bout d’une heure, le maire de Pierrelatte, sourire quelque peu crispé aux lèvres, s’avance vers nous et nous demande d’enlever les lettres en référence à Tchernobyl. Résistance passive et humour de notre part : nous restons.

Bilan positif d’une journée de présence symbolique en résistance au nucléaire : le public a accepté nos tracts et des échanges d’informations et de points de vue.

Le Collectif antinucléaire84

collectif.anti-nucleaire84@hotmail.fr


Mobilisons-nous pour le rassemblement européen contre le nucléaire à Colmar

Les 3 et 4 octobre 2009, un rassemblement européen est organisé à Colmar pour demander la fermeture de la centrale de Fessenheim dont la prochaine visite décennale est prévue pour l’automne 2009.

Quelques semaines avant la Conférence internationale sur le climat à Copenhague, profitons de ce rassemblement pour envoyer un message fort : le nucléaire n’est pas une énergie propre ! L’arrêt définitif de Fessenheim à l’automne 2009 sera le signal de la sortie du nucléaire.

Tout au long du week-end nous vous invitons à venir manifester votre opposition au nucléaire.

Rendez-vous le samedi 3 octobre à 14h, place Rapp à Colmar pour une grande manifestation qui sera suivie, samedi 3 en soirée et dimanche sur la journée, de conférences, projections, concerts, théâtre, visites…
En Alsace, depuis le lancement du Collectif Fermons Fessenheim, de nombreuses actions ont été organisées (jeûne d’une semaine, stands, conférence avec le Pr Bandajevski, avec D. Lalane, semaine anti-nucléaire début juin, accueil des marcheurs internationaux…).

Mais pour que ce rassemblement soit une réussite, à 2 mois de Copenhague, nous avons besoin de votre aide :
- organisez des départs groupés (train, car, covoiturage, vélo…)
diffusez les tracts, affiches, journaux autour de vous (ami-es, concerts, conférences, magasins…).
À commander (les tracts et affiches sont gratuits) sur le site : www.fermons-fessenheim.org

Pour toute information et conseil pour organiser des départs groupés, merci de joindre
mobilisations@sortirdunucleaire.fr
Tel. 03 89 41 80 95

Retrouvez le programme, la revue de presse, l’agenda des prochains mois et les informations de ce rassemblement sur :
www.fermons-fessenheim.org


Flamanville : vol de la stèle “aux irradiés inconnus”

Le 26 avril 2009, lors du “Chernobyl Day”, le Collectif régional “L’EPR, Non merci, ni ailleurs, ni ici” érigeait une stèle aux irradiés inconnus à 800 mètres du chantier de l’EPR, sur un terrain privé (le long de la route du grand port de Diélette, face à l’école de voile).
Ce monument de granit pesant plus d’une centaine de kilos a été arraché avec son socle de béton et volé, certainement dans la nuit du 10 au 11 juin dernier.
La saison estivale arrivant, ces courageux auteurs anonymes n’ont sans doute pas pu supporter ce témoignage symbolique qui aurait pu interroger : au pays du nucléaire, c’est bien connu, silence ! On contamine…
Pendant la période estivale, pour la deuxième année consécutive, le local “ Point information” du collectif régional sera à nouveau au 23 rue du Bec à Diélette, à 1km du belvédère de la centrale. L’ouverture se fera du lundi 6 juillet au samedi 29 août de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30.
Soutien financier bienvenu en envoyant vos dons au CRILAN – 10 route d’Étang Val – 50340 Les Pieux (préciser au dos du chèque : “don pour la vigilance”).


Procès à Cherbourg de militants contre la THT et l’EPR

Mardi 9 juin, 4 militants ont été jugés par le TGI de Cherbourg : Cécile Lecomte (“l’écureuille”), David Lami, Alain Pichon et Leny Rose, mis en examen pour l’occupation d’un pylône THT à 500 mètres du site nucléaire de Flamanville.
Le 14 avril 2007, ils protestaient pacifiquement quelques jours après la parution du décret de création de l’EPR et quelques jours avant le premier tour de la présidentielle.
Leur action a été soutenue par le Réseau “Sortir du nucléaire”. Ils ont été défendus par Maître Benoist Busson. Le Réseau de Transport d’Electricité (RTE) réclamait 16 000 euros de dédommagements. Le procureur a demandé 400 euros dont 200 avec sursis pour chacun d’entre eux.
À l’heure où nous écrivons cet article, nous n’avons pas les résultats du délibéré qui aura été remis le 30 juin, soit 3 jours avant la fin de l’enquête publique sur les couloirs de lignes THT- Cotentin Maine. Cette ligne THT servira à conduire l’électricité de l’EPR (en construction à Flamanville) vers les Pays de Loire.


4e Journées du désarmement nucléaire

Les associations d’Abolition 2000 France (http://www.abolition2000.org/?page_id=161) vous invitent à participer nombreux aux Journées du désarmement nucléaire (JDN) les 16-17-18 octobre 2009 à Caen. Ces rencontres permettront de faire le point sur l’état réel du désarmement nucléaire. Les JDN constituent également un excellent moment de formation et d’approfondissement des connaissances sur le nucléaire militaire.
Abolition 2000 est un réseau international pour l’élimination des armes nucléaires qui comprend plus de 2000 groupes dans le monde (dont le Réseau “Sortir du nucléaire”).

Plus d’informations sur www.mvtpaix.org ou par téléphone au 01 40 12 09 12 ou par courrier à Maison de la Paix – 9 rue Dulcie September – 93400 Saint-Ouen.

Le Réseau “Sortir du nucléaire” s’associe également à la campagne “Spread the nuclear abolition flame” : http://www.abolitionflame.org


Paris et Taverny : Jeûne pour l’abolition des armes nucléaires

En commémoration des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki, la Maison de vigilance vous invite à vous joindre à un jeûne à Taverny et à Paris du 6 au 9 août 2009. Taverny, à 25 km de Paris, est la ville de la Base de commandement de la force nucléaire aéroportée, lieu de la Maison de vigilance où ont jeûné Théodore Monod et Solange Fernex dans le choix de la non-violence.
À Taverny, les jeûneurs reprennent la dynamique des jeûnes précédents initiés près de Flamanville où se construit l’EPR qui relance le nucléaire et sa prolifération militaire.
À Paris, devant le Mur pour la Paix, proche du ministère de la Défense, les jeûneurs demandent l’abolition des armes nucléaires avant 2020 et s’inscrivent dans la dynamique mondiale des ONG pour une convention d’élimination des armes nucléaires.Les deux groupes pourront avoir des activités communes : présence devant la base de Taverny et devant le ministère de la Défense, conférences, cercles d’échanges...

Contacts : Taverny : Agnès Le Coutour : 06 79 24 22 08
Paris : Marie-Claude Thibaud : 06 71 60 05 46
Association Maison de Vigilance,
134 route de Bethemont, 95150 Taverny.
www.maisondevigilance.com


Mobilisation en Allemagne contre le nucléaire

Le 29 mai dernier, un rassemblement devait avoir lieu devant les grilles du site de Gorleben (Allemagne) pour dénoncer le mensonge des autorités autour de ce site d’“expérimentation” pour l’enfouissement en couches géologiques profondes. En effet, il a été révélé récemment que sa transformation progressive – et illégale – en centre de stockage définitif de déchets nucléaires avait été planifiée quasiment depuis le début, la politique du fait accompli tenant lieu de débat public…
À la grande surprise de la police et des organisateurs eux-mêmes, ce sont entre 500 et 800 personnes qui ont répondu à l’appel, choquées par ces révélations, et ont spontanément décidé de pénétrer dans ce centre pourtant présenté comme hypersécurisé. Creusant sous les clôtures, quelques militants se sont introduits dans les lieux, ouvrant une grille après l’autre pour laisser le passage aux manifestants et à plusieurs tracteurs. Des centaines de personnes ont occupé joyeusement et pacifiquement le site pendant plusieurs heures (plus d’images sur http://www.graswurzel.tv/).
Les militants appellent maintenant à venir massivement manifester à Berlin le 5 septembre, pour protester contre le mensonge sur ce prétendu “laboratoire” et appeler le gouvernement à mettre vraiment en œuvre la sortie du nucléaire. Un bus français est déjà prévu au départ d’Alsace ; avis aux intéressé-e-s.

Contacter : mobilisations@sortirdunucleaire.fr


Vigilance citoyenne contre l’enfouissement des déchets

Pour dénoncer des décisions prises sans concertation locale, des citoyen-nes assureront une vigie devant le Conseil général de la Meuse à Bar-le-Duc tous les mercredis de 11h à 15h. Cette action vise à dénoncer l’opportunisme des élus du département, exiger une consultation populaire sur l’enfouissement des déchets nucléaires et pointer l’économie artificielle liée au projet de Bure.
Venez participer à la “Vigie CG55” !
La vigie s’effectue à 2 personnes au minimum. Vous pouvez vous engager pour une heure ou plus à votre convenance. C’est en montrant notre détermination et notre mobilisation que nous pourrons les faire reculer.
Pour faciliter l’organisation, merci de vous inscrire par tél (09 53 63 51 80) ou email : vigie55@free.fr


Marche internationale Footprints for Peace vers un futur sans nucléaire

Partis de Genève le 26 avril dernier, les marcheurs sont arrivés à Bruxelles le 8 juillet. Comme l’année précédente, tout au long du parcours (Suisse, Allemagne, France, Pays-Bas, Belgique) ils ont dénoncé le nucléaire civil et militaire à travers diverses actions pacifiques et de nombreuses rencontres et conférences. Le Réseau “Sortir du nucléaire” était impliqué dans l’organisation des étapes en France ainsi que sur la mobilisation dans les pays traversés.

L’année prochaine, de février à avril 2010, Footprints for Peace organisera une marche aux États-Unis pour porter une pétition demandant une sortie mondiale du nucléaire à la conférence sur le Traité de non prolifération, à New York.

Informations et pétition à signer :
www.footprintsforpeace.net
Contact : ka@footprintsforpeace.net


Importante mobilisation internationale pour "Chernobyl Day 2009"

Le 26 avril, pour la deuxième année, le Réseau “Sortir du nucléaire” a coordonné au niveau international une journée d’actions en commémoration de la catastrophe de Tchernobyl.
Cette année, plus de 220 actions étaient organisées dans une vingtaine de pays et plusieurs milliers de personnes ont participé à ces événements.
En France, 164 actions ont eu lieu. Signalons notamment une tournée de conférences du Pr Youri Bandajevski sur les “conséquences sanitaires de l’accident de Chernobyl”, un week-end de rencontres à Genève organisé par Independent Who, la pose d’une stèle aux “irradiés inconnus” et des dizaines de distributions de tracts, de conférences, de rassemblements… La diversité des actions montre le pluralisme des organisateurs et la mobilisation exceptionnelle en constante augmentation.
Plus que jamais, l’accident de Tchernobyl et ses conséquences humaines et environnementales doivent être dénoncés alors que le lobby nucléaire cherche à relancer la construction de réacteurs.
En France comme à l’étranger les accidents se multiplient, nous passons régulièrement tout près de graves accidents.
Nous vous donnons rendez-vous en avril 2010 pour une nouvelle journée de commémoration qui, associée à de nombreuses actions en cours d’année, contribuera à dénoncer le nucléaire civil et militaire et les risques qu’il fait peser sur notre monde.

Comptes rendus, vidéos et photos des 220 actions sur : http://www.chernobyl-day.org/


Appel à constructeurs bénévoles pour la maison de résistance au nucléaire

La maison de résistance au nucléaire est la propriété de l’association Bure Zone Libre et du Réseau “Sortir du nucléaire”. Elle est située dans le village de Bure, en Lorraine, près du site où les déchets nucléaires les plus dangereux pourraient être enterrés à 500 mètres de profondeur d’ici à 2025.

Afin d’aider aux travaux pour la réalisation d’une salle multiactivités (propre à accueillir expositions, formations, réunions...), nous recherchons des volontaires qui seront encadrés par des professionnels (maçonnerie, isolation, ossature bois, électricité, sanitaires...). L’occasion d’une expérience pratique de chantier !

Si vous êtes disponible (avec ou sans compétences spécifiques), quelques jours (ou plus !) entre le mois d’août et de décembre 2009, écrivez sans tarder à : herissonvengeur@free.fr et giommatthaus@yahoo.fr - Tel. 03 29 45 41 77

Un planning précis et des indications sur les travaux à réaliser vous seront alors communiqués.

Merci encore pour votre solidarité qui nous a permis de rassembler les 50 000 euros nécessaires à la réalisation prochaine d’une partie des travaux par des artisans (gros œuvre, couverture et menuiserie). Alors, à bientôt à Bure ?

Suivez l’actualité des chantiers en cours sur :
http://burezoneblog-over-blog.com



MENU

Thèmes
Luttes et actions