Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°46

Eté 2010

Actions

Bilan du Chernobyl Day 2010

Eté 2010




237 actions dans 19 pays pour soutenir l’Institut Belrad, et demander la sortie du nucléaire.



Chaque année, autour du 26 avril, le Chernobyl Day met en lumière la catastrophe sanitaire toujours actuelle en Biélorussie, et soutient les milliers de victimes du plus grave accident industriel de l’Histoire : Tchernobyl.

Autour de Tchernobyl, depuis 24 ans, des millions de personnes vivent dans les zones les plus touchées, et consomment des produits agricoles contaminés, en particulier par le césium-137. Cancers, malformations génétiques... les conséquences sanitaires de la catastrophe s’aggravent d’année en année, chez les adultes et les enfants. En Biélorussie, environ 4 enfants sur 5 sont contaminés. La radioactivité est invisible, mais reste mortelle pendant des millénaires. Depuis 24 ans, les autorités internationales, et en particulier l’OMS, n’apportent aucune véritable réponse aux populations touchées. La catastrophe continue.
Suède, Roumanie, Lituanie, Etats-Unis, Belgique, Finlande, Indonésie, Royaume-Uni, Maroc…
19 pays ont participé cette année au Chernobyl Day du 24 au 26 avril 2010. 237 actions ont été organisées, dont la majeure partie en France et en Italie où la mobilisation antinucléaire est impressionnante depuis le projet de Berlusconi de relancer le nucléaire.
La palme de la mobilisation revient aux Allemands à Brunsbüttel-Hamburg-Krümmel (Allemagne) où 120 000 personnes se sont retrouvées et ont organisé une chaîne humaine de 120 km.
Cette année, le Chernobyl Day soutenait l’Institut Belrad, seul organisme scientifique indépendant de l’industrie nucléaire qui aide les enfants irradiés. Belrad, sans aucune aide publique, mesure la radioactivité du corps humain et prescrit des cures qui permettent, en 3 semaines, une élimination de 30 à 70% des substances contaminantes. Des “bons de pectine” ont été vendus pour financer ces cures et ont permis de collecter environ 3000€. Cette action vitale ne solutionne pas tout, et ne remplace pas une véritable prise en charge internationale des conséquences de la catastrophe sur la population et l’environnement, aujourd’hui et demain. Tchernobyl nous rappelle l’urgence de la sortie du nucléaire, civil et militaire.

Nous envisageons dès à présent des actions d’envergure pour le Chernobyl Day 2011 qui marquera les 25 ans de la catastophe. Soyez au rendez-vous !

Bilan complet des actions sur http://www.chernobyl-day.org/
Le collectif “Pour l’indépendance de l’OMS” a besoin de volontaires

Participez à la vigie organisée à Genève par le Collectif “Pour l’indépendance de l’OMS”. Cette action qui dure depuis 3 ans vise à dénoncer la censure que l’Agence internationale de l’énergie atomique exerce sur l’Organisation mondiale de la santé. Des volontaires se relaient chaque jour, de quelques heures à une semaine, une ou plusieurs fois par an. L’hébergement est pris en charge par le collectif. Pour vous inscrire au planning de la vigie : Paul Roullaud - tél. : 02 40 87 60 47 mail : paul.roullaud@free.fr
Plus d’infos sur l’action globale du collectif : www.independentwho.info

Chaque année, autour du 26 avril, le Chernobyl Day met en lumière la catastrophe sanitaire toujours actuelle en Biélorussie, et soutient les milliers de victimes du plus grave accident industriel de l’Histoire : Tchernobyl.

Autour de Tchernobyl, depuis 24 ans, des millions de personnes vivent dans les zones les plus touchées, et consomment des produits agricoles contaminés, en particulier par le césium-137. Cancers, malformations génétiques... les conséquences sanitaires de la catastrophe s’aggravent d’année en année, chez les adultes et les enfants. En Biélorussie, environ 4 enfants sur 5 sont contaminés. La radioactivité est invisible, mais reste mortelle pendant des millénaires. Depuis 24 ans, les autorités internationales, et en particulier l’OMS, n’apportent aucune véritable réponse aux populations touchées. La catastrophe continue.
Suède, Roumanie, Lituanie, Etats-Unis, Belgique, Finlande, Indonésie, Royaume-Uni, Maroc…
19 pays ont participé cette année au Chernobyl Day du 24 au 26 avril 2010. 237 actions ont été organisées, dont la majeure partie en France et en Italie où la mobilisation antinucléaire est impressionnante depuis le projet de Berlusconi de relancer le nucléaire.
La palme de la mobilisation revient aux Allemands à Brunsbüttel-Hamburg-Krümmel (Allemagne) où 120 000 personnes se sont retrouvées et ont organisé une chaîne humaine de 120 km.
Cette année, le Chernobyl Day soutenait l’Institut Belrad, seul organisme scientifique indépendant de l’industrie nucléaire qui aide les enfants irradiés. Belrad, sans aucune aide publique, mesure la radioactivité du corps humain et prescrit des cures qui permettent, en 3 semaines, une élimination de 30 à 70% des substances contaminantes. Des “bons de pectine” ont été vendus pour financer ces cures et ont permis de collecter environ 3000€. Cette action vitale ne solutionne pas tout, et ne remplace pas une véritable prise en charge internationale des conséquences de la catastrophe sur la population et l’environnement, aujourd’hui et demain. Tchernobyl nous rappelle l’urgence de la sortie du nucléaire, civil et militaire.

Nous envisageons dès à présent des actions d’envergure pour le Chernobyl Day 2011 qui marquera les 25 ans de la catastophe. Soyez au rendez-vous !

Bilan complet des actions sur http://www.chernobyl-day.org/
Le collectif “Pour l’indépendance de l’OMS” a besoin de volontaires

Participez à la vigie organisée à Genève par le Collectif “Pour l’indépendance de l’OMS”. Cette action qui dure depuis 3 ans vise à dénoncer la censure que l’Agence internationale de l’énergie atomique exerce sur l’Organisation mondiale de la santé. Des volontaires se relaient chaque jour, de quelques heures à une semaine, une ou plusieurs fois par an. L’hébergement est pris en charge par le collectif. Pour vous inscrire au planning de la vigie : Paul Roullaud - tél. : 02 40 87 60 47 mail : paul.roullaud@free.fr
Plus d’infos sur l’action globale du collectif : www.independentwho.info



Thèmes
Tchernobyl