Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

La sortie du nucléaire marque des points

Avril 2014 - République Tchèque : annulation de l’appel d’offres pour deux réacteurs

22 mai 2014 |




Les deux nouveaux réacteurs prévus pour l’agrandissement de la centrale nucléaire de Temelin ne verrons probablement pas le jour.



L’électricien tchèque CEZ a retiré début avril 2014 l’appel d’offres lancé en 2009 – et dont Areva avait été exclu en 2012 – pour construire deux nouveaux réacteurs sur le site de la centrale de Temelin. CEZ a pris sa décision au vu des prix de l’électricité trop bas pour assurer une rentabilité au projet, en l’absence de garanties financières sur le prix d’achat de l’électricité que le gouvernement tchèque de Bohuslav Sobotka s’est refusé à accorder (contrairement à la décision aberrante du gouvernement britannique pour le projet de 2 EPR à Hinkley Point, qui bénéficie d’un prix d’achat garanti sur 35 ans, indexé sur l’inflation, et deux fois plus cher que le prix de marché en gros de l’électricité).

Signe révélateur de l’attitude générale des investisseurs vis-à-vis du nucléaire : à l’annonce de cette annulation, la valeur de l’action de CEZ a gagné pas moins de 3,7 % !

Source : Bloomberg

L’électricien tchèque CEZ a retiré début avril 2014 l’appel d’offres lancé en 2009 – et dont Areva avait été exclu en 2012 – pour construire deux nouveaux réacteurs sur le site de la centrale de Temelin. CEZ a pris sa décision au vu des prix de l’électricité trop bas pour assurer une rentabilité au projet, en l’absence de garanties financières sur le prix d’achat de l’électricité que le gouvernement tchèque de Bohuslav Sobotka s’est refusé à accorder (contrairement à la décision aberrante du gouvernement britannique pour le projet de 2 EPR à Hinkley Point, qui bénéficie d’un prix d’achat garanti sur 35 ans, indexé sur l’inflation, et deux fois plus cher que le prix de marché en gros de l’électricité).

Signe révélateur de l’attitude générale des investisseurs vis-à-vis du nucléaire : à l’annonce de cette annulation, la valeur de l’action de CEZ a gagné pas moins de 3,7 % !

Source : Bloomberg



MENU